AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MARINE INDONESIENNE

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
Takagi
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4257
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Sam 9 Déc - 6:08

Le mercredi 29 novembre 2017, le patrouilleur SIBARAU a coulé dans le détroit de Malacca après avoir été pris dans une tempête et avoir subi une entrée d’eau et une panne de moteur. Tout l’équipage a été récupéré sain et sauf d’après la marine indonésienne.


Le SIBARAU (n° de coque 847) était l’ancien BANDOLIER (P-95, classe ATTACK) mis en service en 1968 dans la marine australienne et vendu à l’Indonésie en 1973. Long de 33m, il déplaçait 146 tonnes et n'était armé que d'un canon de 40mm. Il était basé à Tanjung Tiram sur la côte nord de Sumatra.

Le naufrage du patrouilleur a été annoncé le samedi 2 décembre 2017. Il a eu lieu par 03°45’38"N et 098°57’55"E.

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4257
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Dim 10 Déc - 5:02

Le lundi 4 décembre 2017, Mme la ministre des Affaires Maritimes et des Pêcheries Susi Pudjiastuti a annoncé qu’un navire chinois avait été saisi la semaine précédente dans la Zone Économique Exclusive indonésienne en Mer de Timor.

Battant frauduleusement le pavillon du Timor Est au moment de son arraisonnement, le FU YUAN YU 831, un bateau de pêche de 598 tonnes, avait dans ses cales 35 tonnes de prises d’origine à déterminer, dont plusieurs centaines de requins tigres, espèce protégée. L’équipe d’inspection a trouvé à bord cinq autres pavillons nationaux (Chine, Malaisie, Philippines, Indonésie, Singapour). Le navire a été interné à Kupang dans la partie indonésienne de l’île de Timor. Le 4 décembre, l’enquête était toujours en cours avec l’interrogatoire du capitaine et des vingt-et-un hommes d’équipage (9 Chinois, 6 Indonésiens, 3 Birmans et 3 Vietnamiens).


Le FU YUAN YU 831 a été arraisonné par le patrouilleur des pêches HIU MACAN 03 après que les autorités australiennes et des pêcheurs indonésiens ont signalé sa présence. Le bateau chinois avait gardé ses marques de coque, ce qui a fait comprendre à ce qui l’avaient croisé que son pavillon du Timor-Est n’était qu’un leurre.

Depuis le début de l’année 2017, l’Indonésie a saisi 128 bateaux étrangers surpris dans la ZEE indonésienne sans autorisation, et elle en a coulé 127 pour qu’ils servent de récifs artificiels.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4257
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Dim 11 Fév - 9:59

Le mercredi 7 février 2018, le patrouilleur SIGUROT (P-864) de la marine indonésienne a contrôlé le SUNRISE GLORY alors qu’il entrait dans les eaux territoriales indonésiennes dans la partie sud du chenal Phillip entre Singapour et Batam. L’équipage a été incapable de présenter les documents règlementaires l’autorisant à importer en Indonésie le riz qu’il était censé transporter. Il n’avait que des photocopies de documents indonésiens. L’équipe de contrôle a donc dérouté le bateau vers le port de Batu Ampar sur la côte nord de Batam pour une inspection plus poussée.


Bingo : les agents de l’état ont trouvé près d’une tonne de méthamphétamine dans la cale, stockée dans 41 sacs de riz. Le SUNRISE GLORY n’est d’ailleurs pas inconnu des services indonésiens : sous divers noms dont celui de SUN DE MAN 66, il est soupçonné de se livrer à divers trafics de drogue et de contrebande entre plusieurs états de la région, changeant de nom, de pavillon et de journaux de bord au gré des besoins. Au moment de son arraisonnement, il battait pavillon singapourien. Son équipage, entièrement composé de Taiwanais, a déclaré s’être rendu de Malaisie à Taiwan avant de redescendre sur Singapour ; mais les enquêteurs ont pu établir que c’était en Thaïlande, et non à Taiwan, qu’il s’était rendu avant de faire route vers Batam.

Tout l’équipage a été mis en pension complète dans une geôle par les autorités indonésiennes en attendant d’y voir plus clair dans cette stupéfiante affaire de riz.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4257
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Ven 9 Mar - 23:11

Le mardi 27 février 2018, les chantiers PT-PAL de Surabaya ont lancé le quatrième patrouilleur rapide lance-missile de la classe KCR-60M (abréviation de Kapal Cepat Rudal 60m, navire rapide lance-missiles de 60m). Baptisé KERAMBIT et portant le numéro de coque 627, il a été mis sur cales il y a à peu près un an.

Les trois premières KCR-60M sont les SAMPARI (n° de coque 628), TOMBAK (629) et HALASAN (630). Ils ont été lancés en 2014. Déplaçant 460 tonnes, ils filent 28nd. Leur armement comprend un canon de 57mm Bofors, deux canons de 20mm et quatre missiles C-705 de fabrication chinoise (sauf le SAMPARI, sur lequel ces missiles ont été débarqués en 2017 et remplacés en 2018 par un CIWS Type 630, également de fabrication chinoise).


Le HALASAN photographié à Langkawi (Malaisie) en 2015

Le KERAMBIT, entièrement réalisé par PT-PAL, devrait être suivi de plusieurs autres commandes. La Marine Indonésienne entend se doter de vingt-quatre patrouilleurs rapides lance-missiles d’ici 2024 pour atteindre l’objectif qu’elle s’est fixée. L'objectif est ambitieux et suppose des investissements en matière d'infrastructures et de recrutement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4257
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Jeu 29 Mar - 4:23

Le lundi 26 mars 2018, les chantiers PT Caputra Mitra Sejati (PT CMS) de Banten ont lancé un nouveau patrouilleur de la classe PC-40, l’ALBAKORA (n° de coque 867). Ce patrouilleur est destiné au commandement Est. La construction de la série des PC-40 a été confiée à plusieurs chantiers civils dont PT Palindo Marine à Batam et PT CMS à Banten dans le but d’atteindre rapidement l’objectif (Minimum Essential Force, ou MEF) que le gouvernement a fixé à la marine indonésienne. La mise en service des unités se fait cependant à un rythme inférieur à celui initialement espéré ; le gouvernement est conscient que l’objectif ne sera pas facile à atteindre compte tenu du manque d’expérience des chantiers privés en matière de construction autochtone. Plusieurs axes d’amélioration ont été identifiés : simplifier et accélérer les commandes de matières premières et d’équipements, mieux former les chantiers aux techniques de construction et de conduite de projet.


La série des KCR-40 (Kapal Cepat Rudal, 40m) est prévue compter 16 unités d’ici 2024. Les huit premières ont été mises en service en 2011-2014 sous le nom de classe CLURIT. L’ALBAKORE est la première unité de la deuxième tranche de huit. Les autorités présentes au lancement de l’ALBAKORE ont insisté sur l’importance de ce jalon.

Le MEF table sur 44 patrouilleurs en 2024, en comptant ceux déjà mis en service dans la décennie en cours. Ces 44 navires seront de trois types : KCR-40, KCR-60 et KCR-63. Le KCR-63, trimaran furtif, est le plus ambitieux.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10756
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Jeu 29 Mar - 7:27

Citation :
[…] nouveau patrouilleur de la classe PC-40, l’ALBAKORA […] […] : salut:
En marge du fond de l'article, on observera que les vitres passerelle de ce bâtiment disposent de hublots tournants.


Dernière édition par DahliaBleue le Jeu 29 Mar - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Labrador7
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe


Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 38
Ville : Provence
Emploi : -
Date d'inscription : 08/10/2017

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Jeu 29 Mar - 9:24

Takagi a écrit:
Le lundi 26 mars 2018, les chantiers PT Caputra Mitra Sejati (PT CMS) de Banten ont lancé un nouveau patrouilleur de la classe PC-40, l’ALBAKORA (n° de coque 867). Ce patrouilleur est destiné au commandement Est. La construction de la série des PC-40 a été confiée à plusieurs chantiers civils dont PT Palindo Marine à Batam et PT CMS à Banten dans le but d’atteindre rapidement l’objectif (Minimum Essential Force, ou MEF) que le gouvernement a fixé à la marine indonésienne. La mise en service des unités se fait cependant à un rythme inférieur à celui initialement espéré ; le gouvernement est conscient que l’objectif ne sera pas facile à atteindre compte tenu du manque d’expérience des chantiers privés en matière de construction autochtone. Plusieurs axes d’amélioration ont été identifiés : simplifier et accélérer les commandes de matières premières et d’équipements, mieux former les chantiers aux techniques de construction et de conduite de projet.


La série des KCR-40 (Kapal Cepat Rudal, 40m) est prévue compter 16 unités d’ici 2024. Les huit premières ont été mises en service en 2011-2014 sous le nom de classe CLURIT. L’ALBAKORE est la première unité de la deuxième tranche de huit. Les autorités présentes au lancement de l’ALBAKORE ont insisté sur l’importance de ce jalon.

Le MEF table sur 44 patrouilleurs en 2024, en comptant ceux déjà mis en service dans la décennie en cours. Ces 44 navires seront de trois types : KCR-40, KCR-60 et KCR-63. Le KCR-63, trimaran furtif, est le plus ambitieux.

salut

Le KCR-63 c 'est celui qui à brûlé ! KRI Klewang

Ce sont des pays dans cette zone qui sont plus riches qu' avant mais ils partent d' assez loin.... et les budgets même maintenant ne sont pas si élevés et sauf Singapour et la Thaïlande aucunes marines n' à de navires de 1er rang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4257
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Jeu 29 Mar - 23:07

Labrador7 a écrit:
Le KCR-63 c 'est celui qui à brûlé ! KRI Klewang
(...)

Après la destruction par incendie du KLEWANG, la "série" des KCR-63 a été réduite au seul 2e exemplaire, livré sans son système de combat Saab. Ce navire ne figure pas sur la List of active Indonesian Navy ships de Wikimachin, bien qu'il soit encore mentionné dans Flottes de Combat 2016.

Les articles (en langue indonésienne) que j'ai consultés mentionnent expressément KCR-63 dans la liste des patrouilleurs du MEF 2024, en plus des KCR-40 et KCR-60. Y aurait-il une velléité de l'armer finalement en patrouilleur ?

scratch


Dernière édition par Takagi le Jeu 29 Mar - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4257
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Jeu 29 Mar - 23:10

Deux photos du lancement du KERAMBIT (n° de coque 627) le 27 février dernier :


Deux photos du lancement du KERAMBIT


Ledit KERAMBIT a été mis sur cales le 9 mars 2017 et lancé le mardi 27 février 2018 par le chantier PT-PAL de Surabaya.

Propulsé par deux diesels de 3900cv, le KERAMBIT fait 60m de long, 8,10m de large et 2,60m de tirant d'eau. Sa vitesse de patrouille est de 15nd, sa vitesse maximale de 28nd. Son autonomie est de 2400 Nq à 15nd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Labrador7
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe


Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 38
Ville : Provence
Emploi : -
Date d'inscription : 08/10/2017

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Ven 30 Mar - 9:28

Takagi a écrit:
Labrador7 a écrit:
Le KCR-63 c 'est celui qui à brûlé ! KRI Klewang
(...)

Après la destruction par incendie du KLEWANG, la "série" des KCR-63 a été réduite au seul 2e exemplaire, livré sans son système de combat Saab. Ce navire ne figure pas sur la List of active Indonesian Navy ships de Wikimachin, bien qu'il soit encore mentionné dans Flottes de Combat 2016.

Les articles (en langue indonésienne) que j'ai consultés mentionnent expressément KCR-63 dans la liste des patrouilleurs du MEF 2024, en plus des KCR-40 et KCR-60. Y aurait-il une velléité de l'armer finalement en patrouilleur ?

scratch

Je ne connaissais que le nom... mais je n' ai jamais vu le deuxième.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4257
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Lun 9 Avr - 18:28

Agissant sur commission rogatoire d’Interpol, la marine indonésienne a arraisonné un bateau de pêche à bord duquel se trouvaient quelque six cents filets maillants – de quoi tendre 30km de filet d’un coup – le vendredi 6 avril 2018.

Le bateau, répondant cette semaine au doux nom de STS-50, venait d’effectuer une campagne de pêche à la légine antarctique, une variété de morue qui joue un rôle important dans l’écosystème de l’Océan Austral. Les filets maillants sont interdits depuis 2006 dans cet océan parce qu’ils tuent pratiquement toutes les espèces marines.

Inscrit au registre des IUU (illegal, unreported, unregulated) de la convention pour la préservation des espèces marines de l’Antarctique, le STS-50 s’est joué de plusieurs autorités nationales en changeant souvent de pavillon : il a tour à tour arboré les couleurs de la Sierra Leone, du Togo, du Cambodge, de la Corée du Sud, du Japon, de la Micronésie et de la Namibie.


La pétardante ministre des pêches, Susi Pudjiastuti, a expliqué qu’Interpol avait saisi son administration la semaine dernière. Le TCD KUNJUNGI SIMEULUE a appareillé pour une mission « stop, investigue et arraisonne » le jeudi 5 ; le lendemain, il a intercepté le suspect.

Le STS-50 n’est pas un inconnu : il avait déjà été arraisonné par les Chinois mais avait réussi à leur fausser compagnie. Un peu plus tard, il a été interné à Maputo au Mozambique mais avait encore réussi à s’esquiver. Au fil de ses cavales, il avait changé de nom : Sea Breeze, Andreï Dolgov, STD n°2, Aïda, etc. Sa capture au large de l’île de Weh dans la province d’Aceh (Sumatra occidental) est un succès pour la marine indonésienne, clame Susi Pudjiastuti.


Construit en 1985, le STS-50 fait 54 m de long et déplace 452 tonnes. Au moment de sa capture, il y avait à bord vingt hommes de nationalité russe ou indonésienne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4257
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Dim 15 Avr - 1:18

La marine indonésienne a arraisonné le cargo vraquier WISE HONEST près de Balikpapan dans le détroit de Makassar. Les mouvements erratiques dudit cargo avaient attiré l’attention  des autorités ; quittant les routes habituelles de la navigation commerciale, il s’était introduit sans raison connue dans les eaux indonésiennes. Une inspection a été diligentée à bord ; elle a permis de constater un certain nombre de déficiences de la documentation de bord.


Le WISE HONEST est un cargo nord-coréen récemment immatriculé au Sierra Leone. Son équipage de 25 hommes est entièrement nord-coréen. Selon son capitaine, il a chargé une cargaison de charbon à Vladivostok pour la transférer à la mer sur un autre navire. Lors de son arraisonnement, la cargaison était toujours à bord. Toujours selon son capitaine, le WISE HONEST devait ensuite se rendre en Chine ou à Vladivostok. Les autorités indonésiennes le soupçonnent de se livrer à quelque trafic louche de charbon. Elles n’ont pas encore annoncé ce qu’elles comptaient faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   

Revenir en haut Aller en bas
 
MARINE INDONESIENNE
Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» MARINE INDONESIENNE
» MARINE INDONESIENNE DU PASSE
» SPACE MARINE 1500pts
» Essai - Ulysse Nardin Marine Diver
» [vente] Flottes BFG, ork, impériale/space marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Asie :: Asie du Sud-Est-
Sauter vers: