AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Jeu 07 Aoû 2008, 11:58

Ca ne pose pas de problème en interne le fait que la marine marcoaine acquière du matériel israélien ?

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Jeu 07 Aoû 2008, 13:54

Je sais que pendant longtemps les juifs marocains étaient "protégés" par les souverains marocains qui sont descendants du prophète. D'ailleurs Hassan II disait que la détestation d'Israël était l'aphrodisiaque préférée des arabes et ce trait d'humour ne dénote pas une détestation absolue des juifs. Peut être que notre ami Général pourrait nous en dire plus ? scratch

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Jeu 07 Aoû 2008, 18:12

Un passage de wiki qui résume bien l'atitude du très Grand Roi Mohamed V salut salut salut :


Citation :
Mohammed V est devenu « Juste parmi les Nations ». Les dirigeants de la Communauté juive marocaine, Serge Berdugo et André Azoulay ont œuvré auprès du Yad Vashem afin que le défunt roi du Maroc Mohamed V reçoive à titre posthume le titre de « Juste des Nations », en reconnaissance de son action pour la protection des juifs marocains durant la Shoah.
Dès l'accession de Mohammed V au Trône, les Juifs ressentirent qu'un changement radical allait s'instaurer entre les juifs et leur souverain.
Le nouveau roi, qui monta sur le trône en 1927, fut exactement à l'opposé de ce qu'attendaient les Français. Ils voulaient un roi docile, ils trouvèrent en lui un nationaliste qui peu à peu s'imposa comme leader de la lutte pour l'indépendance, et en ce qui concerne les juifs, il fit systématiquement obstruction aux mesures racistes que le gouvernement de Vichy voulut imposer aux juifs du Maroc. À chaque nouvelle loi vichyste, le souverain prenait, jusqu'à l'affrontement avec le Résident général, une défense farouche des juifs en ayant soin de rappeler à chaque fois que juifs et musulmans étaient également ses sujets et qu'il ne souffrirait aucune discrimination entre ses enfants.
Les juifs exprimaient leur vénération à un souverain, en qui ils trouvaient toujours secours et consolation, par des chansonnettes :« Et que Dieu glorifie notre Seigneur le sultan, le digne petit-fils de Moulay Hassan. Qu'il vive toujours dans la loyauté, Lui et les membres de sa famille ». C'était pour faire écho à ce qu'avait dit Mohammed V, lors de la fête du Trône en 1944, en s'adressant aux juifs :« Tout comme les musulmans, vous êtes mes sujets et comme tels, je vous protège et vous aime, croyez bien que vous trouverez toujours en moi l'aide dont vous avez besoin. Les musulmans sont et ont toujours été vos frères et vos amis ».
Le jour de la disparition du souverain, les juifs ressentirent une grande peine et sortirent dans la rue pour le pleurer et partager le deuil de leurs frères musulmans. Le grand rabbin de Sefrou, David Obadia prononça alors cet éloge funèbre : « Éternel, notre Dieu, et celui de nos pères [] dans ta compassion, Toi qui pardonnes et qui consoles, accueille avec faveur l'âme de notre roi Mohammed le Cinquième. Toi, ô Seigneur, prends-le en pitié, pardonne-lui, prends-le sous Tes ailes, place-le au milieu des âmes pures des Justes des Nations, sous les portails de ta miséricorde. Qu'il repose en paix. Qu'il en soit ainsi. Amen ».
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mohammed_V_du_Maroc


André Azoulay est toujours le conseiller du Roi Mohamed 6, après avoir conseiller son père Hassan 2.salut

En Israel ont trouve beaucoup de Rue ou des places publique qui porte le nom des Rois Hassan II et Mohammed V, il n'est pas rare aussi de trouver chez des particuliers le portrait de Mohammed V dans leur salon...salut

Les juifs Marocains, sont plutot influent en Israel.
Ont retrouve des Ministres, députés, chercheurs, rabbin, maire etc....

Dans le domaine économique, les transferts de technologie vont être de plus en plus Nombreux..entre nos deux pays.

http://www.israelvalley.com/news/2008/07/31/18736/israel-maroc-la-silicon-valley-marocaine-un-modele-qui-fait-rappeler-le-modele-israelien

http://www.lavieeco.com/news/des-ingenieurs-marocains-en-formation-en-israel
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Jeu 07 Aoû 2008, 19:01

Merci pour cette précision général thumleft

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Sam 06 Sep 2008, 14:26

Le dernier DSI, confirme la présence dans les 4 patrouilleurs Marocains OPV (raidico), de missile mer-mer Exocet MM38 thumright
Les plateformes de lanceument du très létal EXOCET seront prochainement les suivants :

4 patrouilleur lance missile
4 OPV raidico
2 Frégate floréal
3 Frégate muti-fonction SIGMA
1 Frègate FREMM

A partir aussi des mirage F-1, ASTRAC et meme ceux pas modernisé ont cette capacité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Mer 11 Fév 2009, 00:06

Citation :
Le Commandant des forces navales Saoudiennes en visite au Maroc

10-02-2009
Dans le cadre de la coopération militaire bilatérale entre le Royaume du Maroc et le Royaume d'Arabie Saoudite, le Prince Vice-Amiral Fahd Ibn Abdellah Ibn Mohamed Ibn Abderrahmane Al-Saoud, Commandant les Forces Navales saoudiennes, a entamé, lundi, une visite de plusieurs jours au Maroc, indique mardi un communiqué de l'Etat-Major Général des Forces Armées Royales (FAR).

Le Prince Vice-Amiral Commandant les Forces Navales saoudiennes, qui a été accueilli à son arrivée à Rabat par le Contre-Amiral, Inspecteur de la Marine Royale, s’est rendu, dans la matinée du mardi au Mausolée Mohammed V, où il a déposé une gerbe de fleurs et s’est recueilli sur les tombes de Feu SM Mohammed V et Feu SM Hassan II.

Le Prince Vice-Amiral saoudien, qui est accompagné d’une importante délégation, a été reçu, par le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de l’Administration de la Défense Nationale et par le Général de Corps d’Armée, Abdelaziz Bennani, Inspecteur Général des Forces Armées Royales et Commandant la Zone Sud.

Selon la même source, les deux responsables ont eu des entretiens qui ont porté sur la qualité et l’excellence des liens de coopération militaire qu’entretiennent la Marine saoudienne et la Marine Royale marocaine.

A l’issue de ces entretiens, et lors d’une cérémonie qui a eu lieu au Cercle Mess Officiers de Rabat, le Général de Corps d’Armée a, au nom de SM le Roi, Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des FAR, remis au Prince Vice-Amiral, le Wissam d’Al Istihkak Al Askari, "Grand Officier".

Le programme de la visite de la délégation saoudienne comprend, entre autres, la visite de plusieurs sites militaires, notamment le futur port militaire de Ksar Essghir, conclut le communiqué.

http://www.wabayn.com/maroc/100209-le-commandant-des-forces-navales-saoudiennes-en-visite-au.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Lun 23 Fév 2009, 16:32








Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Lun 23 Fév 2009, 16:35

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Mar 10 Mar 2009, 21:41

Citation:
L'Espagne cède le contrôle du détroit au Maroc

Article du quotidien espagnole ABC, traduit au Français:

Espagne cède le contrôle du détroit
La perte de poids politique et militaire de l'Espagne dans le détroit un domaine d'une importance stratégique vitale, commence à être plus évidente chaque jour et laisse la porte ouverte à d'autres pays, comme la France et la Grande-Bretagne, ou le Maroc lui-même,qui profitent de cette situation pour consolider leurs positions, avec l'appui des États-Unis. La décision du Ministère de la Défense de restructurer le commandement de l'artillerie de la côte de la région de Détroit et de réduire un régiment, avec le démantèlement d'un grand nombre de pièces qui passeront de fixes à mobiles et de la dissolution du quartier général de Tarifa et de deux Légions ont fait sonner toutes les alarmes dans l'armée. Une préoccupation qui a été alimentée par les rapports qui suggèrent que la Grande-Bretagne est en train de changer les missiles de Gibraltar par d'autres beaucoup plus modernes. Et tout cela avec le soutien de l'OTAN, qui a toujours considéré GIBRALTAR comme essentiel pour le déploiement au Méditerranée.

Pourquoi l'Espagne cède positions dans le détroit? c'est a cause des difficiles relations qui a eu le gouvernement de Rodriguez Zapatero avec l'ancien président américain George Busch? est ce le prix pour la «faveur des pays du G-20 "Les sources consultées par ABC montrent qu'il ya un peu de tout cela ,le fait que les Américains semblent avoir décidé que le contrôle de la rive sud du détroit est dans les mains du Maroc et le nord, ceux de Grande-Bretagne à partir de Gibraltar.

À ce stade, le Maroc, soutenu par la France, peut jouer un rôle dans ce jeu d'échecs, en profitant de la détérioration des relations de l'Espagne avec les États-Unis À cet égard, les sources consultées par ABC montrent que la continuité de Robert Gates comme secrétaire à la défense dans le cabinet d'Obama peut favoriser les intérêts de Rabat et postule "comme ami puissant dans le détroit». Pour ce but le Maroc compte sur trois ports vitaux contre Gibraltar (Tanger, Tanger-Med et de la base navale à Ksar-Kebir), en plus de la base militaire de Al Hoceima (en modernisation) et le port de Nador (qui neutralisera Melilla).

Installation d'Africom
Un autre élément clé de cette approche des États-Unis au Maroc est l'intérêt des Américains d'installer Africom (U. S. Africa Command), à un moment donné au Maroc, au détriment de l'Espagne. Les Américains veulent cette base aéronavale soit située dans la ville de Tan Tan, sur la frontière entre le Maroc et le Sahara occidental,lieu de depart de la marche verte. Actuellement, le siège de l'Africom est entre Stuttgart (Allemagne) et Rota. Selon des sources militaires,les mauvaises relations entre Zapatero et les États-Unis pourrait avoir influencé sur le fait que le siège de l'armée n'est pas installé dans une région de l'Espagne,comme aux îles Canaries.

Mais en plus du fait négative de que l'Espagne ne peut pas accueillir la Africom, il s'ajoutera que la place qui offre le Maroc peut aussi être préjudiciable à l'Espagne. Le Maroc estime que l'installation à Tan Tan peut lui soutenire au Sahara occidental et a son tour offre une base navale dans le détroit,à Ksar sguir (Castillejos), qui sera opérationnel en Juillet 2010 . Le coût est financé par les États-Unis et de la construction a charge de la France. Ce port est proche de Tanger-Med, qui va absorber tout le trafic de personnes et de marchandises vers l'Europe, en préjudiciant Ceuta et Algeciras.

Sarkozy est un pilier fondamental dans le Soutien des États-Unis au Maroc pour se faire avec le contrôle du sud du détroit . Le président français n'a pas hésité à soutenir les Marocains «pour étendre son influence au Maroc dans une zone qui jusqua'a présent sous influence espagnole",ont déclaré des sources militaires. En outre, les Français pensent que ce soutien au Maroc peut «mettre en place des contrats pour la construction de l'infrastructure routière et portuaire, de la vente de frégates FREMM, des hélicoptères" Super Puma "et la construction de complexes touristiques.

Prix pour le G-20
Certains analystes pensent que, derrière ces mouvements qui sont en cours pour le contrôle du détroit peut être un facteur qui a aggravé la situation,pour l'Espagne, et ce n'est que le prix pour un siège au G 20, et que maintenant les espagnoles paient. C'est ce que a dit un expert militaire sur le thème: «Peut-être que nous payons pour le G-20, en échange du contrôle du détroit a ceux qui ont toujours voulu l'avoir: la Grande-Bretagne (aujourd'hui US) et en France ( via le Maroc). La pression de l'Allemagne, avait obligé que l'Espagne,puissance plus faible, obtienne le protectorat dans le nord du Maroc qui est maintenant perdu. "
Article du quotidien espagnole ABC



Citation:
España cede el control del Estrecho

La pérdida de peso político y militar de España en la zona del Estrecho, de vital importancia estratégica, empieza a ser cada día más evidente y deja la puerta abierta a otros países, como Francia y Gran Bretaña, o el mísmisimo Marruecos, que aprovechan esta situación para consolidar posiciones, con el apoyo de EE.UU.. La decisión del Ministerio de Defensa de reestructurar el Mando de Artillería de costa de la zona del Estrecho y rebajarlo a regimiento, con el consiguiente desmantelamiento de buena parte de las piezas, que pasarán de fijas a móviles, y la disolución del Cuartel General de Tarifa, así como de dos banderas de la Legión han hecho saltar todas las alarmas en el estamento militar. Una inquietud que está alimentada por las informaciones que apuntan a que Gran Bretaña está cambiando los misiles de Gibraltar por otros mucho más modernos. Y todo todo ello con el respaldo de la OTAN, que siempre ha considerado a Gibraltar como imprescindible para su despliegue en el Mediterráneo.

¿Por qué España cede posiciones en el Estrecho? ¿Han tenido que ver las difíciles relaciones que ha mantenido el Gobierno de Rodríguez Zapatero con el anterior presidente de EE.UU., George Busch? ¿Se está pagando algún precio por el «favor del G-20», al dejar un sitio para Zapatero? Las fuentes consultadas por ABC indican que algo de todo eso hay e incluso van más allá, al apuntar que los americanos parecen haber decidido que el control de la orilla sur del Estrecho quede en manos de Marruecos y, la norte, en las de Gran Bretaña desde Gibraltar.

En esta coyuntura, Marruecos, con el apoyo de Francia, puede estar jugando un papel fundamental en esta partida de ajedrez, aprovechándose del deterioro de las relaciones de España con EE.UU. En este sentido, las fuentes consultadas por ABC indican que la continuidad de Robert Gates como secretario de Defensa en el gabinete de Obama puede favorecer el interés de Rabat de poestularse «como su potencia amiga en el Estrecho». Para ello contaría con tres puertos vitales frente a Gibraltar (Tánger, Tánger-Med y la base naval de Ksar-Kebir), además de la base militar de Alhucemas (en modernización) y el puerto de Nador (para anular Melilla).

Instalación del Africom
Otro de los elementos claves de este acercamiento de EE.UU. a Marruecos es el interés de los americanos de instalar el Africom (Comando Africano de Estados Unidos) en algún punto de Marruecos, en detrimento de España. Los americanos quieren que esta base aeronaval se sitúe en la ciudad de Tan Tan, en la frontera entre Marruecos y el Sáhara Occidental, de donde salió la Marcha Verde. Actualmente, la sede del Africom está entre Stuttgart (Alemania) y Rota. Fuentes militares apuntan que las malas relaciones entre Zapatero y EE.UU. podrían haber influido para que la sede de este mando militar no se instale en algún punto de España, como Canarias.

Pero junto a lo negativo que puede ser para España no ser la sede del Africom, se une que el lugar que ofrece Marruecos puede ser también perjudicial para España. Marruecos piensa que la instalación en Tan Tan le puede enfrentar aún más al Sáhara Occidental y, a cambio, le ofrece una base naval de utilización conjunta en el Estrecho, como es la de Ksar Seguir (Castillejos), que estará operativa en julio de 2010. El gasto lo sufraga EE.UU. y la construcción la hace Francia. Este puerto está próximo al superpuerto civil Tánger-Med, que absorberá todo el tráfico de personal y mercancías hacia Europa, perjudicando a Ceuta y Algeciras.

El apoyo de EE.UU. a Marruecos para que tome el control de la orilla sur del Estrecho tiene en Sarkozy un pilar fundamental. El presidente francés no duda en apoyar a los marroquíes «para extender su influencia por una zona de Marruecos hasta ahora de influencia española», aseguran las fuentes militares. Además, los franceses piensan que con este apoyo a Marruecos pueden «conseguir contratos de construcción de infraestructura portuaria y viaria, venta de fragatas Fremm, helicópteros «Super Puma» y construcción de complejos turísticos».

Precio por el G-20
Algunos analistas ven que detrás de estos movimientos que se están produciendo por el control del Estrecho puede haber un elemento que ha agravado la situación, en perjuicio de España, y que no es más que el cobro de la factura por haberle cedido a nuestro país una silla en la reunión del G 20, y que ahora se la están haciendo pagar. Así lo cuenta un experto militar en la materia: «Tal vez estamos pagando los favores del G-20, a cambio de que el control del Estrecho pase a quien siempre quiso tenerlo: Gran Bretaña (ahora con EE.UU.) y Francia (a través de Marruecos) . La presión de Alemania hizo que España, potencia menor, obtuviera el protectorado de la zona norte que ahora perdemos».

http://www.abc.es/hemeroteca/historico-09-03-2009/abc/Nacional/espa%C3%B1a-cede-el-control-del-estrecho_913640194561.html
Revenir en haut Aller en bas
LaurentV
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 426
Age : 49
Ville : Pyrénées
Emploi : enseignant
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Mar 10 Mar 2009, 22:58

Article très intéressant, mais deux points étranges :

Général a écrit:
Et tout cela avec le soutien de l'OTAN, qui a toujours considéré GIBRALTAR comme essentiel pour le déploiement au Méditerranée.
C'est sûr que, si Gibraltar est fermé, se déployer en Méditerranée est tout de suite plus difficile. On peut passer par Bonne Espérance et Suez, c'est vrai.

Général a écrit:
Ce port est proche de Tanger-Med, qui va
absorber tout le trafic de personnes et de marchandises vers l'Europe,
en préjudiciant Ceuta et Algeciras
.
Que Tanger remplace Ceuta comme port d'embarquement vers l'Europe, ok, mais il aura du mal à remplacer Algésiras comme port de débarquement en Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Jeu 12 Mar 2009, 23:52

Je penses, plutôt que l'Espagne n'a pas d'avis a faire valoir sur les eaux territorial Marocaine. Car la MRM avant de naviguer sur le détroit, elle est avant tout dans ses eaux ...thumright

La MRM prend sa place le plus naturellement du monde donc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Sam 14 Mar 2009, 17:22

Citation :

Lancement de la construction du premier OPV 70

Raidco Marine va démarrer dans les prochaines semaines la construction de la première coque de son nouveau patrouilleur de 70 m OPV 70 (22 nœuds et 4 000 nautiques à 12 noeuds) de surveillance littorale. Pour l’heure, le chantier naval lorientais ne confirme pas avoir obtenu six commandes de la part de la marine marocaine. Il se contente d’indiquer en avoir enregistré moins de quatre. Les livraisons devraient débuter fin 2010 à la cadence d’un bâtiment par semestre.

http://athena-et-moi.blogspot.com/search/label/Euronaval%202008
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Lun 16 Mar 2009, 17:06

Robot submersible

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Mar 17 Mar 2009, 19:40

Première escale du Forbin : Casablanca

La frégate de défense aérienne Forbin , qui a entamé sa traversée de longue durée (TLD) le 3 mars dernier,a fait escale du 6 au 11 mars, dans la ville mythique de Casablanca au Maroc.

D’après le commandant de la frégate, le capitaine de vaisseau Christophe Balducci, cette escale devait permettre aux marocains, qui ont commandé une frégate européenne multi missions (FREMM) qui doit leur être livrée en 2013, de découvrir un bâtiment de nouvelle génération. En effet, cette FREMM, la deuxième de la série après l’ «Aquitaine», sera le premier bâtiment neuf acheté à la France par le Maroc depuis les deux frégates de surveillance Hassan II et Mohamed V. De nombreuses visites du Forbin ont été effectuées au profit des marins marocains, de tous les groupes de grades.

Les actions de soutien à l’exportation constituent un des objectifs de la TLD du Forbin, vitrine du savoir faire français et européen dans le domaine de la construction navale militaire et de la mise au point des systèmes complexes embarqués. Différents industriels devraient ainsi rejoindre le bâtiment au cours de sa TLD afin de présenter sur un stand leurs derniers matériels.

À l’appareillage de Casablanca, le Forbin a effectué différents exercices avec le Mohamed V et le Panther embarqué à son bord. Une double coopération puisque l’un des deux pilotes de l’hélicoptère marocain était français: le lieutenant de vaisseau Saucourt occupe le poste d’officier de liaison à la flottille 11 F de Casablanca.

Après le Maroc, bientôt équipé de FREMM, c’est vers le Brésil, que le Forbin a appareillé le 11 mars.

Sources : ©Marine nationale



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Ven 20 Mar 2009, 16:47

peintre hollandais


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Sam 21 Mar 2009, 10:28

Jolie, la peinture... Il me semble reconnaître Tanger au fond?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Sam 21 Mar 2009, 10:46

Belles photos

J'ai remarqué que le "Marine Royale" du Panther est écrit en français, y'a t'il une double écriture français/arabe de l'autre côté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Sam 21 Mar 2009, 13:07

Un coté en Francais et l'autre en Arabe :



MM 40 Non, au fond c'est plutot casablanca avec la grande mosquée :

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Ven 27 Mar 2009, 22:35

Robert G. Bradley arrives in Casablanca for Theater Security Cooperation and Community Relations Events
By Mass Communications Specialist Seaman Apprentice Whitfield M. Palmer
NAVEUR-NAVAF Public Affairs

CASABLANCA, Morocco, Mar 27, 2009 — USS Robert G. Bradley (FFG 49) arrived in Casablanca March 24, 2009 for a Theater Security Cooperation (TSC) mission to strengthen the maritime partnership between the United States and Morocco.

Robert G. Bradley Commanding Officer commander Clinton Carroll and Command Master Chief Frank King began the visit with office calls to local navy, joint and civilian leaders followed by a luncheon aboard the ship with senior Moroccan military and civilian officials.

During the visit, the ship will host workshops with the Moroccan Navy including Visit, Board, Search and Seizure (VBSS), Damage Control (DC), and basic first aid. In addition, a flight-deck reception is also scheduled for Tuesday evening aboard the ship.

Bradley Sailors will also deliver Project Handclasp donations of hygiene products, basic first-aid items, and toys to the Ibnou Hazam school in Casablanca. Project Handclasp is a U.S. Navy effort that provides a range of donated materials for people in need.

Robert G. Bradley, an Oliver Hazard Perry class frigate home- ported in Mayport, FL., is on a regularly scheduled deployment to the Sixth Fleet area of responsibility in support of Commander, U.S. Naval Forces Africa. The ship has been on deployment since November 21.

http://www.africom.mil/getArticle.asp?art=2859


study study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Ven 03 Avr 2009, 19:07

Citation :
L'extension de la ZEE marocaine relance les velléité indépendantistes aux Canaries



Les Nations Unies ont fixé la date du 13 mai 2009, comme échéance, pour les pays disposant d'une façade maritime ou d'une plateau continental, d'étendre leurs zones économiques exclusives (ZEE) qui ne dépasse pas généralement de 200 miles (370,4 km), a rapporté le quotidien des Canaries, « El Día ».


Le Maroc qui dispose d'une ZEE de 200 miles, aura bientôt, 150 miles de plus, soit 350 miles. C'est la nouvelle règlementation qui prévoit cet élargissement. Cependant il n'y aura pas de changement dans les régions où les États voisins de la mer ne disposent pas tous de ZEE. C'est le cas, par exemple, de la Méditerranée.

La nouvelle zone marocaine dans l'Atlantique s'étendra donc sur la plate-forme africaine qui se termine actuellement sur les îles de Lanzarote et Fuerteventura. La Convention des Nations Unies sur le droit de la mer signée en 1982 à Montego Bay, confère à tout État des droits souverains aux fins d'exploration et d'exploitation de la ZEE. Ainsi, les fonds marins d'une partie de l'archipel des Canaries seront bien sous contrôle du Maroc. Le pays pourra profiter de l'habitat sous marin des environs de ces îles qui seraient riches en gaz, en pétrole et en sables bitumineux. L'exploitation pourrait même aller au-delà des îles de La Palma et El Hierro. Pour rappel, chaque île habitée des Canaries dispose seulement d'une mer territoriale de 12 miles (22,2 km) étant donné qu'elles sont rattachées à l'Espagne mais ne forment pas un État archipel. En ce sens, des multinationales comme Sumitomo Netal Minning Co. Ltd et d'autres spécialisées dans les exploitations offshore sont à pied d'œuvre auprès du gouvernement marocain non seulement pour les travaux d'extension de la ZEE mais aussi pour les prospections.

Face aux futurs changements en particulier le rapprochement du Maroc des eaux territoriales des Canaries, les questions indépendantistes reviennent chez les insulaires. Seule l'indépendance fera bénéficier l'archipel d'une ZEE large plus grande que la surface totale des îles. L'Espagne n'est certainement pas prête d'accorder la souveraineté totale aux sept principales îles qui sont siennes depuis la fin du XVème siècle.

Ibrahima Koné
Copyright Yabiladi.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Mar 14 Avr 2009, 18:05

Un navire océanographique dans les cartons..




[url=http://www.defense.gouv.fr/content/download/104049/914840/version/1/file/DOSSIER+PRESSE+(2).pdf]http://www.defense.gouv.fr/content/download/104049/914840/version/1/file/DOSSIER+PRESSE+(2).pdf[/url]

En parlant de l'ONHYM :
Citation :


Maroc : Gisement de gaz : de quoi alimenter Tahaddart pendant six ans !

Les premières estimations des réserves trouvées dans la zone de Larache/Tanger font état de 3 milliards de m3.
Selon l’Onhym, les chances de trouver du pétrole dans le Prérif sont réelles.
Les recherches s’activent dans les régions de Tissa, Ouezzane et Azilal.

Le microcosme de l’exploration pétrolière et gazière au Maroc est en effervescence depuis début 2009. Coup sur coup, la société d’exploration Circle oil a découvert trois gisements de gaz en autant de forages, alors que les prospecteurs s’estiment heureux quand ils tombent sur des réserves une fois sur dix ou douze forages. Du jamais vu au Maroc ! Ce n’est pas un hasard si le même explorateur est en train d’effectuer un quatrième forage (voir La Vie éco du 3 au 9 avril). En attendant, une autre découverte, au large de Larache/Tanger, a été annoncée, le 30 mars. Cette fois-ci, par un groupement de trois partenaires que sont Repsol, Dana et Gaz Natural.
Qu’est-ce qui a été découvert et quelles estimations, sous réserve de tests d’évaluation à venir, peut-on avancer ? Ce sont dans tous ces cas, des découvertes de gaz de type dit biogénique. Il s’est déposé sur une roche mère qui n’a pas connu la maturation nécessaire pour en faire un gaz plus sec appelé catagénique (qui lui-même pourrait devenir de l’huile, c’est-à-dire du pétrole) en le soumettant notamment à plus de pression et une température plus forte avoisinant les 80°C. D’ailleurs, ces découvertes ont été faites, aussi bien en onshore qu’en offshore, entre 1 000 et 2 000 mètres de profondeur, alors que le gaz catagénique se trouve généralement entre 3 000 à 4 000 mètres.
Pour ce qui est des estimations des réserves, les experts de l’Office national des hydrocarbures du Maroc (Onhym) parlent de 20 à 100 millions de m3 pour chacune des poches de Circle oil au Gharb et autour de 3 milliards de m3 pour les réserves estimées du gisement découvert au large de Larache / Tanger.

La viabilité économique de l’exploitation est avérée

Y a-t-il des explications à ces découvertes concomitantes ? «Le Gharb est un des territoires que nous connaissons le mieux car nous avons capitalisé sur des reconnaissances qui datent du début du siècle et des découvertes y ont déjà été faites. Le tout a été complété par des acquisitions sismiques et si Circle oil a trouvé des gisements à chaque forage c’est qu’il a fait de la sismique 3 D qui renseigne très précisément sur ce qu’on appelle les bandes de sable», explique Mohamed Moustaïn, directeur de l’exploration pétrolière à l’Onhym. Il souligne, en outre, que la région ne recèle probablement pas des quantités énormes mais comme il y a un petit pipe-line sur place (propriété de l’Onhym) et de la clientèle -notamment la Compagnie marocaine de carton et de papier -, la viabilité économique est assurée. Si d’autres découvertes arrivent à être mises au jour, il est possible de recruter d’autres clients comme les industriels de céramique ou encore la construction d’une centrale électrique dont la production alimenterait le pays par le réseau de l’Office national de l’électricité. Concernant la découverte de gaz, au large de Larache et Tanger, les spécialistes s’accordent à dire qu’elle s’est produite dans ce que l’on pourrait considérer comme la partie immergée du Gharb. De plus, les sociétés qui ont fait la découverte connaissent bien ce terrain. Quant à la clientèle potentielle, on pense déjà à la centrale de Tahaddart, par exemple. Il faut savoir que 3 milliards de m3 permettraient d’alimenter l’unité de production électrique pendant six ans.

A Missour, Guercif et Haha aussi

Quoi qu’il en soit, il faut savoir que les explorateurs cherchent en fonction de l’âge géologique du terrain où ils acquièrent leur permis. Il est souligné que le Gharb est une formation géologique récente (datant de quelques dizaines de millions d’années) où il est quasi certain que la matière organique n’a pas eu le temps de donner une roche mère pouvant avoir «emprisonné» une huile de pétrole. En revanche, dans le Prérif, dont la formation date du Jurassique qui se situe entre 200 et 300 millions d’années, les chances de trouver du pétrole sont réelles. On cherche aussi du pétrole du côté de Tissa, Ouezzane et Azilal.
L’autre région où certaines des conditions réunies indiquent une possible présence de gaz catagénique sont les hauts plateaux, notamment du côté de Missour, Guercif, Doukkala, Essaouira ou encore Haha. Enfin, dans la région de Boudnib (à Bouanane précisément), des prospecteurs (Dana, Tétis et Eastern) nourrissent l’espoir de trouver soit de l’huile, soit du gaz. Dans tous les cas, il faudrait que le Maroc pense sérieusement à opérationnaliser l’option gazière, ce qui lui permettra d’utiliser une énergie plus propre et moins chère. En combinant les réserves trouvées avec la mise en place d’un terminal gazier à Jorf Lasfar, d’une capacité de 5 milliards de m3, le coût d’utilisation pour l’industrie s’en trouverait allégé.


Focus :En 2007, l’exploitation a rapporté 110 MDH à l’Onhym


Depuis le début de l’exploration pétrolière et gazière au Maroc en 1917, il a été procédé à 290 forages au total. Cependant, avec le regain d’intérêt que connaît le pays par les compagnies internationales, il était prévu d’en faire 64 entre 2008 à 2012. La production actuelle (hors les dernières découvertes qui sont en phase d’évaluation) a rapporté 110 MDH à l’Onhym en 2007. La production nationale d’hydrocarbures est modeste : 60 millions de Normaux mètres cubes (Nm3) pour le gaz naturel et près de 11 000 tonnes condensat. Ces micro-gisements sont aujourd’hui exploités par l’Onhym en partenariat avec la société d’exploration au sein de laquelle Cabre et Samir sont parties prenantes.


http://www.lavieeco.com/economie/134...t-six-ans.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Sam 18 Avr 2009, 14:10

Intéressant..



Canary Islands face a new dilemma




Thursday, 16 April 2009 12:19
Is
an oil war about to erupt in the middle of the Atlantic, with the
Canary Islands embroiled right in the middle of the conflict?



That's certainly the scenario being suggested in the national Spanish press and the revelations make for interesting reading.
For years, the Canary Islands have been pressing for a clear and
precise definition of the waters which lie equidistant between the
archipelago and Morocco. Now, according to various sources, this
demarcation is even more imperative.
Whilst you soak up the sunshine and holiday atmosphere of Tenerife, you
might not realise that out there in the ocean, between Morocco, the
Canary Islands and Western Sahara, multi-nationals have arrived in
search for much-needed natural resources. It's being reported that a
gas field has already been found off the coast of Morocco by Repsol and
Natural Gas and a Norwegian firm is sinking wells in front of Bojador
of the coast of Western Sahara. A private American oil company, Kosmos
is also on the scene and is carrying out its own searches off Morocco,
searches which, if the information being received is accurate, are
already paying dividends.
Furthermore, Kosmos is eyeing up the beach and valley of Agando in
Tuineje, Fuerteventura as a base, believing it to be ideal for
convenience, safety and tax reasons, and an official approach has
apparently been made to the authorities of the Canary Islands and to
Madrid.
That's great news, you may be thinking, not just for the future
prosperity of the Canary Islands in terms of investment and job
creation but in the search for new sources of oil to cut dependency on
the traditional markets.
So, what's the problem? According to the sources who have been speaking
to the Spanish press, it comes down to one word. Ethics.
The oil, you see, may or may not belong legally to Morocco. It could
well be, and probably is, the property of Western Sahara. And that, say
the experts, will place the Canary Islands in a very difficult
position, economically, environmentally and ethically.
At the moment, the archipelago has good relations with both its
neighbours but does it want to be compliant with Morocco stealing
resources from Western Sahara? If the Government of the Canary Islands
says nothing, is it helping to violate the rights of the Saharan
people?
"It can't be the bride of all," says Sergio Ramírez Galindo of the
organisation, Western Sahara Resource Watch in an interview with La
Opinión de Tenerife.
Taking their oil, he alleges, would be blatant theft and it would be
virtually impossible for the Saharan people to win it back. Yet, in the
meantime, Kosmos eyes up one of the Canary Islands as a base and the
Americans spend their free time enjoying the social delights and charms
of Tenerife and company whilst they conduct their explorations off
Morocco. These searches, it is claimed, are illegal. Yet who is going
to turn down requests to base ships or rigs or workers in the Canary
Islands when today's economic situation is so dire?
Politicians of all parties seem to agree that something must be done to
regulate the situation and defining the waters is imperative and urgent
as the Canary Islands would have the power to say yes or no to
explorations.
Green campaigners are already worried about a host of spin-off effects,
such as harm to the environment, forests and fisheries and even see
corruption and conflict ahead as resources are pillaged. WSRW also says
that allowing Kosmos to set up base on Fuerteventura will be 'a
disaster' on all fronts.
Oil has always been the source of controversy and intrigue and when the
sun sets on oil rigs not so far away from the Canary Islands, it would
appear there's going to be turmoil behind the imposing façade too.
Also appears in edition 373 Tenerife News

http://www.tenerifenews.com/cms/index.php?option=com_content&view=article&id=11244:canary-islands-face-a-new-dilemma-&catid=41:rotator-news
Revenir en haut Aller en bas
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Sam 18 Avr 2009, 14:16

Ouai donc pour résumer,
La prospection gazière/pétrolière est en pleine effervescence en ce moment au Maroc, ils trouvent des gisements.....donc cool pour l'économie et l'industrie marocaine...
Mais des découvertes se font aussi en mer, bien au large, en direction des iles espagnoles et autres...
Bref, nouvelle et futur source de conflit entre Maroc et Espagne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Sam 18 Avr 2009, 15:13

Nous sommes entre voisins de bonne compagnie, non? Mr. Green
La distance entre les Iles Espagnol et les cotes Marocaine sont en gros de 200 miles...soit la ZEE légal du Maroc.. de l'électricité dans l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   Sam 18 Avr 2009, 16:32

Oui mais les espagnols peuvent revendiquer une ZEE dans les 200 miles autour de leurs iles qui elles même sont comme tu dis à 200 miles des côtes marocaines Mr.Red

Bref, de l'électricité dans l'air comme tu dis Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
[nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» [nouvelles & photos] La Marine Royale Marocaine
» Bouton Marine Royale d’Italie jusqu'en 1946
» Signature pour la constructions de trois Frégates MAROC.
» Marine Italienne - fin XIXème
» Quelques photos sous-marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Afrique et Moyen Orient :: Maghreb et autres...-
Sauter vers: