AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6586
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Jeu 01 Fév 2007, 21:13

LES DESTROYERS DE LA CLASSE K





Les destroyers de la classe K deuxième flottille du programme de 1937 sont commandés en même temps que les destroyers de la classe J le 25 mars 1937.


D’un point de vue technique la seule différence entre les ‘J’ et les ‘K’sera que les ‘K’ n’embarqueront pas le système de dragage rapide de mines (TSDS).


Au départ les destroyers de lac classe ‘K’ devaient remplacer les destroyers de la classe ‘I’ au sein de la 3rd Destroyer Flotilla basé à Gibraltar.

Compte tenu de la situation politique en août 1939, cette décision est abandonnée et les ‘K’ vont prendre la place des ‘E’ dans la 5th Destroyer Flotilla.

Cette flottille sera commandé par Lord Louis Mountbatten.


Ces destroyers subiront les mêmes modifications techniques que les ‘J’.



_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.


Dernière édition par LE BRETON le Jeu 02 Juil 2009, 22:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6586
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Mer 07 Fév 2007, 20:46

HMS KANDHAR





Mis sur cale le 18 janvier 1938 au chantier Denny de Dumbarton, lancé le 21 février 1939 et mis en service le 10 octobre 1939.

Marque de coque : F 28 (1939) ; G 38 (1940)


Après un bref entraînement à Portland jusqu’au 24 octobre 1939, suivi d’un passage dans l’arsenal de Devonport pour réparer quelques défauts de construction. Le KANDAHAR va rejoindre la 5 DF le 16 novembre 1939 à Scapa Flow. Basé en théorie à Scapa il va en fait opérer tous le long de la côtes est de l’Angleterre. Comme ses jumeaux il va souffrir d’un certains nombres de défauts de conception notamment au niveau de ses réservoirs de mazout et d’eau. Des réparations temporaires sont effectués à Rosyth du 17 au 30 janvier 1940 pour des fuites au réservoir N°1. Mais le 9 mars 1940 il est déclaré inapte au service actif à cause de ces fuites. De vrais réparations ont lieu à Hull du 10 mars au 5 mai 1940.

Il va ensuite opérer brièvement dans les eaux norvégiennes et sera présent lors du torpillage du KELLY le 9 mai 1940. Deux jours après il envoyé à Plymouth première étape avant son transfert à la 14 DF en Méditerranée. Il arrive à Malte le 21 mai 1940. Le KANDAHAR est alors immédiatement envoyé en Mer Rouge afin de protéger les ligne de communications britanniques de la menace italienne. Il alors rattaché à l’East Indies Commande pour la durée de la campagne.

Le 23 juin 1940, il participe à la capture du sous-marin italien EVANGELISTA TORRICELI au large de Perim. Action qui verra la destruction de son jumeau le KHARTOUM. Avec trois croiseurs, le KIMBERLEY et trois sloops il évacue 7 000 militaires et civils de la ville de Berbera du 14 au 19 août 1940. Il passe au bassin à Bombay du 13 novembre au 1er décembre 1940. Il est ensuite basé à Aden pendant trois mois avec un séjour récréatif à Mombasa du 12 au 27 février 1941. Il retourne en suite en Mer rouge et fait partie de la force qui réoccupe Berbera le 16 mars 1941.

En avril 1941 le KANDAHAR retourne en Méditerranée et rejoint la 14 DF. Il participe à l’évacuation des troupes de Grèce du 24 au 29 avril 1941, il est ensuite engagé dans le convois ‘TIGER’ Avant de participer à la campagne de Crête au sein de la Force ‘C’

Cette force composée des DIDO, COVENTRY, KANDAHAR, KINGSTON, JUNO et NUBIAN sera attaqué sans résultats par des MAS dans le détroit de Kado le 21 mai. Plus tard dans la journée le KANDAHAR va secourir les survivants du JUNO.

Le 22 mai cette force va attaquer un convois italien qui va perdre uniquement deux petits navires du fait de la brillante défense du torpilleur QAGITTARIO. Après la campagne de Crête, le KANDAHAR va être impliqué dans les opérations menées au large de la Syrie. Le 6 juin1941 le KANDAHAR va escorter le KELVIN qui endommagé rentre à Alexandrie. Dans la nuit du 7 au 8 juin il apporte son soutien à une opération commando organisé dans la région de Tyre. Le 2 juillet le KANDAHAR va bombarder la côte libanaise en compagne des PERTH, NAIAD, HAVOCK et GRIFFIN. Les opérations en Syrie terminées, le KANDAHAR va escorter des convois à destination de Tobrouk. Jusqu’à la fin octobre il va mener neuf opérations de ce genre. Pendant le mois novembre il va escorter des convois à destination de Chypre.

Le 8 décembre 1941 il arrive à Malte et rejoint la force ‘K’, avant de partir en opérations il subit quelques réparations jusqu’au 17 décembre 1941. Le lendemain il quitte Malte pour ce qui va être sa dernière mission. Les croiseurs AURORA, NEPTUNE et PENELOPE et les destroyers HAVOCK, KANDAHAR, LANCE et LIVELY sont envoyés au large de Tripoli afin d’intercepter le trafic italien. Malheureusement cette force va entrer dans un champ de mines italien. Le NEPTUNE victime de quatre mines va couler avec 550 hommes. Il y aura seulement un survivant, le KANDAHAR va entrer dans le champ de mines pour essayer de sauver des survivants. Mais il est aussi victime d’une mine et devra être sabordé. Lors de cette même opération l’AURORA sera sévèrement endommagé et le PENELOPE plus légèrement par des mines.

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6586
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Mar 13 Fév 2007, 20:47

HMS KASHMIR





Mis sur cale le 18 novembre 1937 au chantier Thornycroft de Woolston, lancé le 4 avril 1939 et mis en service le 26 octobre 1939.

Marque de coque : F 12 (1939), G 12 (1940)


Trois jours après sa mise en service le KASHMIR est impliqué dans une collision avec un remorqueur et doit retourner dans son chantier constructeur pour réparation. Conséquence de cet incident il ne rejoint Portland pour son entraînement que le 26 octobre 1939. A la fin de celui-ci il arrive à Scapa pour rejoindre la 5 DF le 12 novembre 1939 après avoir escorté le paquebot DUNLUCE CASTLE à Rosyth. Le KASHMIR va rester basé à Scapa jusqu’en avril 1940. Pendant cette période il va escorter des convois et mener des patrouilles. Le 29 novembre 1939 en compagnie du KINGSTON et de l’ICARUS il va couler le sous-marin U.39 dans l’est des Shetlands, les 43 membres de l’équipage seront sauvés. Il va participer au premières opérations de la campagne de Norvège mais il est victime d’une collision avec son jumeau le KELVIN le 9 avril 1940 en Mer du Nord. Les dommages sont importants et le KASHMIR doit être remorqué jusqu'à Lerwick par le COSSACK avec le ZULU pour escorte.

Les réparations sont effectués au chantier Swan Hunter du 16 avril au 17 juin 1940. Lors d’une mission en mer du Nord il est bombardé sans dommages par l’aviation allemande le 9 juillet 1940. Mais le 31 juillet il entre en collision avec le chalutier KURD, il doit retourner à Immingham. Les réparation ont lieu au chantier Brigham et Cowan. Elles sont achevées le 21 août 1940. Il est alors basé à Scapa et Rosyth jusqu’ à son transfert au Western Approaches command le 2 octobre 1940 pour le reste de l’hiver 40-41. Durant cette période la 5 DF va escorter le cuirassé RAMILLIES quand celui-ci va bombarder Cherbourg. Le KASHMIR sera également impliqué dans le torpillage du JAVELIN.


Le 12 avril 1941 le KASHMIR et la 5 DF sont envoyés en Méditerranée et arrivent à Malte le 2 mai 1941 pour remplacer la 14 DF. Durant les trois semaines de son service en Méditerranée, le KASHMIR va escorte le convois ‘TIGER’(8-10 mai 1941), bombardé Benghazi avec sa flottille dans la nuit du 10 au 11 mai 1941 avant de participer à la campagne de Crête. Le 23 ami 1941 après que les KASHMIR, KELLY et KIPLING aient bombardé l’aéroport de Maleme ils sont attaqués par des Stuka du 1/StG2 et les KELLY et KASHMIR sont rapidement coulés. Le KIPLING va secourir 279 survivants des deux navires avant de regagner Alexandrie.

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6586
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Mer 21 Fév 2007, 18:07

HMS KELLY








Mis sur cale le 26 août 1937 au chantier Hawthorn Leslie de Hebburn, lancé le 25 octobre 1938 et mis en service le 23 août 1939.

Marque de coque : F 12 (1939), G 12 (1940).





Le KELLY est plus connu pour son commandant le Captain Lord Louis Mountbatten, que pour ses exploits. Sa capacité a être endommagée fut phénoménal alors que ses succès furent médiocres.



Après sa mise en service le KELLY s’entraîna à Portland jusqu’au 26 septembre 1939. Son entraînement fut interrompu par un sweep ASM autour des îles Scilly et du 15° Ouest et par la nécessité de recueillir les survivants du COURAGEOUS des navires marchands qui les avaient sauvés. Le KELLY va rejoindre KELLY où il va rester jusqu’en octobre. Il va ensuite rejoindre Scapa via Sullom Voe où il arrive le 5 novembre 1939 ayant subi des avaries de mer lors de son voyage. Il va opérer à partir de Scapa à vitesse réduite avant de retourner dans son chantier constructeur pour réparer du 21 novembre au 14 décembre 1939.



Le 14 décembre il quitte la Tyne mais à 16.12 mais au poit 71° et 13,3 miles au nord du barrage de la Tyne il active une mine qui explose sous le navire. Les dommages sont très importants au niveau de la coque et une partie de la propulsion est hors service.

Le KELLY est ramené au chantier Hawthorn Leslie pour réparations qui vont durer jusqu’au 28 février 1940. Le KELLY quitte finalement la Tyne le 29 février 1940, mais il est immédiatement victime d’une collision avec le GURKHA. Après des réparations temporaires à Scapa, le KELLY est réparé au chantier London Graving Dock dans le West India Docks jusqu’au 26 avril 1940. Les réparations vont inclurent des modifications au niveaux des réservoirs de pétrole, problème récurrent de tous les J et K à cette époque. Le 29 avril 1940 le KELLY est de retour à Scapa. Il participe ensuite à l’évacuation de Namsos et à des missions en Mer du Nord.

Le 9 mai 1940 lors d’une sortie dans le Skaggerak contre les mouilleurs de mines Allemands, le KELLY est torpillé par le S-boat S-31 à 22.40. Le navire est frappé à bâbord derrière le bloc passerelle. Le navire ne prend pas feu mais les dommages au niveau de la coque sont considérables. Le navire est immobilisé avec les deux chaufferies inondées. Tout l’équipement de rechange et ce qui n’est pas nécessaire est jeté par-dessus bord, tandis que la plus-grande partie de l’équipage est transféré sur d’autres navires. Le KELLY est pris en remorque par le BULLDOG. Le 12 mai deux remorqueurs rejoignent le navire. Le convois arrive dans la Tyne le 13 mai à 17.30, un remorquage de 250 miles et d’un durée de 91 heures. 27 membres d’équipages ont été tués dans l’attaque. Le KELLY est de nouveau renvoyé dans son chantier jusqu’au 19 décembre 1940. Du 20 au 7 janvier 1941 il est à Scapa pour entraînement. En 1940 il sera resté en service pendant 23 jours !!!




Le KELLY va opérer comme leader de la 5 DF affecté au Western Approaches Command, étant basé à Plymouth jusqu’au 20 avril 1941. Le lendemain il quitte Plymouth pour Gibraltar puis Malte où il arrive le 28 avril 1941 afin de relever la 14 DF. Le 2 mai alors qu’il rentrait dans le port de La Valette le JERSEY est coulé par une mine, bloquant le KELLY et d’autres navires dans le port où ils vont rester coincés pendant plusieurs jours. Le 12 mai la 5 DF bombarde Benghazi avec d’autres unités de la flotte de la Méditerranée avant d’être engagé dans la campagne de Crête.

Dans la nuit du 22 au 23 mai 1941, le KELLY avec les KASHMIR et KIPLING bombardent l’aéroport de Maleme en Crête. Dans la matinée ils sont attaqués par des Stuka du 1/StG2 et les KELLY et KASHMIR sont rapidement coulés. Le KIPLING va secourir 279 survivants des deux navires avant de regagner Alexandrie. Les pertes du KELLY sont de 131 officiers et membres d’équipages.



_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6586
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 25 Fév 2007, 17:25

HMS KELVIN






Mis sur cale le 5 octobre 1937 au chantier Fairfield de govan, lancé le 19 janvier 1939 et mis en service le 27 novembre 1939.

Marque de coque : F 37 (1939), G 37 (1940).




Le 1er décembre 1939, trois jours après sa mise en service, le KELVIN est victime d’une collision avec le ferry trans-manches ST HELIER ; Les dommages sont réparés à Plymouth jusqu’au 13 décembre 1939. Après s’être entraîné à Portland le KELVIN rejoint la 5 DF. Le 16 janvier 1940 lors d’une mission de recherche du cargo allemand TRAUTENFELS, le KELVIN entre en collision avec le KIMBERLEY. Les premières réparations sont faites par le navire-dépôt WOOLWICH et achevés dans la Clyde jusqu’au 2 février 1940. Le KELVIN est de nouveau endommagé le 21 février 1940 et réparé à Birkenhead du 1er au 29 mars 1940.


De retour à Scapa le 31 mars 1940, il est de nouveau victime d’une collision , avec le KASHMIR durant les opérations de Norvège. Les réparations sont effectués à Wallsend du 13 avril au 25 mai 1940. Il retourne ensuit au sein de la 5 DF. Après avoir opéré à partir de Scapa, il est envoyé dans la Humber jusqu’au 31 septembre 1940 avant de rejoindre Plymouth.

Le 11 octobre 1940 il fait partie de l’écran du cuirassé RAMILLIES lors du bombardement de Cherbourtg par celui-ci. Six jours plus tard il a un engagement contre des destroyers allemands devant Ouessant. Le KELVIN quitte sa base pour participer à l’opération ‘COLLAR’ une opération de ravitaillement de Malte suivi de la bataille du cap Spartivento le 27 octobre 1940. Il va ensuite escorte le cuirassé ROYAL SOVEREIGN de Gibraltar vers Freetown. Et lors de son retour vers Liverpool il va escorter un porte-avions. Il passe au bassin à Immingham du 17 janvier au 23 février 1941 pour réparer des avaries de coque (fuites). Le KELVIN avec le reste de la flottille est transféré à Malte où il arrive le 28 avril et fait partie des navires bloqués après la perte du JERSEY.

Il participe au bombardement de Benghazi dans le nuit du 10 au 11 mai 1941 avant de participer aux opérations de Crête. Le 24 mai il est transféré à la 7 DF après la dissolution de la 5 DF causé par les pertes importantes subies précédemment. Le 30 mai le KELVIN et l’australien PERTH sont gravement endommagé par une attaque aériennes et le KELVIN retourne à Alexandrie escorté par le KANDAHAR. Le KELVIN arrive finalement à Bombay où les réparations ne sont achevés que le 31 décembre 1941.


Le KELVIN est de retour à Alexandrie où il va rester basé pour les six prochains mois. Etant transféré à la 14 DF en mars 1942. Il va rester avec cette flottille jusqu’en mai 1943. L’année 1942 commence pour le KELVIN par l’escorte du convois MF 3 de Malte à Alexandrie du 16 au 20 janvier 1942, le transport BRECONSHIRE d’Alexandrie à Malte du 24 au 28 janvier, le convois MF 5 du 12 au 16 février 1942. Le 18 mars 1942 le KELVIN participe à la deuxième bataille de Sirte et va escorter son jumeau le KINGSTON. Le 16 avril 1942 le KELVIN et le KIPLING participent à l’opération ‘LIGHTER’, débarquant des Royal Marines à Kuphrosis en Crête. Les Royal Marines vont détruire une station télégraphique. Il est ensuite impliqué dans l’opération ‘VIGOUROUS/HARPOON’ du 12 au 16 juin 1942.



Le KELVIN est ensuite transféré en Mer Rouge jusqu’en novembre 1942, il fera un bref retour en Méditerranée en août 1942 afin de participer à l’opération de diversion effectué lors de l’opération ‘PEDESTAL’. Il bombarder Rhodes le 13 août 1942. A son retour en novembre 1942 il est basé à Malte. Le 2 décembre 1942 En compagnie des JERVIS, JAVELIN et JANUS il va surprendre et couler le torpilleur LUPO occupé à secourir les survivants du cargo VELOCE au large des Kerkennah. Dans la nuit du 8 au 9 janvier 1943, le KELVIN et le NUBIAN vont couler trois schooners au large de Kuriat et une semaine plus tard ces deux mêmes navires vont couler le navire auxiliaire D’ANNUNZIO dans le sud de Lampedusa. Finalement le 20 janvier 1943 le KELVIN et le JAVELIN vont couler les dragueurs RD 31, RD 36, RD 37 et 39 ainsi que six petits navires au nord de Tripoli. Des mission d’escortes vont occuper le KELVIN jusqu’en mai 1943. Le 24 avril 1943 l’amiral commandant la station du Levant signale que le KELVIN : «qu’avec sa dernière jambe sa vitesse est limitée à 18 nœuds ».




Ses turbines sont dans un état déplorable, conséquence d’un intense service de guerre. Le KELVIN quitte finalement Gibraltar le 30 mai 1943 et commence sa grande refonte à Chatham du 8 juin 1943 au 2 avril 1944. Après une remise en condition le KELVIN participe à l’opération ‘NEPTUNE’ jusqu’au 25 août 1944 avant de rejoindre Plymouth. du 6 au 30 octobre 1944 il est à Sherrness pour réparation. Il retourne ensuite en Méditerranée où il rejoint la 14 DF. Il opérer à partir d’Alexandrie puis du Pirée jusqu’en juin 1945. Le KELVIN retourne ensuite en Grande Bretagne. Il désarmé à Dartmouth et versé dans la catégorie B le 21 septembre 1945. Le KELVIN est rayé le 31 octobre 1947. Le 21 février 1948 décision est prise de l’utiliser pour des essais. Le 14 août 1948 il arrive dans la Clyde remorqué par le MEDIATOR, il va rester à Falsane avant d’être pris en charge par W.H. Arnott Young and Co LTd. Pour être démolis à Troon

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6586
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Mer 28 Fév 2007, 21:21

HMS KHARTOUM




pas de photo disponible


Ni Bernard, nI moi n'avons trouvé de photo de ce navire. Si quelqu'un en avait une........ lol! lol!

Pour info il manque trois photos de destroyer à Bernard : Le Pakenham, Le khartoum et le St Mary's.


Mis sur cale le 27 octobre 1937 au chantier Swan Hunter de Wallsend, lancé le 6 février 1939 et mis en service le 6 novembre 1939.



Marque de coque F 45 (1939), G 1945 (1940)



Après sa mise ne service, le KHAROUM s’entraîna avant de rejoindre ses frères de la 5 DF. A 17.00 le 19 décembre 1939 il est raté de peu par un torpille tiré par un U.Boat alors qu’il se trouvait au large de l’île Holly près d’Arran. Le KHARTOUM va rester avec le Home Fleet jusqu’en mai 1940. Il alors envoyé à Plymouth afin de se préparer à un déploiement outre-mer. Il quitte Plymouth le 16 mai 1940 et arrive à Alexandrie une semaine plus tard. Il alors affecté à la 14 DF. Lors de l’entré en guerre de l’Italie le 10 juin 1940 le KHARTOUM est détaché en Mer Rouge.

Les circonstances de la perte du KHARTOUM reste obscure. Le 23 juin lors d’une patrouille près de Perim, le KHARTOUM en compagnie des KANDAHAR et KINGSTON plus le sloop SHOREHAM interceptent le sous-marin italien EVANGELISTA TORRICELLI. Un violent duel au canon s’en suit, le sous-marin italien est coulé tandis que les KAHRTOUM et SHOREHAM sont touchés.

La perte du KAHRTOUM a peut-être été causé par un obus qui ayant endommagé un réservoir de torpille fera exploser celle-ci. Après l’explosion un violent incendie va se déclarer et vite devenir incontrôlable. (le rapport ADM 1/11/210 suggère que l’explosion du réservoir à air comprimé de la torpille MK IX serait due à une imperfection du réservoir et que d’autres accidents de ce genre se sont produits à bord d’autres bâtiments durant cette période).

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.


Dernière édition par le Mer 28 Fév 2007, 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6586
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Mer 07 Mar 2007, 21:14

HMS KIMBERLEY






Mis sur cale le 17 janvier 1938 au chantier Thornycroft de Woolston, lancé le 1er juin 1939 et mis en service le 21 décembre 1939.

Marque de coque : F 50 (1939), G 50 (1940)



Après avoir achevé son entraînement à Portland le 11 janvier 1940, le KIMBERLEY rejoint la 5 DF à Scapa, mais le 16 janvier 1940 il entre en collision avec le KELVIN. Les réparations sont effectués à Greenock jusqu’au 4 févrir1940. Il rejoint la Home Fleet et alors qu’il se trouvait en patrouille avec le MANCHESTER, il intercepte le cargo allemand WAHEHE (21.02.1940) au sud-est de l’Islande. Il va participer à la deuxième bataille de Narvik et à la campagne de Norvège. Il est ensuite rappelé dans le sud et transporter du personnel à Flushing le 12 mai 1940. Le lendemain il embarque du personnel diplomatique à Sheerness et les débarque à Ymuiden en Hollande.

Le KIMBERLEY est ensuite renvoyé à Plymouth avant son transfert en Méditerranée. Il arrive à Alexandrie le 24 mai 1941 rejoignant la nouvelle 14 DF. Il est immédiatement transféré en mer rouge. Il va participer à l’évacuation de la ville de Berbera (7000 personnes évacués) du 14 au 19 août 1940. Il va ensuite aider au blocage des troupes italiennes à l’ouest de la ville étant le 15 août 1940 attaqué par sept avions il s’en tire sans dommages.

Dans le nuit du 21 au 21 octobre 1940, le KIMBERLEY avec les LEANDER, AUCKLAND, INDUS (RIN) et YARRA (RAN), DERBY et HUNTLEY escortait le convois BN 7 en Mer Rouge quand le convois fut attaqué par les destroyers italiens PANTERA, LEONE, SAURO et NULLO. Le NULLO poursuivi par le KIMBERLEY se jeta à la côte et fut achevé par des avions britanniques. Le KIMBERLEY au cours de cette action sera endommagé par une batterie côtière. La propulsion endommagé le KIMBERLEY devra être ramené 0 Port Soudan à la remorque du LEANDER. Des réparations temporaires seront effectués à Port soudan du 22 au 31 octobre 1940.

Pour les trois mois suivants, il va opérer en mer Rouge, avant d’être refondu à Bombay du 3 février au 14 mars 1941. Il va rejoindre ensuite la flotte de la Méditerranée et la 14 DF. Le 8 avril 1941 en compagnie du KINGSTON il escorte le croiseur CAPETOWN de Mersa Kaba à Alexandrie avant de rejoindre les unités engagées dans l’évacuation de la Grèce du 24 au 29 avril 1941. Il participe ensuite au convois ‘TIGER’ du 6 au 12 mai 1941. Lors de la campagne il sera l’un des rares navires à ne pas être endommagé lors de cette campagne. Durant ces opérations, il va participer au sein de la Force ‘D’ à la destruction de dix navires à voiles 18 milles au nord-est de Canea le 21 mai 1941.

Dans le nuit du 31 u 1er juin 1941 en compagnie des PHOEBE, ABDIEL, JACKAL et HOTSPUR, il participe à l’évacuation finale des troupes de Sphakia en Crête. Le KIMBERLEY est ensuite engagé dans la campagne de Syrie. Prenant part à un raid avorté de commando au nord de Tyre dans la nuit du 7 au 8 juin 1941 et dans le bombardement de Damour (4-7.07.1941). Il va ensuite escorter 8 convois à destination de Tobrouk entre août et novembre 1941. Le KIMBERLEY est ensuite transféré à Malte le 29 novembre 1941 comme renfort pour la Force ‘K. Il ainsi participer à la destruction du transport ADRIATICO (30.11.1941) et du destroyer DA MOSTO (2.12.1941) et à la Première bataille du Golfe de Syrte (19.12.1941).


Renvoyé à Alexandrie, il est torpillé le 12 janvier 1942 à 20.38 par le sous-marin U. 77 alors qu’en compagne du HOTSPUR il effectuait une patrouille au large de Tobrouk. L’arrière du KIMBERLEY est détruit jusqu’au couple 77. Un violent incendie se déclare à bord et ne sera éteint qu’à 3.40 le 13. Heureusement les soutes arrières ont été noyée par l’explosion initiale. Le KIMBERLEY est remorquée à Alexandrie où des réparations temporaires sont effectués jusqu’au 22 février 1942. Son arrière est coupé jusqu’au couple 75. Le 12 mars il arrive en remorque à Aden où d’autres réparations sont faites. Il appareille le 25 mars 1942 pour Bombay.


Compte tenu du fait que les pièces nécessaires à sa remise en état doivent venir d’Angleterre le délais d’indisponibilité va être quasiment de deux ans. Le KIMBERLEY est remis en service le 15 avril 1944. Il rejoint Alexandrie et la 14 DF. Il va transporter le Premier Ministre Winston Churchill sur les plages du débarquement dans le sud de la France le 15 août 1944. Entre le 1er et le 13 septembre 1944 il va bombarder divers objectifs côtiers autour de Rimni et le 12 novembre 1944 il va détruire une batterie allemande à Alimnia dans le Dodécanèse. Deux jours après il va détruit une barge dans la baie de Livadia. Il est détaché au Pirée pendant le mois de mars 1945. Sa dernière mission de guerre va être un raid sur Rhodes avec le CATTERICK et le grec KRITI le 1er mai 1945.


Le KIMBERLEY quitte Gibraltar pour la Grande Bretagne le 18 juin 1945 et arrive à Dartmouth trois après. IL versé dans la réserve ‘B4 le 21 septembre 1945. En décembre 1946 il passe dans la réserve ‘B2’ à Harwich. IL est rayé le 31 octobre 1947, il devient un navire cible le 21 février 1948. L’ex destroyer allemand NONSUCH le remplace comme navire cible et le 16 mars 1949 le KIMBERLEY est vendu à la démolition. Pris en charge le 16 mars par la West of Scotland Shipbreakin Co Ltd, il sera démolis à Troon.

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6586
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 11 Mar 2007, 21:29

HMS KINGSTON










Mis sur cale le 6 octobre 1937 au chantier White de Cowes, lancé le 9 janvier 1939 et mis en service le 14 septembre 1939.

Marque de coque : F 64 (1939), G 64 (1940)


Le KINGSTON s’entraîne à Portland jusqu’au 3 octobre 1939. Il opère brièvement en Manche avant de rejoindre la 5 DF à Scapa le 29 octobre 1939. Victime des problèmes récurrents des K avec les soutes à eau il bénéficie de l’assistance du navire dépôt GREENWICH du 29 octobre au 5 novembre 1939, puis des réparations supplémentaires sont effectués à Leith du 12 au 19 novembre. De retour en opérations il participe à la destructions du sous-marin U 35 au large des Shetlands le 29 novembre 1939 en compagnie des KASHMIR et ICARUS. Durant l’hiver il effectue des mission habituelles des destroyers en temps de guerre. Après une refonte au chantier Silley Cox en mars 1940, il rejoint Plymouth puis Harwich avant de quitter Plymouth le 16 mai 1940 pour sa nouvelle affectation en Méditerranée. Il arrive à Alexandrie le 23 mai et rejoint la 14 DF. Il est immédiatement envoyé en Mer Rouge afin de protéger les convois de la menace italienne. Il est basé à Aden jusqu’en mars 1941. Il passera aussi une période d’entretien en janvier février à Bombay.


Durant cette période le KINGSTON va être impliqué dans la destruction du sous-marin EVANGELISTA TORRICELLI le 23 juin 1940 au large de Perim, il va ensuite attquer sans succès le sous-marin PERLA cinq jours après et participer en mars 1941 à la réoccupation de Berbera. Il fera ensuite partie de la Force ‘G’ lors de l’occupation de la base italienne de Massawa.


Compte tenu de la fin victorieuse des opérations en Mer Rouge le KINGSTON est rappelé en Méditerranée. Il prend part à l’opération ‘DEMON’, l’évacuation des forces britanniques de Crête (24-29 avril 1941). Il participe ensuite au convois ‘TIGER’ (6-9 mai 1941) et à la campagne de Crête. Le 22 mai 1941 après avoir attaqué la deuxième flottille italienne, il est attaqué par des JU88 du 1/LG 1 et il est endommagé par des trois bombes tombés près de lui. Avec son jumeau le KANDAHAR il va secourir 523 survivants du croiseur FIJI et les ramener à Alexandrie. Les réparations de la coque du KINGSTON sont faites à Alexandrie du 24 ami au 16 juin 1941.


Le mois de juin verra le KINGSTON engagé dans la campagne de Syrie, il va bombarder El Atigua et des plusieurs positions autour de la rivière Damour. Le 23 juin 1941 il a un engagement de nuit avec le contre-torpilleur GUEPARD, celui-ci endommagé réussira à s’échapper grâce sa meilleure vitesse.


Le KINGSTON va ensuite escorter des convois à destination de la Crête pendant le mois de juillet avant de rejoindre le Tobrouk ‘run’ pour une période de trois mois. Il va ainsi escorter neufs convois à destination de Tobrouk. Le 30 octobre 1941 lors d’un exercice, un Beaufighter va heurter le mât du Kingston et s’écraser en mer tuant son équipage.


Le 29 novembre 1941 , les croiseurs AJAX et NEPTUNE escorter des KINGSTON et KIMBERLEY arrivent afin de renforcer la force ‘K. La nuit suivant la Force ‘K’ va tenter d’intercepter un convoi italien au large de Tobrouk. Le convoi ne sera pas trouve mais un transport italien l ‘ADRIATICO sera coulé pendant le sweep. Le 2 décembre 1941 le destroyer DA MOSTO est coulé par la force ‘K’. Le KINGSTON sera aussi présent lors de la première bataille du Golfe de Syrte le 17 décembre 1941. Il va retourner à Alexandrie avec la force ‘B. Il va ensuite prendre part à l’opération MF 2, un convois de ravitaillement entra Alexandrie et Malte du 5 au 9 janvier 1942. Il va ainsi escorter le GLENGYLE à Malte et ramener le BRECONSHIRE à Alexandrie. Lors de l’opération MF 4 il escorter le BRECONSHIRE retournant à Malte. Le KINGSTON réintègre la Force ‘K’ le 27 janvier 1942.


Le 20 mars 1942 le convois de ravitaillement MW.10 composé de 4 transports, escortés par 1 croiseur AA et six destroyers de la 22 DF quitte Alexandrie pour Malte. Les croiseurs DIDO, CLEOPATRA et EUYALUSet de la 14 DF forment l’escadre de couverture. Le 22 mars 1942 le convois est menacé par le cuirassé LITTORIO qui se trouve entre Malte et le convois. L’escadre de couverture va s’interposer et défendre avec succès le convois. Pendant cet engagement de nombreux navires sont endommagés notamment par la tempête qui a fait rage pendant la bataille. Le KINGSTON est lui touché par un obus de 381 cm du LITTORIO, ce qui l’oblige à rallier Malte. Onze membres d’équipages sont tués, 23 sont blessés. ( trois décèderont de leurs blessures).




Le délais de réparation des dommages est estimé à deux mois. Le KINGSTON est donc entré dans l’arsenal de Malte et les réparatons sont entrepises. L’ensemble de l’île est bombardé le 5 avril, le KINGSTON est traversé par une bomber et endommagé par une autre. IL est de nouveau endommagé le 8 avril. Finalement le 11 avril 1942 il est coulé dans le basin N°4. 10 matelots sont tués, 6 autres sont blessés (deux décéderont plus tard), deux officiers ont été tués le 6 avril.



_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 11 Mar 2007, 22:50

Il à été demantelé sur place je presume ?

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6586
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 11 Mar 2007, 22:57

Non, il a été renfloué et sabordé au large comme blockships. study

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Lun 12 Mar 2007, 01:07

merci pour cet info thumleft

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6586
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Mar 20 Mar 2007, 20:39

HMS KIPLING







Mis sur cale le 26 octobre 1937 au chantier Yarrow de Scotstoun, lancé le 19 janvier 1939 et mis en service le 22 décembre 1939.

Marque de coque : F 91 (1939), G 91 (1940)



Le KIPLING achève son entraînement le 17 janvier à Portland. Il est envoyé au chantier Barclay Curle dans la Clyde pour des réparations où Yarrow va réparer certains défaut jusqu’au 4 février 1940. Il rejoint ensuite la Home Fleet et la 5 DF. Il est victime des défauts réccurrents des ‘K’ au niveau des réservoirs d’eau et il doit passe au chantier Hawthorn Leslie de Hebburn du 22 février au 13 avril 1940. De retour à Scapa il va être opérationnel quatre jours. En effet le 17 avril sur le chemin du retour d’une mission effectué à Stavanger il est victime d’une attaque aériennes. Endommagé par le souffle de deux bombes. Il se retrouve avec d’importantes avaries de coque et une propulsion quasiment hors service dans son intégralité.

Les réparation sont effectués du 25 avril au 19 juillet 1940 à Southampton (coque) et du 21 juillet au 14 août 1940 (propulsion ) au chantier Graving Dock.

Le KIPLING est de retour à Scapa le 15 août 1940. Des réparations supplémentaires sont faites à Rosyth du 13 au 30 septembre 1940. Sa malchance continue car lors de l’escorte du convois FH 92, il est victime d’une collision avec le transport QUEEN MAUD, les réparations sont réalisés à l’arsenal de l’arsenal de Devonport du 3 octobre au 10 octobre 1940. Il continue ensuite ses mission au sein de la 5 DF d’octobre 1941 à avril 1941. Des problèmes mécaniques vont nécessiter un séjour dans la Tyne du 29 octobre au 24 novembre 1941. Le KIPLING va escorter le KENT lors du retour de celui-ci de Méditerranée le 27 décembre 1940. Le 16 avril 1941 il recueille 13 survivants du cargo BOLETTE coulé par une attaque aérienne.


La 5 DF est transféré en Méditerranée où elle va remplacer la 14 DF le 28 avril 1941. Lors du retour d’une sortie en mer le KIPLING va se retrouver bloqué à l’extérieur de Malte après la perte du JERSEY coulé par une mine dans le chenal d’entré du porte de La Valette. Le KIPLING est donc renvoyé à Gibraltar jusqu'à ce que l’épave du JERSEY soit dégagé. La 5 DF est ensuite engagé dans la campagne de Crête. Le 23 mai 1941 les KELLY et KASHMIR sont coulés par des bombardiers en piqués et le KIPLING va recueillir 279 survivants des deux destroyers. Compte tenu des pertes importantes subies par le 5 DF celle-ci est dissoute et le KILING est versé à la 7 DF jusqu’en janvier 1942.

Le KIPLING victime d’avarie de coque est réparé du 27 mai au 15 juillet 1941 à Suez. Il est ensuite basé à Alexandrie et va escorter sept convois à destination de Tobrouk. Le 1er décembre 1941 en compagnie du JERVIS et JAGUAR, il va escorter le JACKAL endommagé jusqu’à Alexandrie. Cinq jours après ces trois mêmes navires vont secourir 200 survivants de l’ABV CHADINKA torpillé par le U.81 au large des côtes libyennes. Le 28 décembre 1941 le KIPLING va couler le sous-marin U.75 dans l’ouest de Mersa Matruh. Au début de l’année 1942 le KIPLING va escorter le convois MV 9B à destination de Malte. Il escorte ensuite des convois à destination de Chypre, Haïfa et Beyrouth entre février et avril. Le 22 mars 1942 il participe à la deuxième bataille du Golfe de Syrte.


Le 10 mai 1942 le KIPLING est coulé par des bombardiers allemands, alors qu’il était engagé dans l’opération MG 2 (interception d’un convois italien ). Le JACKAL et le LIVELY seront aussi perdu dans cette opération. Au total 112 officiers et matelots seront perdu par ces trois destroyers. Le JERVIS rentrant à Alexandrie avec 630 survivants à son bord. Le KIPLING va perdre 2 officiers et 22 matelots.

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 16 Sep 2012, 11:52

Je sais que le post est ancien, mais je vois 3 tourelles doubles, sont-ce des 102mm AA ?

L E
Revenir en haut Aller en bas
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6586
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 16 Sep 2012, 14:14

Lee Enfield a écrit:
Je sais que le post est ancien, mais je vois 3 tourelles doubles, sont-ce des 102mm AA ?

L E

Bonjour

Ce sont des affuts double de 120 MM Mk 12

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10282
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 16 Sep 2012, 15:31

LE BRETON a écrit:
HMS KINGSTON
[…]
Le KINGSTON est lui touché par un obus de 381 cm du LITTORIO, ce qui l’oblige à rallier Malte. […] le KINGSTON est traversé par une bomber et endommagé par une autre. IL est de nouveau endommagé le 8 avril. Finalement le 11 avril 1942 il est coulé dans le basin N°4.[…]

scratch Coulé au bassin ? À flot ? Avec chavirement ? Sabordé ?

PS : Une bomber ? Un bombardier suicide ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5104
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 16 Sep 2012, 17:27

Le bassin n°4 de 200 m est situé au fond de la crique des français dans l'arsenal de Senglea qui déjà l'époque dispose de 4 formes dont la n°1 capable d'accueillir les plus grand bâtiments de l'époque.

Le Kingston est à flot dans le bassin n°4 quand il est touché par une bombe une première fois le 5 avril puis le 7 avant de couler le 11. Il n'a pas été sabordé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6586
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 16 Sep 2012, 18:09

bomber = bombe (faute de frappe).

le bassin a été vidé au moment de la photo......

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10282
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 16 Sep 2012, 18:10

pascal a écrit:
Le bassin n°4 de 200 m est situé au fond de la crique des français dans l'arsenal de Senglea qui déjà l'époque dispose de 4 formes dont la n°1 capable d'accueillir les plus grand bâtiments de l'époque.

Le Kingston est à flot dans le bassin n°4 quand il est touché par une bombe une première fois le 5 avril puis le 7 avant de couler le 11. Il n'a pas été sabordé.
pour ces explication claires et complètes ! thumleft

J'étais (je suis encore) étonnée par la glissade latérale (vers sa droite) consécutive au chavirement (du 11 ? du 7 ? scratch ) sur son bâbord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10282
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 16 Sep 2012, 18:13

LE BRETON a écrit:
bomber = bombe (faute de frappe).
le bassin a été vidé au moment de la photo……
Pour être franche et sérieuse, je m'en doutais un peu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5104
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 16 Sep 2012, 18:44

Ce cliché montre la position du Kingston dans la forme avant les attaques il est décentré


les tourelles A et B n'ont pas changé de position
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10282
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 16 Sep 2012, 19:13

pascal a écrit:
Ce cliché montre la position du Kingston dans la forme avant les attaques il est décentré
http ://i30.servimg.com/u/f30/15/30/67/69/kingst10.jpg

les tourelles A et B n'ont pas changé de position
Vu ainsi, c'est parfaitement clair thumleft
Il était bien au bassin, mais à flot, et même accosté (tribord à quai) et non sur une ligne de tins, prêt pour l'échouage. salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5104
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 16 Sep 2012, 19:57

Citation :
Vu ainsi, c'est parfaitement clair


eh sûrement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 16 Sep 2012, 20:55

Question ?

Contrairement aux grands bâtiments type cuirassés dont les tourelles principales sont maintenues en place grâce à leurs poids (en principe) je me demande s'il en est de même pour les navires plus petits ?

Dans le cas contraire lors d'un chavirement de ce type, les efforts sur la structure (poids de la tourelle) doivent passablement compliquer les réparations, non ?

Cordialement,
Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 16 Sep 2012, 21:43

LE BRETON a écrit:
Lee Enfield a écrit:
Je sais que le post est ancien, mais je vois 3 tourelles doubles, sont-ce des 102mm AA ?

L E

Bonjour

Ce sont des affuts double de 120 MM Mk 12
Merci, les 120mm sont DP ?
Revenir en haut Aller en bas
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6586
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   Dim 16 Sep 2012, 21:47

Absolument pas, si ma mémoire est bonne l'élévation est de 40° .



_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K   

Revenir en haut Aller en bas
 
ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'
» ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE TRIBAL 1935-1949
» ROYAL NAVY DESTROYER D'ESCORTES CLASSE HUNT II
» ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTES DE LA CLASSE HUNT I
» ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE K

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1922-1950-
Sauter vers: