AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La marine nationale tente d'eviter un naufrage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Ven 19 Jan 2007, 11:22

Citation :

La Marine nationale tente d'éviter le naufrage du porte-conteneurs MSC Napoli


Depuis hier, la Marine nationale mobilise de très importants moyens pour tenter de sauver le porte-conteneurs MSC Napoli, évacué en pleine tempête par son équipage. Le grand navire de 275.6 mètres, en perdition au large de l'île d'Ouessant, a été pris en remorque par l'Abeille Bourbon vers 18 heures. Ce matin, à 5 heures, le convoi se trouvait à 65 kilomètres dans le nord de Trégastel (Côtes d'Armor) et faisait route à l'est nord-est à très petite vitesse, soit 2,5 noeuds (4,5 km/h). Gouvernail bloqué, le porte-conteneurs n'est pas manoeuvrant, indique la préfecture maritime de l'Atlantique, qui précise qu'une équipe tentera de se rendre à bord ce matin pour rétablir la manoeuvrabilité. Ce problème de gouvernail vient s'ajouter à une situation déjà très délicate pour le MSC Napoli. Le navire présente deux brèches sur chaque côté, au niveau du château, laissant craindre un début de rupture de sa coque. Au regard de cette situation, l'Abeille Liberté, au autre remorqueur basé à Cherbourg, a reçu l'ordre hier de rallier la zone, alors qu'appareillaient depuis Brest deux bâtiments de lutte contre la pollution, l'Argonaute et l'Alcyon. Une équipe de spécialistes s'est rendue à bord dans l'après-midi afin de déterminer l'état du navire et les possibilités de remorquage. Compte tenu du sens des vents et de la houle, le géant, fragilisé, ne peut être dirigé vers Brest, alors que son compartiment machines est inondé. Un remorquage vers un port de la Manche, français ou britannique (peut être Le Havre), était donc envisagé hier soir par la préfecture maritime de l'Atlantique, qui coordonne les opérations. Son important tirant d'eau, de 14 mètres, limite toutefois les possibilités. Les conditions météorologiques restent, par ailleurs, délicates ce matin, avec des des rafales à 50 km/h et des creux de 4 à 5 mètres.

Près de 1700 tonnes de produits dangereux et du fioul s'échappant de la coque
Le MSC Napoli transporte 2394 conteneurs, soit 41.730 tonnes de marchandises. Outre le danger que pourraient représenter ces boites si elles tombaient en mer, la cargaison compte 1684 tonnes de produits dangereux. Il y a notamment, à bord, 167 kilos d'explosifs, 177 tonnes de gaz, 462 tonnes de liquides inflammables, 107 tonnes de solides inflammables, 61 tonnes d'oxydants, 143 tonnes de matériaux toxiques et plus de 200 tonnes de matière corrosive. A cela, il faut ajouter le carburant. A son départ d'Anvers, le MSC Napoli avait, dans ses soutes, 3498 m3 de fuel lourd et 147 m3 de gasoil. La surveillance aérienne du secteur, assurée par un avion de patrouille maritime Falcon 50, a démontré que des hydrocarbures s'échappaient par les fissures de la coque. Une pollution de 5 kilomètres de long et 100 mètres de large était visible à l'arrière du porte-conteneurs. Mis en service en 1991, le MSC Napoli n'est autre que l'ancien CGM Normandie. En 2000, le navire avait talonné à pleine vitesse sur un haut fond dans le détroit de Malacca. Echoué pendant 60 jours, il avait nécessité le remplacement de 3000 tonnes de tôles. Des investigations devraient être menées pour déterminer si cet accident a pu avoir des incidences sur la structure du navire. Le Napoli avait été inspecté, récemment, par les Affaires maritimes du Havre. Aucun problème majeur n'avait semble-t-il été détecté. Hier, les 26 membres de son équipage ont été retrouvés sains et sauf dans des canots de sauvetage, puis hélitreuillés par des Sea King de la Royal Navy.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Ven 19 Jan 2007, 23:39

Deux puissants remorqueurs de haute mer, l'Abeille Bourbon et l'Abeille Liberté, ont entrepris vendredi après-midi de remorquer vers le sud de l'Angleterre le porte-conteneurs britannique MSC Napoli :

cliquer ici pour voir la vidéo


Citation :
vendredi 19 janvier 2007, 22h48

Tempête: le MSC Napoli remorqué vers le sud de l'Angleterre

Par Frédéric GAULIER

BREST (AFP) - Deux puissants remorqueurs de haute mer ont entrepris vendredi après-midi de remorquer vers le sud de l'Angleterre le porte-conteneurs britannique MSC Napoli, désemparé depuis jeudi au milieu de la Manche après une tempête qui a provoqué des fissures dans sa coque.

"La décision a été prise de remorquer le navire vers une position dans la baie de Lyme, considérée comme la meilleure destination pour effectuer l'opération de sauvetage dans une relative sécurité", a indiqué un porte-parole des garde-côtes britanniques.

Le MSC Napoli, assisté par les deux plus puissants remorqueurs français, l'Abeille Bourbon et l'Abeille Liberté, se trouvait à 16H30 vendredi à la limite des eaux britanniques et pourrait arriver en milieu de nuit dans la baie de Lyme, au sud-ouest de l'Angleterre, a précisé à l'AFP Jean-Marie Figue, porte-parole de la préfecture maritime de l'Atlantique.

Le porte-conteneurs de 275 mètres de long, qui se rendait d'Anvers (Belgique) au Portugal, avait été abandonné jeudi par son équipage après l'apparition de plusieurs fissures importantes dans sa coque alors qu'il se trouvait en pleine tempête à l'entrée de la Manche.

Il transporte 2.394 conteneurs renfermant notamment près de 1.700 tonnes de matières dangereuses diverses. Il avait également chargé quelque 3.500 m3 de fuel lourd et 147 m3 de diesel à son départ d'Anvers.

Le convoi naviguait vendredi en fin de journée à 6,8 noeuds (13 km/h) dans des conditions météo toujours difficiles, avec un vent de 50 km/h et des creux de 4 à 5 mètres, selon le commandant Figue. Sa progression était rendue difficile par le blocage du gouvernail "dans une mauvaise position" qui rend le porte-conteneurs "peu manoeuvrant".

"L'objectif est de ramener le plus rapidement possible le navire dans une zone abritée de façon à préserver l'intégrité du flotteur, ce qui évitera tout problème", a expliqué l'un des commandants de l'Abeille Flandre, Charles Claden.

Alors que des traces d'hydrocarbures avaient été relevées jeudi à proximité du navire, aucune trace de pollution ne subsistait plus vendredi, selon l'Agence des garde-côtes (MCA) britanniques.

La Marine nationale a toutefois envoyé sur zone "à titre de précaution" un deuxième bâtiment anti-pollution, l'Argonaute, aux cotés de l'Alcyon dépêché dès jeudi près du porte-conteneurs désemparé.

Pour sauver le MSC Napoli, la compagnie suisse MSC (Mediterranean Shipping Company), deuxième transporteur mondial de conteneurs à la tête de 278 navires, a passé contrat avec la société néerlandaise Smit, spécialisée dans ce type d'opérations, et avec les Abeilles internationales, filiale de la société française SA Bourbon.

L'association écologiste Robin des Bois a affirmé vendredi que les quatre fissures apparues sur la coque du MSC Napoli étaient situées au niveau de réparations effectuées sur le navire en 2001, après un échouage brutal à pleine vitesse dans le détroit de Malacca au large de Singapour. Le navire s'appelait alors CGM Normandie. Selon elle, la qualité de ces réparations effectuées par un chantier vietnamien pourraient être en cause.

Cet accident avait été évoqué jeudi par le préfet maritime de l'Atlantique, l'amiral Xavier Rolin, qui avait toutefois estimé que le navire, dont les visites techniques ultérieures n'ont apparemment signalé aucun problème, était "en excellent état".

Source: AFP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Sam 20 Jan 2007, 11:22

les images vu à la télé sont très impressionnantes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Dim 21 Jan 2007, 09:21

Citation :
samedi 20 janvier 2007, 21h13

Le porte-conteneurs MSC Napoli va être échoué après des "dégâts importants"

LONDRES (AFP) - Le porte-conteneurs britannique transportant des matières dangereuses, remorqué depuis jeudi après avoir été en perdition à l'entrée de la Manche à cause de la tempête, va être échoué car sa structure a subi des "dégâts importants", ont annoncé samedi les garde-côtes britanniques.

Soulignant que le temps avait été très mauvais au cours de la nuit avec des creux de 5 mètres, les garde-côtes ont expliqué que la structure du MSC Napoli, un navire de 275 mètres, avait subi des "dégâts importants".

"Les larges fissures sur les deux côtés du navire se sont aggravées dans la nuit. La poupe du bateau s'enfonce de plus en plus dans l'eau et se détériore", ont-ils expliqué.

"La décision a été prise d'échouer le navire et de le lester à l'est de Sidmouth", station balnéaire de 14.400 habitants située sur la côte sud-ouest de l'Angleterre, dans le Devon, ont précisé les garde-côtes, expliquant que "la priorité (était) de parvenir à l'abriter au maximum et de garder le navire en un seul morceau".

Les prévisions météorologiques attendent pour le sud-ouest de l'Angleterre des vents de force 6 à 8 avec des pointes à 9.

La préfecture maritime de l'Atlantique avait indiqué samedi matin que le MSC Napoli présentait une gite de 5° et un enfoncement de sa poupe --état qualifié de "grave" par le capitaine de corvette Jean-Marie Figue de la préfecture-- et qu'un "léger écoulement d'hydrocarbures (était) constaté à chaque mouvement de roulis".

L'impact sur l'environnement de la baie de Lyme, où est située Sidmouth, a été "complètement évalué" par un groupe constitué notamment de représentants d'organisations environnementales locales et nationales.

"Le lieu de l'échouage a été sélectionné afin de minimiser l'impact de toute fuite et de permettre aux opérations de sauvetage du navire et de sa cargaison de se dérouler", ont ajouté les garde-côtes.

Le MSC Napoli a été remorqué par les deux plus puissants remorqueurs de haute-mer français : l'Abeille Bourbon depuis jeudi 18H20 GMT et l'Abeille Liberté depuis vendredi en début d'après-midi, pour améliorer sa manoeuvrabilité car son gouvernail était bloqué.

Le navire, dont la coque présentait trois fissures, s'est trouvé en perdition jeudi au plus fort de la tempête qui a balayé le nord de l'Europe lorsque sa salle des machines a été inondée. Ses 26 hommes d'équipage ont pu être sauvés.

Il transportait notamment près de 1.700 tonnes de matières considérées comme toxiques par le Code maritime des marchandises dangereuses dans certains de ses 2.394 conteneurs. Selon les garde-côtes, il s'agit de parfums et de produits chimiques industriels et agricoles.

A l'origine, les sauveteurs avaient prévu de remorquer le navire jusqu'à la baie de Lyme mais, pour des raisons de commodité, ils ont décidé vendredi soir de l'ancrer plutôt à l'extérieur du port de Portland (Dorset, sud), mieux équipé pour le prendre en charge.

Il était y attendu samedi vers 10H00 GMT mais les conditions météorologiques ont retardé sa progression.

Source: AFP

Citation :
dimanche 21 janvier 2007, 0h06

50 conteneurs tombent en mer du porte-conteneur MSC Napoli

LONDRES (AFP) - Une cinquantaine de conteneurs sont tombés dans la Manche samedi du porte-conteneurs britannique MSC Napoli, échoué au sud-ouest de l'Angleterre après avoir été en perdition à cause de la tempête, mais aucun signe de pollution n'a été constaté, ont annoncé les garde-côtes britanniques.

"Le navire est à présent solidement échoué mais les tempêtes de cette nuit l'ont fait tanguer. Nous avons perdu de nombreux conteneurs qui sont passés par-dessus bord, d'après notre estimation, une cinquantaine", a déclaré un porte-parole de l'agence britannique des garde-côtes.

"Nous pensons qu'aucun d'entre eux ne contenait de produits dangereux", a-t-il indiqué.

Le navire s'était trouvé en perdition jeudi au plus fort de la tempête qui a balayé le nord de l'Europe lorsque sa salle des machines a été inondée. Ses 26 hommes d'équipage avaient pu être évacués par hélicoptère.

Il transportait notamment près de 1.700 tonnes de matières considérées comme toxiques par le Code maritime des marchandises dangereuses dans certains de ses 2.394 conteneurs. Selon les garde-côtes, il s'agit de parfums et de produits chimiques industriels et agricoles.

Le navire a été remorqué vers le sud-ouest de l'Angleterre et délibérément échoué car sa coque présentait d'importantes fissures. Le MSC Napoli est à présent échoué à un mile au large de Sidmouth, station balnéaire de 14.400 habitants située sur la côte sud-ouest de l'Angleterre, dans le Devon.

Auparavant, les garde-côtes avaient expliqué que la structure du MSC Napoli avait subi des "dégâts importants".

"Les larges fissures sur les deux côtés du navire se sont aggravées dans la nuit. La poupe du bateau s'enfonce de plus en plus dans l'eau et se détériore", avaient-ils expliqué.

Le porte-parole des garde-côtes Fred Caygill a indiqué que des équipes de secouristes attendaient l'arrivée d'équipements permettant de retirer les conteneurs du navire et de limiter tout risque de dégât à l'environnement.


Deux bâteaux remorquent le porte-conteneurs MSC Napoli, le 20 janvier 2007, près de la côte anglaise. (AFP/HO)

Source et image: AFP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Dim 21 Jan 2007, 13:25

Citation :
dimanche 21 janvier 2007, 12h59

Le "MSC Napoli" commence à perdre sa cargaison

LONDRES (AP) - Le porte-conteneur en perdition "MSC Napoli", volontairement échoué samedi par les autorité britanniques, a commencé à perdre sa cargaison, tandis que les gardes-côtes redoutaient dimanche un chavirement voire une dislocation du navire.

Victime d'une avarie en Manche lors de la tempête de jeudi, a été immobilisé sur des fonds de faible profondeur, à moins de deux kilomètres au large du port de Sidmouth, dans le sud de l'Angleterre.

Les 26 membres de son équipage ont pu être secourus par des hélicoptères de la marine britannique mais le "MSC Napoli" transporte toujours quelque 41.700 tonnes de marchandises, dont 1.700 tonnes sont considérées comme dangereuses.

L'Agence britannique des gardes-côtes a annoncé qu'environ 150 conteneurs étaient tombés à l'eau samedi soir alors qu'une mer démontée était signalée sur la côte anglaise. Le navire gîtait à 35 degrés dimanche et menaçait de se retourner.

De même source on faisait état de traces d'hydrocarbures provenant de la salle des machines du porte-conteneur découvertes sur une plage voisine.

L'état d'alerte à la pollution a été déclenché, une cinquantaine de gardes-côtes étant mobilisés pour retrouver les conteneurs manquants et localiser d'éventuelles pertes toxiques.

Selon Paul Coley, porte-parole de l'agence, deux des conteneurs recherchés contiennent des matières dangereuses, notamment de l'acide pour piles et des produits parfumants. Il a toutefois assuré que le risque encouru était "minimal".

Source: AP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Dim 21 Jan 2007, 15:01

dimanche 21 janvier 2007, 13h57

Vidéo : Les autorités britanniques engagent une course contre-la-montre pour limiter les dégâts du naufrage du MSC Napoli


cliquer ici pour voir la vidéo


salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Dim 21 Jan 2007, 21:23

Citation :
dimanche 21 janvier 2007, 20h10

Des tonnes de carburant s'échappent du porte-conteneurs échoué MSC Napoli

Par Cyril BELAUD

BRANSCOMBE (AFP) - Des tonnes de carburant s'échappaient dimanche du porte-conteneurs britannique échoué au large de Branscombe (Devon, sud-ouest de l'Angleterre), qui a également perdu en mer environ 200 conteneurs, alimentant les craintes de pollution.

Les garde-côtes ont essayé de stabiliser dimanche au mieux le MSC Napoli, penché désormais à 30 degrés après une tempête samedi soir, et avaient prévu de continuer les opérations de secours toute la nuit.

La plus "grosse menace" provient des 3.500 tonnes de carburant lourd encore dans le navire, mais le risque de fuite "est faible", a précisé Robin Middleton, responsable des opérations de secours, lors d'une conférence de presse. Le pompage de ce carburant doit commencer lundi.

La fuite en cours provient d'un réservoir de la salle des moteurs. Cela représente "au maximum" 200 tonnes de carburant, selon lui.

Des nappes d'hydrocarbures ont été repérées sur une bande de 8 kilomètres de long et 500 mètres de large, et trois oiseaux couverts de carburant ont été signalés.

"Les opérations de nettoyage ont commencé, des barrages sont en train d'être déployés sur le rivage", avait expliqué un peu plus tôt dans la journée Paul Coley, représentant des garde-côtes.

Depuis samedi, le porte-conteneurs a perdu en mer "environ 200" de ses 2.394 conteneurs, et "peut-être plus" a déclaré Robin Middleton.

Mais il a précisé que "très peu d'entre eux contiennent des matières qualifiées de dangereuses".

L'un de ces conteneurs de 12 mètres de long contenait des motos BMW d'une valeur de plusieurs centaines de milliers de livres.

Trois autres renferment des "matières dangereuses", selon les garde-côtes, parfums, acide pour batterie, et petites pièces détachées pour voiture, notamment des éléments d'airbags (qui contiennent notamment des composants gazeux).

Une quarantaine de ces conteneurs se sont échoués dimanche sur la côte, dont une vingtaine sur la plage de Branscombe, qui a été fermée au public par précaution.

Au total, des matières dangereuses se trouvent dans environ 150 des conteneurs présents sur le navire, mais la plupart sont placés au centre, limitant le risque qu'ils tombent à la mer.

Selon le site internet Mer et marine, le navire transportait notamment 167 kilos d'explosifs, 177 tonnes de gaz, 462 tonnes de liquides inflammables, 107 tonnes de solides inflammables, 61 tonnes d'oxydants, 143 tonnes de matériaux toxiques et plus de 200 tonnes de matière corrosive.

De plus, à son départ d'Anvers (Belgique) le 17 janvier pour Sines (Portugal), ses réservoirs contenaient 3.498 m3 de fuel lourd et 147 m3 de gasoil.

L'armateur du navire, la société londonienne Zodiac Maritime, n'était pas joignable dimanche.

Le navire de 275 mètres, construit en 1991, s'était trouvé en perdition jeudi au plus fort de la tempête qui a balayé le nord de l'Europe. Ses 26 hommes d'équipage avaient pu être évacués par hélicoptère.

Il avait dans un premier temps été remorqué, puis les autorités maritimes avaient décidé de l'échouer à Branscombe, sa structure ayant subi des "dégâts importants".

M. Middleton a expliqué que le Napoli, qui présentait des fissures à babord et à tribord, était alors en train de se fendre en deux.

S'il avait coulé, ce qui serait arrivé "sans aucun doute" si la décision de l'échouer n'avait été prise, cela aurait provoqué "un désastre important et durable pour l'environnement", a souligné M. Middleton.

L'échouage dans la baie de Lyme, où se trouve Branscombe, était "la meilleure et la seule solution", a-t-il affirmé.


Le porte-conteneurs britannique MSC Napoli echoué à Branscombe, près de Sidmouth (Devon), le 21 janvier 2007. (Alain Monnot / AFP / MN)

Source : AFP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Lun 22 Jan 2007, 15:24

Citation :
lundi 22 janvier 2007, 13h58

Préparatifs en vue du pompage du Napoli sur la côte sud-ouest de l'Angleterre

Par Cyril BELAUD

BRANSCOMBE (AFP) - Les experts ont préparé lundi les opérations de pompage des 3.500 tonnes de carburant des réservoirs du MSC Napoli, cependant que les habitants de Branscombe, sur la côte sud-ouest de l'Angleterre où le porte-conteneurs britannique est échoué, glanaient des objets échappés des conteneurs: tonneaux, et même motos de grosse cylindrée.

Les hydrocarbures doivent d'abord être chauffés pour améliorer leur fluidité avant l'opération, a précisé une porte-parole de l'agence maritime et des garde-côtes. Le risque d'une marée noire de grande ampleur semblait cependant écarté car "aucun réservoir important n'a été percé", selon cette agence.

L'opération, pour vider le porte-conteneurs de son carburant pourrait prendre jusqu'à une semaine, a précisé l'agence maritime britannique.

Quelque 200 tonnes d'hydrocarbures se sont déjà échappées du navire et une traînée de 8 km d'huile de moteur s'est répandue. Quelques oiseaux mazoutés ont été retrouvés selon la société royale de protection des oiseaux.

Cependant l'agence maritime a précisé ne pas avoir détecté de traces d'hydrocarbures sur les plages pour le moment.

Le porte-conteneurs est échoué au large de la côte jurassique, site naturel d'Angleterre classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Il se trouve entre deux estuaires protégés, celui de l'Otter et de l'Axe, qui abritent plusieurs espèces d'oiseaux dont des guillemots.

Dans la nuit de dimanche à lundi les habitants ont commencé à explorer la plage à la recherche d'un incroyable amoncellement d'objets échappés des conteneurs à la lumière de lampes torches sous les yeux de la police impassible, puisque cette pratique ne viole aucune loi.

Certains ont emmené des motos BMW neuves sur des remorques de tracteurs ou en les poussant, la police essayant de leur faire remplir des fiches, pour garder trace des marchandises.

"Il y avait une poignée de gens, certains avaient du mal à faire démarrer la moto, mais ils avaient les clefs et le carnet d'entretien", a expliqué à l'AFP Jack de la ville de Plymouth.

Au pied des falaises, ils étaient encore des dizaines lundi matin à emporter des pièces de voitures ou des objets variés sur la plage jonchée de conteneurs éventrés et de débris, a constaté un journaliste de l'AFP.

Un couple de Branscombe transporte dans une toile des cosmétiques échoués. "C'est juste un peu de maquillage", dit Mandy, l'épouse, se désolant que cet arrivage ait "dévasté un endroit si beau".

L'armateur du navire qui transportait 2.394 conteneurs, a engagé une société de sécurité pour garder les marchandises échappées des conteneurs, tandis que la police tentait avec peu de succès d'écarter le public des plages.

Sur les 200 conteneurs environ signalés dimanche comme perdus par un responsable des opérations de secours, 63 passés par dessus bord ont été localisés et leur contenu identifié.

Mais d'autres conteneurs pourraient encore tomber à la mer si les vents tournaient alors que le navire penche de quelque 25 degrés à 18 degrés à marée basse, a indiqué l'agence maritime.

Le navire a été stabilisé la veille avec des lignes de mouillage.

La France a envoyé lundi matin un navire de soutien, L'Elan, pour aider les autorités britanniques à décharger le porte-conteneurs, dans une prochaine étape, a-t-on appris auprès de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Le navire de 275 mètres, construit en 1991, s'était trouvé en perdition jeudi au plus fort de la tempête qui a balayé le nord de l'Europe. Ses 26 hommes d'équipage avaient pu être évacués par hélicoptère. Il avait appareillé d'Anvers pour relier le Portugal.

Il avait dans un premier temps été remorqué vers un port du sud de l'Angleterre, puis les autorités maritimes avaient décidé de l'échouer samedi à Branscombe, sa structure ayant subi des "dégâts importants".


Le porte-conteneurs britannique MSC Napoli à Branscombe, le 21 janvier 2007. (Leon Neal / AFP)


Des conteneurs du Napoli échoués le 21 janvier 2007 sur les côtes de Branscombe. (Leon Neal / AFP)

Source et images: AFP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Lun 22 Jan 2007, 20:08

Citation :
lundi 22 janvier 2007, 19h20

Préparatifs en vue du pompage des réservoirs du MSC Napoli

Par Cyril BELAUD

BRANSCOMBE (AFP) - Les experts préparaient lundi les opérations de pompage des 3.500 tonnes de carburant des réservoirs du porte-conteneurs britannique MSC Napoli, échoué à Branscombe (sud-ouest de l'Angleterre), alors que des centaines de personnes glanaient sur la plage les objets hétéroclites échappés des conteneurs.

Huit personnes étaient à bord du navire pour préparer l'opération de pompage qui pourrait durer "plusieurs jours" mais dont le début n'a pas encore été fixé, a indiqué en milieu d'après-midi Peter Pritchard, responsable de secteur des garde-côtes, à quelques journalistes.

Selon lui, le pompage pourrait être effectué en moins de 24 heures si les moteurs du Napoli ne sont pas endommagés, fournissant ainsi de la puissance car les hydrocarbures doivent auparavant être chauffés pour améliorer leur fluidité.

Le risque d'une marée noire de grande ampleur semblait cependant écarté car "aucun réservoir important n'a été percé", selon l'agence maritime et des garde-côtes.

Reste que 200 tonnes d'hydrocarbures se sont déjà échappées du navire, formant une traînée de 8 km de long. Quelques oiseaux mazoutés ont été retrouvés, selon la Société royale de protection des oiseaux.

Mais aucune pollution n'a été détectée sur le rivage, a indiqué M. Pritchard.

Le porte-conteneurs est échoué au large de la côte jurassique, site naturel d'Angleterre classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Il se trouve entre deux estuaires protégés, ceux de l'Otter et de l'Axe, qui abritent plusieurs espèces d'oiseaux dont des guillemots.

Depuis la nuit de dimanche à lundi, des centaines d'habitants de la région arpentent la plage à la recherche d'une fortune de mer intéressante au milieu d'un incroyable amoncellement d'objets échappés des conteneurs et de débris sous les yeux de la police impassible, car aucune loi n'est violée.

La loi britannique, selon M. Pritchard, autorise le ramassage d'objets après un naufrage, mais un document, récupéré par une autorité spécialisée, doit être rempli par l'opportuniste. Le propriétaire d'origine des biens ou ses assureurs peuvent en demander la restitution.

"Si le document n'est pas rempli, c'est du vol. Et il est très improbable que l'on demande la restitution des biens", a-t-il relevé.

Motos BMW neuves chargées sur des remorques de tracteurs ou poussées, tonneaux de chêne vides, couches pour bébés, chaussures et même un véhicule 4x4 ont été emportés.

"Il y avait une poignée de gens, certains avaient du mal à faire démarrer la moto, mais ils avaient les clefs et le carnet d'entretien", a raconté à l'AFP Jack, venu de la ville de Plymouth.

Un couple de Branscombe transportait lundi dans une toile des cosmétiques échoués. "C'est juste un peu de maquillage", a dit Mandy, l'épouse.

L'armateur du navire, qui transportait 2.394 conteneurs, dont une soixantaine avec des produits dangereux, a engagé une société de sécurité pour surveiller les marchandises, tandis que la police tentait avec peu de succès d'écarter le public des plages.

Selon un nouveau bilan des garde-côtes, 103 conteneurs sont tombés à la mer, dont trois transportant des matières considérées comme dangereuses.

Mais d'autres pourraient encore se détacher si les vents tournaient, alors que le navire penchait de 35 degrés en milieu d'après-midi, contre 18 à 25 degrés le matin.

La France a envoyé lundi matin un navire de soutien, L'Elan, pour aider à décharger le porte-conteneurs, a-t-on appris auprès de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Le bateau britannique de 275 mètres, construit en 1991, s'était trouvé en perdition jeudi au plus fort de la tempête qui a balayé le nord de l'Europe. Ses 26 hommes d'équipage avaient pu être évacués par hélicoptère. Il avait appareillé d'Anvers pour relier le Portugal.


Le Napoli en perdition le 21 janvier 2007 au large de Branscombe en Angleterre. (Leon Neal / AFP)


Le navire Napoli échoué: des personnes ont trouvé une moto sur la plage de Branscombe, le 22 janvier 2007. (Leon Neal / AFP)

Source et images: AFP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Lun 22 Jan 2007, 20:11

Petite question, les conteneurs sont fixés comment les uns aux autres Confused
Revenir en haut Aller en bas
Bernard P. A.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7798
Age : 74
Ville : près de Toulouse
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Lun 22 Jan 2007, 22:52

EXOCET a écrit:
Petite question, les conteneurs sont fixés comment les uns aux autres Confused
par des twistlocks et des barres d'arrimage.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Mar 23 Jan 2007, 08:53

Citation :
mardi 23 janvier 2007, 7h30

Le pompage du Napoli échoué à Branscombe devrait débuter ce mardi

Par Cyril BELAUD

BRANSCOMBE (AFP) - Les opérations de pompage des 3.500 tonnes de carburant des réservoirs du porte-conteneurs britannique MSC Napoli, échoué à Branscombe (sud-ouest de l'Angleterre), devraient commencer mardi, alors que des centaines de personnes ont glané lundi sur la plage les objets hétéroclites échappés des conteneurs.

"Nous attendons un deuxième pétrolier pour commencer le pompage. Il doit arriver sur les lieux demain (mardi) et le pompage commencera", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la société britannique Zodiac Maritime, armateur du navire.

Dans un communiqué, les garde-côtes ont indiqué que les arrangements pour le pompage seraient mis en place "dès les premières lueurs du jour" et que les opérations devraient commencer mardi. Elles pourraient durer "plusieurs jours", a indiqué en milieu d'après-midi Peter Pritchard, responsable de secteur des garde-côtes. Selon lui, le pompage pourrait être effectué en moins de 24 heures si les moteurs du Napoli ne sont pas endommagés, fournissant ainsi de la puissance car les hydrocarbures doivent auparavant être chauffés pour améliorer leur fluidité.

Le risque d'une marée noire de grande ampleur semblait cependant écarté car "aucun réservoir important n'a été percé", selon l'agence maritime et des garde-côtes. Reste que 200 tonnes d'hydrocarbures se sont déjà échappées d'une salle des moteurs, formant une traînée de 4,8 à 6,4 km de long. Quelques oiseaux mazoutés ont été retrouvés, selon la Société royale de protection des oiseaux. Mais aucune pollution n'a été détectée sur le rivage, a indiqué M. Pritchard.

Le porte-conteneurs est échoué au large de la côte jurassique, site naturel classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Depuis la nuit de dimanche à lundi, des centaines d'habitants de la région arpentent la plage à la recherche d'une fortune de mer intéressante au milieu d'un incroyable amoncellement d'objets échappés des conteneurs et de débris sous les yeux de la police impassible.

La loi britannique, selon M. Pritchard, autorise le ramassage d'objets après un naufrage, mais un document, récupéré par une autorité spécialisée, doit être rempli par l'opportuniste. Le propriétaire d'origine des biens ou ses assureurs peuvent en demander la restitution. "Si le document n'est pas rempli, c'est du vol. Et il est très improbable que l'on demande la restitution des biens", a-t-il relevé.

Motos BMW neuves chargées sur des remorques de tracteurs ou poussées, tonneaux de chêne vides, couches pour bébés, chaussures et même un véhicule 4x4 ont été emportés. L'armateur du navire, qui transportait 2.394 conteneurs, dont une soixantaine avec des produits dangereux, a engagé une société de sécurité pour surveiller les marchandises.

Selon un nouveau bilan des garde-côtes, 103 conteneurs sont tombés à la mer (dont 76 ont été repérés). Le porte-parole de l'armateur a précisé que les quatre qui transportaient des matières considérées comme dangereuses ont été récupérés. L'un d'entre eux contenait du parfum. Mais d'autres pourraient encore se détacher si les vents tournaient, alors que le navire penchait de 18 degrés à marée basse à 25 degrés à marée haute.

Le navire de soutien français L'Elan, qui va remorquer les conteneurs tombés à l'eau, est arrivé dans l'après-midi dans les eaux territoriales britanniques, ont indiqué les autorités françaises. Deux barges, dont l'une équipée de grues, doivent arriver jeudi pour décharger les conteneurs restés sur le navire qui seront stockés à Portland, port situé à proximité, a indiqué Zodiac Maritime dans un communiqué.

Le MSC Napoli de 275 mètres, construit en 1991, s'était trouvé en perdition jeudi au plus fort de la tempête qui a balayé le nord de l'Europe. Ses 26 hommes d'équipage avaient pu être évacués par hélicoptère. Il avait appareillé d'Anvers pour relier le Portugal.

Source: AFP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Mar 23 Jan 2007, 10:23

mardi 23 janvier 2007, 8h57

Vidéo : L'armateur britannique du Napoli commence à pomper les réservoirs


cliquer ici pour voir la vidéo



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Mar 23 Jan 2007, 21:24

Bernard P. A. a écrit:
EXOCET a écrit:
Petite question, les conteneurs sont fixés comment les uns aux autres Confused
par des twistlocks et des barres d'arrimage.....

ok merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Mer 24 Jan 2007, 06:14

Citation :
mardi 23 janvier 2007, 19h56

Porte-conteneur échoué: le pompage du carburant a commencé mardi

Par Cyril BELAUD

BRANSCOMBE (AFP) - Le pompage du carburant contenu dans les réservoirs du porte-conteneurs britannique MSC Napoli échoué au large de Branscombe (sud-ouest) a commencé mardi mais toute l'opération de sauvetage pourrait durer un an, selon les services de secours.

La police a interdit l'accès à la plage de Branscombe pour mettre un terme aux scènes de pillage de conteneurs, qualifiées d'"ignobles" par un officiel.

"L'opération de sauvetage durera probablement une année", a déclaré à la presse Robin Middleton, le responsable des secours. "Il nous faudra une semaine pour enlever le carburant. Et ensuite, ça nous prendra un long moment pour décharger les conteneurs du bateau".

Le pompage du carburant transféré sur un pétrolier a commencé dans l'après-midi, a indiqué à l'AFP un porte-parole de Zodiac Maritime, l'armateur du MSC Napoli.

Cette opération devrait durer "une semaine environ", ce qui n'empêchera pas le déchargement des conteneurs, qui devrait débuter ce week-end, a-t-il expliqué, ajoutant que 1.000 mètres de barrages anti-pollution avaient été déployés autour du navire.

Les réservoirs du Napoli, échoué au large de la côte jurassique, un site naturel classé au patrimoine mondial de l'Unesco, contenaient encore quelque 3.500 tonnes de carburant. Le navire transportait 2.394 conteneurs dont 103 sont tombés à la mer (76 ont été repérés).

Contrairement aux premières estimations, seulement 60 t d'hydrocarbures et non 200 t se sont écoulées d'une salle des moteurs du bateau. M. Middleton a indiqué que cette fuite semblait désormais colmatée.

Deux barges, dont l'une équipée de grues, doivent arriver jeudi pour décharger les conteneurs qui seront stockés dans le port voisin de Portland, selon Zodiac Maritime.

La police a décidé mardi après-midi d'interdire l'accès à la plage de Branscombe. Toute la nuit, des centaines de personnes ont continué à piller les conteneurs rejetés sur la plage. Au petit matin, ils étaient encore des dizaines à fouiller les débris, a observé un journaliste de l'AFP, sur une plage aux allures de décharge publique.

"Franchement, les scènes dont nous avons été témoins sur la plage la nuit dernière étaient ignobles", a déclaré Mark Rodaway, un responsable des gardes-côtes.

Lundi, des centaines de pilleurs s'étaient précipités pour s'emparer de marchandises hétéroclites, couches pour bébés ou motos BMW de grosse cylindrée, n'hésitant pas à fracturer des conteneurs fermés. M. Middleton a reconnu que les autorités n'avaient pas immédiatement pris la mesure des événements.

"Notre réponse a été rapide, mais nous ne nous attendions pas à cela", a-t-il expliqué. "La nuit dernière a été un terrible choc. Nous avons été pris par surprise".

Les gardes-côtes et la police ont tardé à appliquer une loi concernant le pillage sur les côtes, hors d'usage depuis plus un siècle, selon une source autorisée. Elle permet à une personne de récupérer un objet échoué sur une plage mais pas de forcer un conteneur. Si le bien est déclaré dans un délai de 28 jours, il peut être conservé à condition que son propriétaire d'origine n'en réclame pas la restitution.

Certaines marchandises, comme des volants de BMW, sont déjà apparues sur le site de revente en ligne Ebay. Les personnes concernées pourraient être "poursuivies en justice", a fait savoir une responsable de la police.

Le groupe BMW a annoncé mardi qu'il avait des marchandises pour plusieurs millions d'euros dans 77 conteneurs à destination de l'Afrique du Sud.



Source et image: AFP
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Jeu 25 Jan 2007, 10:52

Citation :
MSC Napoli : Plus de 300 mètres cubes de fuel lourd déjà pompés

Citation :

L'Anglian Princess à la proue du MSC Napoli crédits : MARINE NATIONALE

Hier, en début d'après-midi, plus de 300 m3 de fuel lourd avait été pompés dans les soutes du MSC Napoli, échoué à Lyme Baie samedi dernier. Sous autorité britannique, pas moins de huit bâtiments spécialisés sont présents sur zone. Les opérations d'extraction des hydrocarbures ont été confiées à la société néerlandaise SMIT. Les remorqueurs SMIT Bronco, M/C Valour, Anglian Princess, le pousseur Protector, le caboteur allégeur Forth Fisher et le bâtiment de soutien Union Beaver interviennent autour du grand navire dont la coque reste très fragilisée. La France, qui a assuré le remorquage du Napoli après son abandon, il y a une semaine, au large d'Ouessant, maintien deux navires au service des Coast Guards. L'Argonaute et l'Elan participent aux opérations de prévention d'une pollution avec la mise en place de barrages flottants pendant les actions de pompage. A son appareillage d'Anvers, le porte-conteneurs embarquait 3498 m3 de fuel lourd et 147 m3 de gasoil. Après le pompage de ces carburants, la question du débarquement des conteneurs se posera. Nécessitant d'importants moyens de levage, les 2200 boites stockées sur le pont ne devraient pas être intégralement déchargées avant plusieurs semaines, au moins. Après le passage par-dessus bord d'une centaine de conteneurs le week-end dernier, aucune boite n'a été repérée en mer par les reconnaissances aériennes.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Mar 30 Jan 2007, 13:16

De nouvelles infos sur le sort du Napoli

Citation :
Le déchargement des conteneurs du MSC Napoli a débuté

Citation :

La barge grue Bigfoot 1 et le MSC Napoli
crédits : MARITIME AND COASTGUARD AGENCY

Pas moins de 2215 conteneurs. C'est ce qui devra être déchargé du MSC Napoli, échoué depuis le 20 janvier en baie de Lyme, près de Branscombe (Angleterre). Les opérations ont débuté hier, après l'arrivée ces derniers jours de moyens adaptés. La grue flottante néerlandaise Bigfoot 1 a notamment rejoint la zone et a commencé une longue et fastidieuse besogne. Ce mastodonte est équipé de deux grues, l'une d'une capacité de levage de 500 tonnes et l'autre de 250 tonnes. Le déchargement intégral des conteneurs devrait durer plusieurs mois. Une fois débarquées, les boites seront transférées au port voisin de Portland, via la barge navette Boa Barge 21.

La moitié du carburant pompée le week-end dernier
Dans le même temps, les opérations de pompage du carburant du porte-conteneurs se poursuivent. Environ la moitié des 3600 tonnes d'hydrocarbures a été extraite le week-end dernier, seules deux soutes, à tribord, restant à vider, indiquait hier la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord. Bien que les opérations soient dirigées par les garde-côtes britanniques, la France conserve à Lyme Bay d'importants moyens, avec le navire anti-pollution Argonaute et le bâtiment de soutien de région Elan. Ils « sont maintenus sur zone pendant les actions de pompage, parés à intervenir en cas de pollution avec la mise en place de moyens de confinement (barrage hauturier) et de récupération mécanique. Seules des irisations dues aux restes d'hydrocarbures légers, qui se dispersent rapidement, sont ponctuellement observées par les moyens de surveillance sur zone ».

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   Jeu 01 Fév 2007, 10:02

Citation :
Le MSC Napoli à l'origine de la pollution des plages bretonnes

Citation :

Le porte-conteneurs MSC Napoli échoué à Lyme Bay
crédits : MARITIME AND COAST GUARD AGENCY

Les prélèvements effectués en baie de Lyme et sur la côte bretonne ont démontré que les boulettes d'hydrocarbures arrivées le week-end dernier sur les plages du Finistère et des Côtes d'Armor proviennent bien du MSC Napoli. Les résultats ont été communiqués hier par le Laboratoire d'Analyses de Surveillance et d'Expertises de la Marine. Le LASEM a comparé les hydrocarbures prélevés sur le porte-conteneurs, échoué depuis le 20 janvier, et ceux retrouvés le week-end dernier entre Morlaix et Perros-Guirec. Boulettes d'hydrocarbures et produits de consommation mazoutés vraisemblablement échappés de conteneurs éventrés ont souillé une cinquantaine de kilomètres de côtes bretonnes. Sur le plan juridique, les plaintes se multiplient. Après l'annonce de Vigipol, le syndicat mixte de protection du littoral breton, de porter l'affaire devant la justice, le maire de Perros-Guirec puis la région Bretagne ont porté plainte: « Nous souhaitons nous associer aux communes bretonnes touchées, ainsi qu'aux nombreux bénévoles d'ores et déjà mobilisés pour nettoyer les plages », a expliqué Jean-Yves Le Drian, président socialiste du Conseil Régional.

Plus de 65% du fuel évacué des cuves du porte-conteneurs
Pendant ce temps, au sud-ouest de l'Angleterre, les opérations se poursuivent sur le Napoli, échoué à moins de deux kilomètres de la plage, devant Branscombe. Hier, environ 65% du fuel lourd contenu dans le navire avaient été évacués, le pompage se poursuivant dans les soutes situées à tribord. Après l'arrivée de la grue flottante géante Big Foot 1, le déchargement des 2215 conteneurs stockés sur le pont a débuté lundi. Hier, 43 boites ont été débarquées et déposées sur la barge Boa 21, qui effectuera périodiquement la navette vers Portland, où seront déposés les conteneurs. Face à l'ampleur du chantier, plusieurs mois seront nécessaires pour débarquer l'intégralité de la cargaison. De très importants moyens nautiques sont présents sur zone. Hier, Lyme Bay comptait, en plus du MSC Napoli, le navire allégeur Forth Fisher, les remorqueurs Anglian Princess, Smit Bronco et Smit Bever, Pasvik, le M/C Valour, le bâtiment de soutien Union Beaver, la vedette MCA Hunter, la barge navette et son remorqueur Captain Michnais, la barge grue Big Foot et le bâtiment d'investigation sonar Explorer, de même que les bâtiments français Argonaute et Elan.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La marine nationale tente d'eviter un naufrage   

Revenir en haut Aller en bas
 
La marine nationale tente d'eviter un naufrage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La marine nationale tente d'eviter un naufrage
» la marine nationale s'agrandit
» Le probleme de la fin des navires de la marine nationale
» recherche de plan des bateaux de la marine nationale
» visite de navire de la marine nationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Marine Marchande :: Navires de commerce-
Sauter vers: