AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'été des records pour Marseille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: L'été des records pour Marseille   Mar 19 Sep 2006, 11:37

Comme le montre cet article de meretmarine, le port autonome de Marseille à connu cet été un trafic record

Citation :

L’été des records de trafic pour Marseille

Citation :

Le terminal conteneurs
crédits : Port Autonome de Marseille

Le port de Marseille vient de connaître un été particulièrement bon, notamment au niveau du conteneur. En juillet, le trafic a connu son meilleur score de l'année, tant en tonnage (843 000 t, + 12%) qu'en EVP (85 000 EVP, +5%)... « Sous réserve des chiffres définitifs, il pourrait même s'agir du record de trafic de conteneurs du PAM ! », se félicite le port autonome, qui a en revanche, au cours de ce mois de juillet, enregistré une importante baisse de 5.7% du trafic général par rapport au même mois de 2005 (8.180 Millions de tonnes). Ce mauvais résultat, consécutif au plongeon des vracs solides (- 36.2%; 995.8 Mt), a toutefois été éclipsé par les chiffres d’août. Les données provisoires font de ces quatre semaines le meilleur mois de l’année 2006, avec 8.6 millions de tonnes (+ 4.3% / août 2005). Les trafics marchandises enregistrent une hausse supérieure à 4% avec des progressions dans les principaux domaines d'activité : marchandises diverses (+ 2.4%), hydrocarbures (+ 1.9%) et surtout vracs solides (+ 25.6%). La mauvaise surprise vient du secteur passagers, en baisse générale de 2% malgré une auglentation significative de la croisière (+8%).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Marseille   Mar 19 Sep 2006, 20:58

j'espère que les blocages du port sont de l'histoire ancienne.... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: L'été des records pour Marseille   Mer 24 Jan 2007, 13:31

Et cela continue, le port autonome de Marseille, se montrant particulièrement ambitieux
Citation :

Marseille vise 150 millions de tonnes de trafic et prépare Fos 3XL
Citation :

Le terminal conteneurs de Fos
crédits : PORT AUTONOME DE MARSEILLE

Fort d'un trafic qui a retrouvé en 2006 son niveau de 1980, dépassant 100 millions de tonnes, le port autonome de Marseille s'est fixé pour objectif d'atteindre, dans les toutes prochaines années, le cap des 150 millions de tonnes. « Nous avons retrouvé un niveau d'activité que nous n'avions pas connu depuis 26 ans mais, au-delà du chiffre, ce qu'il faut retenir, c'est que les résultats sont très différents. En 1980, les hydrocarbures représentaient 80% du trafic, contre seulement 60% aujourd'hui. Ceci signifie que nous sommes parvenus à trouver de la valeur ajoutée sur d'autres trafics qui, de façon pérenne, passent par Marseille. Ce qui est important, c'est de continuer dans cette direction », souligne Christian Garin, président du PAM. Pour Guy Janin, directeur général du port, cette tendance se confirme : « La croissance, l'année dernière, a été soutenue à la fois par les hydrocarbures (64.2 millions de tonnes et + 2.7%, ndlr) mais aussi, et surtout, par les autres trafics, avec quatre records historiques. Les marchandises diverses ont progressé de 6% à 16.4 millions de tonnes, les vracs solides de 5.4% à 16.19 millions de tonnes et les conteneurs de 3.9% à 9.32 millions de tonnes, soit 941.000 EVP. Par ailleurs, le seuil des 2 millions de passagers a été atteint ». L'une des grandes satisfactions du port réside dans le trafic passagers, avec un record vers la Tunisie (254.000 passagers) et le meilleur score vers l'Algérie depuis 20 ans (509.000 passagers). Du côté de la croisière, les chiffres sont également excellents, marqués par une demande très forte des armateurs. De 9000 passagers en 1993, Marseille est passé à 380.000 croisiéristes en 2006. De très lourds investissements ont été consentis sur les bassins Est pour un total de 750 millions d'euros, dont 500 millions de financements privés. Quatre gares maritimes sont désormais opérationnelles, dont la nouvelle gare de la Major, inaugurée l'été dernier. L'année prochaine, le PAM attend l'arrivée de Disney Cruise, apportant 76.000 passagers supplémentaires. A l'horizon 2010/2012, la direction du port vise le million de passagers.

Projets : Plus de 23 millions de tonnes et 6500 emplois attendus
L'établissement public poursuit donc sa diversification, avec de très nombreux projets en portefeuille. L'année 2006 a vu la concrétisation de nombreux dossiers. La reprise de la Compagnie Marseillaise de Réparation par le groupe espagnol Boluda laisse entrevoir un retour en force de cette activité. Ces quatre derniers mois, 14 navires ont fréquenté les bassins 8 et 9, soit plus que sur la totalité de l'année précédente. Le port, qui a lancé un appel a projet en vue d'utiliser l'immense forme 10 (450 mètres de long), souhaite devenir, à terme, le troisième pôle mondial de réparation navale, spécialisé dans les travaux à forte valeur ajoutée, comme la propulsion ou l'électronique. Outre l'installation d'UNM, 2006 a vu se concrétiser le projet Biocar, une usine de biodiesel, qui rapportera 200.000 tonnes de trafic. L'usine de bioéthanol et de stockage de produits chimiques Deulep-Seatank assurera quant à elle 1.6 million de tonnes. Le doublement de la capacité de stockage de produits pétrochimiques de LBC s'accompagnera, quant à elle, d'un apport de 1 million de tonnes de trafic. Le projet de broyage de clincker et de laitier Lafarge-Vica vise, pour sa part, 1.5 million de tonnes. On notera également deux projets de terminal rail- route (GCA et Ermechen - Brun - SNCF) permettant de sécuriser 40.000 EVP, sans oublier le démarrage, en 2007, du chantier de Cap Vracs (1 Mt de matériaux de construction).

Dans le domaine énergétique, hors pétrole, le PAM attend, cette année, la mise en service du nouveau terminal Gaz de France 2 de Fos-Cavaou, prévu pour traiter 6.6 million de tonnes de gaz naturel liquéfié. Alors que quatre nouvelles éoliennes (Suez et CNR) ont été mises en service, deux projets déposeront un permis de construire en 2007 et trois autres sont à l'étude. Le projet Gaz de France - Cofathec, qui s'installera sur le site d'Arcelor, et le dossier Suez Electrabel se poursuivent par ailleurs, avec une mise en service prévue en 2009. Côté logistique, Guy Janin note « une accélération assez formidable des activités sur Fos ». Le PAM attend énormément de Fos-distriport, qui sécurise pour l'heure quelques 250.000 EVP. 117.000 m² d'entrepôts ont été construits en 2006 et 86.000 m² le seront cette année. Ikea doit implanter à Fos sa troisième plateforme logistique hexagonale (décision définitive en juillet) et Massilia créera une plateforme de 140.000 m² dédiée aux produits alimentaires. L'ensemble représente un potentiel de 80.000 EVP. Dans ces conditions, Fos-Distriport arrivera bientôt à saturation, seuls 32 hectares sur 160 restant à commercialiser. Les projets d'extension sont donc à l'ordre du jour. Avec l'ouverture du nouveau terminal à conteneurs Fos 2XL, le potentiel de trafic supplémentaire est de 23.5 millions de tonnes d'ici 5 ans. Les emplois générés par ces projets seront de l'ordre de 6500, directs et indirects.

Fos 2XL lancé, cap sur Fos 3XL
Si le port de Marseille a réalisé une très belle année dans le domaine du conteneur, avec 941.000 EVP traités et une forte augmentation du trafic au terminal de Fos (+8.9%), le premier port de France et quatrième d'Europe peut faire mieux et même beaucoup mieux. « Le trafic, légèrement inférieur à 1 million d'EVP, nous place au 70ème rang mondial, ce qui ne correspond pas à ce que le port doit réaliser », explique Christian Garin. De très gros efforts sont donc entrepris pour remettre à niveau le PAM sur ce secteur désormais stratégique. Lancé en 1998, le projet Fos 2XL a enfin été lancé l'année dernière, doté d'un plan de financement de 206.4 millions d'euros, auxquels il faut ajouter 220 millions d'euros à la charge des opérateurs. A l'été, les travaux préparatoires ont débuté et en octobre, puis novembre, les conventions d'exploitation du futur terminal conteneurs ont été signées avec PortSynergie et MSC. Le PAM prévoit une signature en mars du marché des travaux de réalisation, le premier coup de pioche étant attendu à l'été 2007. Avec Fos 2XL, dont la fin des travaux est prévue en 2009, le port gagnera 1.4 millions d'EVP supplémentaire, lui permettant de remonter au 30ème rang mondial. Cette nouvelle infrastructure, si importante soit elle, ne sera toutefois pas suffisante, la saturation étant attendue dès 2012. En conséquent, le Pam travaille déjà sur la phase suivante, Fos 3XL, un dossier d'autant plus urgent que le prochain contrat de projet Etat-région (2007-2013) est en cours d'élaboration. L'extension, qui s'étalera sur 50 hectares et sera dotée de 800 mètres de quais, permettra d'augmenter le trafic d'un million d'EVP. Si la gestation de Fos 2XL a duré sept ans, le port espère, cette fois, aller plus vite et disposer de son nouvel outil dès 2013 : « Si nous voulons continuer le développement, il faut y réfléchir dès aujourd'hui et prévoir les investissements dans le contrat de projet Etat-région. Les travaux de Fos 2XL permettront de préparer Fos 3XL, notamment au niveau du dragage, les deux projets se positionnant dans la même darse. Il n'y aura qu'à construire les quais », précise Guy Janin. Outre CMA CGM et MSC, d'autres opérateurs ont manifesté leur intérêt pour le potentiel de Fos-sur-Mer, notamment les Chinois, au moment même où l'Asie détrône le Maghreb dans le trafic marseillais : « Certains groupes chinois ont fait connaître leur intérêt et sont très attentif à la réputation et au climat social du port. Il faut leur donner des garanties », indique Monica Bonvalet, directrice commerciale du PAM.

Rendre fiable un port fragilisé par son image
Si la croissance est de retour et les projets très nombreux à voir le jour ou à se dessiner, le port se veut néanmoins prudent. Marseille dispose d'atouts considérables mais aussi d'une grande faiblesse, son instabilité sociale. Pour Guy Janin : « Nous avons conscience que le port de Marseille n'a pas toujours bonne réputation, avec une tradition de mobilisation. Il faut travailler sur une fiabilité durable du climat social, toute grève étant particulièrement désagréable pour les clients ». Désagréables, les mouvements sociaux peuvent aussi avoir de très graves conséquences. A la fin de l'été 2005, le PAM a été littéralement paralysé par plusieurs grèves, à la fois internes mais aussi extérieures, comme la privatisation de la SNCM. Pour un certain nombre de PME, ce conflit de plusieurs semaines a été fatal, les armateurs préférant, quant à eux, débarquer à Gêne ou Barcelone. Coup dur économiquement, cette période le fut également pour les syndicats, aucune des actions lancées n'ayant abouti. Pour Christian Garin, les grèves de 2005 ont été un tournant: « Il y a eu une prise de conscience de toutes les professions pour éviter le recours à la grève. Nous sommes à un tournant qu'il ne faut pas rater et le port, c'est avant tout la collectivité. Il y a 40.000 personnes dont le travail en dépend et les projets vont créer 6500 nouveaux postes, sans compter les emplois induis dans les villes où les sociétés vont s'installer. Les responsabilités vont donc bien au-delà de la simple problématique du port ». Après les troubles de l'année précédente, le président du PAM se dit satisfait que la paix sociale ait été maintenue en 2006, même si « c'est un combat quotidien pour faire comprendre et accepter les nécessités de l'entreprise ». En 2006, un accord social a été signé, afin de diminuer les charges des manutentionnaires. Actuellement, les négociations se poursuivent avec les syndicats autour de la conduite des portiques et de la maintenance à Fos 2XL. « Il y a sans doute des formules possibles puisque le Havre en a trouvé une », note Guy Janin. La direction du port met en avant le dialogue mais aussi les enjeux que représentent les projets pour l'avenir : « Nous sommes très contents de l'évolution mais notre taux de croissance de 3.6% reste infime, comparé à celui de nombreux autres ports européens. Si nous voulons jouer dans la cour des grands, il y a encore beaucoup d'efforts à fournir ».

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'été des records pour Marseille   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'été des records pour Marseille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rummikub
» [JDR Papier] Recherche de joueurs
» Demi-gros provençal pour Marseille ? à identifier
» gravity cake
» Sainte Lucie pour Marseille 1792

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Marine Marchande :: Ports et industries navales-
Sauter vers: