AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
kleinst
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 727
Age : 37
Ville : aisne
Emploi : labo
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   Mer 28 Fév 2007, 11:50

Lien vers la partie 4:


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   Sam 18 Oct 2008, 22:30

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3263
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : Repos et sac
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   Sam 18 Oct 2008, 22:33

Sad
Mon voisin, engagé le même jour que moi, a été tué dans la collision, alors qu'il était de quart à la machine ....
Sad Sad Sad Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   Dim 19 Oct 2008, 08:47

ca, c'est triste Starshy

sinon, le Chequas en passerelle rouppillait sans doute, mais il n'etait pas tout seul en passerelle

il y avait bien des timoniers et des veilleurs, ils ont sans doute eut connaissances des avertissements du CO

pourquoi ils n'ont pas donnes le coup de barre ???

personnes ne les aurait engueler pour ca !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3263
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : Repos et sac
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   Ven 24 Oct 2008, 19:43

Hélas, Bill, tout le monde n'a pas ce courage....
J'ai le souvenir d'un gars de ma promo qui est passé à moins de 500yds sur l'avant d'un pétrolier géant ... parce qu'il s'était endormi debout ... Et malgré les avertissements du CO PERSONNE n'a réagi !!!
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
Invité
Invité



MessageSujet: Collision Surcouf   Mer 16 Juin 2010, 11:50

Bonjour,
J'étais appelé sur le CDF "CASSARD" le jour de la tragédie du "SURCOUF" (car 10 morts, par miracle, ce n'est plus un accident quand on en connait les raisons) et j'aimerais retrouver les photos de la partie arrière lorsqu'elle a été remorquée à Toulon.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   Mer 16 Juin 2010, 14:38

Starshiy a écrit:
Hélas, Bill, tout le monde n'a pas ce courage....
J'ai le souvenir d'un gars de ma promo qui est passé à moins de 500yds sur l'avant d'un pétrolier géant ... parce qu'il s'était endormi debout ... Et malgré les avertissements du CO PERSONNE n'a réagi !!!
A+

pour d'autres raisons, situation et circonstances, j'ai eut ce courage

c'est sans doute une raison de mes problemes avec certains officiers, moi, petit matelot

mais c'est aussi la raison de ma reussite dans le civils, avec des patrons honnetes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   Mer 16 Juin 2010, 14:50

Bill a écrit:
avec des patrons honnetes

Ça existe encore ca, non sans blagues ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard P. A.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7796
Age : 74
Ville : près de Toulouse
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   Mer 16 Juin 2010, 15:15

Alain VACHEYROU a écrit:
Bonjour,
J'étais appelé sur le CDF "CASSARD" le jour de la tragédie du "SURCOUF" (car 10 morts, par miracle, ce n'est plus un accident quand on en connait les raisons) et j'aimerais retrouver les photos de la partie arrière lorsqu'elle a été remorquée à Toulon.
Merci


Bonjour Alain!j'ai des photos du demi Surcouf faites par moi-même,mais au bassin à Missiessy à Toulon.Si ça t'interresse.....
Bernard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   Mer 16 Juin 2010, 16:39

colombamike a écrit:
Bill a écrit:
avec des patrons honnetes

Ça existe encore ca, non sans blagues ?

un patron honnetes est souvent:

- un type qui n'a pas fais les grandes ecoles mais qui s'est montes lui meme, de son CAP a PDG

- un type qui reconnait le travail et qui a le bon sens de tenir compte des efforts et de l'intelligence du gars qui les a produits
ce gars la vat certes reconnaitre les diplomes, mais pas ceux du modele con et arrogants, et il n'aurat pas de prejuges par rapport aux autres, moins decores

- c'est aussi un type qui sait que lui aussi irat aux meme toilettes que les autres, meme s'il reconnait que quand meme, les autres sont souvent cracra et pas bien malin. car bon, dessinner une Bit... sur le mur ou ne pas tirer la chasse n'est pas un symboles prolo

j'en ai rencontres quelques un, et ais sut le reconnaitre, malgre que d'autres me disait "ces cons la"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Flottille d'Escorteurs d'Escadre   Jeu 16 Déc 2010, 10:23

clausewitz (Jeu 21 Sep - 12:36) a écrit:
A l'époque, il est prévu de regrouper les premiers escorteurs d'escadre à Toulon. Une 1ère Flottille d'Escorteurs d'Escadre (1ère FEE) est formée le 9 avril 1955 avec les Guichen et Chateaurenault anciens croiseurs légers italiens refondus en escorteurs d'escadre et les différents escorteurs d'escadre type T47 y seront affectés au fur et à mesure de leur mise en service
Pour être complet, on peut préciser que la 1ère FEE était articulée en divisions (les DEE).
Le Guichen et le Chateaurenault formaient la 2ème Division d’Escorteurs d’Escadre (DEE2), alors que le Surcouf devenait, en octobre 1955, le premier élément de la 4ème Division d’Escorteurs d’Escadre (DEE4), en portant la marque du chef de division.
Par la suite la 4ème DEE sera complétée par le Kersaint (mars 1956) le Bouvet (mai 1956) et le Vauquelin (novembre 1956).


Dernière édition par DahliaBleue le Dim 03 Juil 2011, 21:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   Jeu 16 Déc 2010, 16:48

david (Lun 17 Juil - 15:47) a écrit:
[…]j'aimerais entrer en contact avec le commandant du Surcouf quelqu'un sait comment faire ?
Son ultime commandant, sans doute ?
Il est décédé en 1989…


Dernière édition par DahliaBleue le Ven 21 Oct 2016, 21:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Autres DEE   Jeu 16 Déc 2010, 16:56

DahliaBleue (Jeu 16 Déc - 10:23) a écrit:
Par la suite la 4ème DEE sera complétée par le Kersaint (mars 1956) et le Bouvet (mai 1956).
Les autres divisions seront constituées au fur et à mesure de l’entrée en service des EE :
La 6ème DEE en 1956 (Cassard —chef de div.—, Dupetit-Thouars et Chevalier Paul), la 8ème DEE en 1957 (Du Chayla —chef de div.—, Casabianca, Guépratte), alors qu’en 1957 les Guichen et le Chateaurenault sortiront du rang de la 1ère FEE, cédant leur place (au sein de la DEE2) au Maillé-Brézé et au D'Estrées.


Dernière édition par DahliaBleue le Dim 03 Juil 2011, 16:22, édité 2 fois (Raison : Substitué le verbe 'sortiront' à 'sortent' [du rang])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Base et déploiement   Jeu 16 Déc 2010, 17:03

clausewitz (Jeu 21 Sep - 12:36) a écrit:
A l'époque, il est prévu de regrouper les premiers escorteurs d'escadre à Toulon.[…]
Même si elles étaient nécessairement basées dans un port, les flottilles (comme les escadres) n’y étaient pas à proprement parler affectées. La 1ère FEE était affectée à l’Escadre, non rattachée (en permanence) à un commandement de zone, mais ayant vocation à être déployée dans toute région où son action serait requise.
Cette notion (ambiguë pour des formations, par nature, mobiles) d’attache géographique n’apparaîtra qu’en 1965 avec la constitution de l’escadre de la Méditerranée et de celle de l’Atlantique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Et 1, et 2 et 3… (FEE)   Jeu 16 Déc 2010, 17:10

clausewitz (Jeu 21 Sep - 12:36) a écrit:
[…]Une 1ère Flottille d'Escorteurs d'Escadre (1ère FEE) est formée le […] et les différents escorteurs d'escadre type T47 y seront affectés au fur et à mesure de leur mise en service
Le fait de la désigner «première» aurait pu annoncer que la 1ère FEE fût suivie d’une autre flottille… (2è FEE ? 3è FEE ?…).
Il y aura bien (vers 1959) une autre flottille ; mais au lieu d'escorteurs d'escadre, celle-ci sera composée d'escorteurs rapides.
Issue de l’ancien groupe d’action anti-sous-marine (GAASM), cette flottille prendra la désignation de 3è Flottille d'Escorteurs rapides (3è FER).
Simultanément une (autre) formation composée d'escorteurs d'escadre sera constituée : l’Escadre légère, plus particulièrement destinée à opérer à partir de Brest.
Constituée, à l’origine, par la 8ème DEE, rejointe par la 10ème DEE, cette formation d’EE sera complétée, de 1961 à 1965, par une division d'escorteurs rapides (la 7è DER) avant d’être renommée, en 1965, Flottille des Escorteurs de l’Atlantique [FLOLANT] (intégrée à l’Escadre de l’Atlantique, nouvellement formée).
Simultanément, la 1ère FEE devenait la Flottille des Escorteurs de la Méditerranée [FLOMED] (intégrée à l’Escadre de la Méditerranée, nouvellement formée elle aussi), en incorporant les divisions d'escorteurs rapides de la 3è FER.


Dernière édition par DahliaBleue le Dim 03 Juil 2011, 16:24, édité 2 fois (Raison : Substitué 'Constituée' à 'Composée')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Numérotation des divisions d’escorteurs.   Jeu 16 Déc 2010, 23:18

DahliaBleue a écrit:
[…]Constituée, à l’origine, par la 8ème DEE, rejointe par la 10ème DEE, cette formation d’EE sera complétée, de 1961 à 1965, par une division d'escorteurs rapides (la 7è DER)[…]
Numérotation des divisions d’escorteurs.
(Ça pourra servir à clausewitz lorsqu’il attaquera ses articles sur les escorteurs rapides).
On aura compris que la 1ère Flottille d'Escorteurs d'Escadre et la 3è Flottille d'Escorteurs rapides étaient articulées en divisions (les DEE et les DER).
À l’origine, chaque division d’escorteurs comptait trois ou quatre unités. En 1960, les trente-cinq EE et ER étaient donc répartis dans dix divisions.
La numérotation de ces divisions suivait une règle très simple : quelque soit leur port base (Toulon ou Brest) les divisions d’escorteurs d’escadre (DEE) portaient des numéros pairs (DEE2, DEE4… DEE10) alors que les divisions d'escorteurs rapides portaient les numéros impairs intermédiaires (DER1, DER3… DER9).


Dernière édition par DahliaBleue le Dim 03 Juil 2011, 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Attache géographique des formations navales   Ven 17 Déc 2010, 11:56

DahliaBleue a écrit:
clausewitz (Jeu 21 Sep - 12:36) a écrit:
A l'époque, il est prévu de regrouper les premiers escorteurs d'escadre à Toulon.[…]
[…]Cette notion […] d’attache géographique n’apparaîtra qu’en 1965 avec la constitution de l’escadre de la Méditerranée et de celle de l’Atlantique.
À propos de l’attache géographique des formations navales…
[C'est à la limite du sujet… Peut-être faudrait-il ouvrir (si ce n'est pas déjà fait ?…) un fil spécial sur l'organisation des grands commandements ?]
Si les grandes formations navales, ou plutôt les formations navales de grands bâtiments (de haute mer) sont indépendantes d’une zone ou d’un port (sauf pour le soutien industriel et logistique des unités), il n’en va pas de même pour les formations de moyens et petits bâtiments (à vocation côtière).
C’est ainsi que [sans revenir aux torpilleurs de défense mobile du début du XX° Siècle] dans les années 1950-1970 sont constituées les escadrilles de dragage. Ces escadrilles sont au nombre de quatre et portent le numéro correspondant à la région maritime à laquelle elles sont rattachées.
La Première Escadrille de dragage (ESDRA1) relève du préfet maritime de Cherbourg (1ère Région), la Deuxième Escadrille (ESDRA2) du préfet maritime de Brest (2ème Région), la Troisième Escadrille (ESDRA3) de celui de Toulon (3ème Région) et la Quatrième (ESDRA4) de celui de Mers el-Kébir (4ème Région), mais basée à Bizerte.
Ces escadrilles (à part la Quatrième, dissoute en 1962) seront transformées en Flottilles, vers 1978, par l’ajout aux bâtiments de guerre des mines des avisos A69 nouvellement entrés en service. Et réduites au nombre de deux, en reprenant (partiellement) la désignation des Flottilles d’escorteurs mais pas leurs éléments.
C’est ainsi que seront constituées des flottilles locales : la Flottille des bâtiments légers de l’Atlantique [FLOLANT] basée à Brest, et la Flottille des bâtiments légers de la Méditerranée [FLOMED] basée à Toulon.
On retrouve ici la notion de regroupement à Toulon au sein d’une Flottille. Mais il ne s’agit plus du tout d’escorteurs d’escadre…


Dernière édition par DahliaBleue le Dim 03 Juil 2011, 16:25, édité 2 fois (Raison : Ajouté précaution oratoire sur le risque du "hors-sujet")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Flomanche   Sam 18 Déc 2010, 09:49

DahliaBleue a écrit:
[…]
C’est ainsi que seront constituées des flottilles locales : la Flottille des bâtiments légers de l’Atlantique [FLOLANT] basée à Brest, et la Flottille des bâtiments légers de la Méditerranée [FLOMED] basée à Toulon.[…]
… et la Première Escadrille de dragage (ESDRA1) devenue (avec l'adjonction d'avisos A69) la Flottille des bâtiments légers de la Manche [FLOMANCHE] basée à Cherbourg…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   Dim 03 Juil 2011, 16:06

david a écrit:
je viens de passer l'après midi à la bibliothèque du musée de la marine et je viens de tomber sur une liasse de document concernant le naufrage du surcouf en 71

je lis tout ca et je vous en fais un article pour ici par contre, j'aimerais entrer en contact avec le commandant du surcouf

quelqu'un sait comment faire ?

Bonjour à tous, je prends le sujet en cours de route car je fais une recherche concernant ce navire. A ma connaissance, et pour l'avoir connu sans jamais lui en avoir parlé, je crois qu'il s'agissait du vice-amiral d'escadre Jean Accary malheureusement décédé en juillet 2010. Il s'était retiré en Normandie dans le nord Cotentin et était quelqu'un de très agréable.
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Homonymes   Dim 03 Juil 2011, 16:49

Lucovitch a écrit:
[…]je crois qu'il s'agissait du vice-amiral d'escadre Jean Accary malheureusement décédé en juillet 2010. Il s'était retiré en Normandie dans le nord Cotentin et était quelqu'un de très agréable.
Si le patronyme est exact, il ne s’agit toutefois pas du même personnage, mais d’un homonyme (peut-être de la même famille ?).

En 1971, le (futur) VAE Accary (Jean, Victor, Léon) né en juin 1921, de la promotion 1939 de l’école navale, était capitaine de vaisseau depuis 1967. Puis, nommé aux étoiles fin 1973, deviendra préfet maritime de la IIIè région de fin 1978 à mi-1981.

L'ultime commandant du Surcouf, alors capitaine de frégate (depuis 1968) était plus jeune et moins ancien en grade que le futur VAE. Il s'agissait de Luc, Pierre Accary (né en 1925) de la promotion 1946 de l’école navale.

En toute logique (et justice…) c’est sur cette tragédie que sa carrière (prometteuse) s’est brisée net. Il a dû quitter la marine dans les mois qui ont suivi l’événement. Et est décédé en 1989.


Dernière édition par DahliaBleue le Dim 03 Juil 2011, 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2035
Age : 41
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   Dim 03 Juil 2011, 16:51

et zut

_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   Dim 03 Juil 2011, 23:18

Starshiy a écrit:
Hélas, Bill, tout le monde n'a pas ce courage…
J'ai le souvenir d'un gars de ma promo qui est passé à moins de 500yds sur l'avant d'un pétrolier géant ... parce qu'il s'était endormi debout ... Et malgré les avertissements du CO PERSONNE n'a réagi !!![…]
Courage ? ou esprit d'initiative ? et de réactivité ?

500 yards c’est plutôt stressant… mais si le pétrolier venait de bâbord, c’est encore légitime…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3263
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : Repos et sac
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   Lun 04 Juil 2011, 09:19

Bonjour
Non, Dahlia, il arrivait de tribord
Son pacha a failli en avoir une crise cardiaque, quand débouchant de la coursive, il a ouvert la porte... pour apercevoir l'étrave du monstre sur tribord !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   Lun 04 Juil 2011, 10:01

Starshiy a écrit:
[…]Non, Dahlia, il arrivait de tribord
Son pacha a failli en avoir une crise cardiaque, quand débouchant de la coursive, il a ouvert la porte... pour apercevoir l'étrave du monstre sur tribord !!![…]
affraid Horrrreur, en effet !! Passé à deux doigts d'une réédition de la tragédie du Surcouf ?!?
Aucune leçon n'en avait donc été tirée affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   Lun 04 Juil 2011, 14:27

DahliaBleue a écrit:
Lucovitch a écrit:
[…]je crois qu'il s'agissait du vice-amiral d'escadre Jean Accary malheureusement décédé en juillet 2010. Il s'était retiré en Normandie dans le nord Cotentin et était quelqu'un de très agréable.
Si le patronyme est exact, il ne s’agit toutefois pas du même personnage, mais d’un homonyme (peut-être de la même famille ?).

En 1971, le (futur) VAE Accary (Jean, Victor, Léon) né en juin 1921, de la promotion 1939 de l’école navale, était capitaine de vaisseau depuis 1967. Puis, nommé aux étoiles fin 1973, deviendra préfet maritime de la IIIè région de fin 1978 à mi-1981.

L'ultime commandant du Surcouf, alors capitaine de frégate (depuis 1968) était plus jeune et moins ancien en grade que le futur VAE. Il s'agissait de Luc, Pierre Accary (né en 1925) de la promotion 1946 de l’école navale.

En toute logique (et justice…) c’est sur cette tragédie que sa carrière (prometteuse) s’est brisée net. Il a dû quitter la marine dans les mois qui ont suivi l’événement. Et est décédé en 1989.
Erreur de ma part ! Jean Accary dont je parles est le frère de Pierre Accary qui a été mon employeur à Annecy durant quelques années. Navré d'apprendre qu'il est décédé !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES ESCORTEURS D'ESCADRE (3) HISTORIQUE 1- T47B1 A T47B6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES ESCORTEURS D'ESCADRE (4) HISTORIQUE-2- T47B7 A T47B12
» LES ESCORTEURS D'ESCADRE (5) HISTORIQUE (3) T53R ET T56
» LES ESCORTEURS D'ESCADRE (2) LES GRANDES REFONTES
» Escorteurs d'Escadre au 1/700
» LES ESCORTEURS D'ESCADRE (1) La Technique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: France-
Sauter vers: