AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MARINE INDONESIENNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Lun 30 Mai 2016, 01:51

Le vendredi 27 mai 2016 vers 13h30 locales, la marine indonésienne a arraisonné un navire de pêche chinois suspecté de se livrer à des activités illégales dans la Zone Économique Exclusive indonésienne au large des îles Natuna, plus précisément par 05°16’N et 110°14’E.

Les huit marins du GUI BEY YU 27088 ont été mis aux arrêts et leur navire interné dans la petite base navale de Natuna.

À la suite de l’incident du 19 mars dernier, qui avait clairement montré les limites des possibilités d’action des garde-côtes, la TNI-AL (marine militaire indonésienne) a reçu consigne d’étendre les patrouilles pour mieux surveiller les frontières maritimes indonésiennes. Avant cet incident, la TNI-AL laissait la surveillance de la ZEE aux garde-côtes.

C’est dans le cadre de ces nouvelles patrouilles que la frégate OSWALD SIAHAAN (FF- 354, classe AHMAD YANI, ex-classe VAN SPEIJK néerlandaise) se trouvait en mer de Chine méridionale au nord des îles Natuna ce vendredi, appuyée par un avion de patrouille maritime. Quand la frégate s’est portée au-devant d’un navire chinois suspect, elle lui a demandé de stopper par radio puis par haut-parleurs. Un patrouilleur des garde-côtes chinois s’est alors rapproché, et le GUI BEY YU 27088 a cherché à s’échapper en zigzagant après avoir accéléré.

La frégate a alors effectué des tirs de semonce sur l’avant et sur l’arrière du chalutier, qui a fini par mettre en panne. L’équipe d’intervention de la frégate, à bord d’une embarcation rapide, s’en est rendue maître sans opposition et a interné les huit membres d’équipage, le tout sous les yeux du patrouilleur chinois resté à distance sans intervenir.

Aux dernières nouvelles (29 mai), le contenu des cales du GUI BEY YU 27088 était toujours sous investigation par les autorités judiciaires. L’équipe d’intervention de la frégate a fait état de « poisson frais semblable à celui que l’on pêche dans la région » mais c’est au procureur de diligenter le procès-verbal d’infraction.

La TNI-AL a pris soin d’assurer une couverture photo et vidéo de son intervention.


Le GUI BEY YU 27088 interné à Natuna, la frégate OSWALD SIAHAAN lors de son retour à quai,
en médaillon d'une capture d'écran montrant le remorquage du chalutier

Sur le plan politique, l’affaire marque un net durcissement de la République Indonésienne, qui jusqu’ici avait proposé ses bons offices de médiateur entre les différents pays en conflit au sujet de la mer de Chine méridionale.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Mer 08 Juin 2016, 21:21

Le jeudi 2 juin 2016, le capitaine du GUI BEI YU 27088, Ziang Tuang Chean, a reconnu être entré à trois reprises dans la ZEE indonésienne pour y pêcher illégalement avant de se faire arraisonner par la marine indonésienne le 27 mai.

Selon ce qu’il a déclaré au procureur via un interprète, il a été « obligé » de le faire parce que les eaux indonésiennes sont encore riches en poissons, alors que les autres zones ont été ratissées.

Le capitaine, son maître d’équipage et son chef mécanicien seront poursuivis par la justice indonésienne, soit parce qu’ils se sont livrés à un acte de pêche illégale, soit parce qu’ils se sont opposés par la force à leur arraisonnement, soit les deux. Les autres membres de l’équipage ont été rapatriés en Chine par le canal consulaire.

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: +30   Mer 08 Juin 2016, 21:29

Susi Pudjiastuti, ministre indonésien des Affaires Maritimes et des Pêches, a annoncé le lundi 6 juin 2016 que les autorités de son pays s’apprêtaient à détruire trente bateaux de pêche étrangers saisis après avoir été surpris en train de pêcher illégalement dans les eaux indonésiennes.

Les modalités et le calendrier de ces destructions sont laissés à l’appréciation des autorités compétentes.

Mme la ministre s’exprimait dans le cadre d’une visite de deux jours qu’elle a rendue à la Labuan Bajo, petite ville de pêcheurs située à l'extrémité occidentale de l'île de Florès.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Jeu 09 Juin 2016, 18:35

Le 8 mai 2016, le centre de partage des informations de la lutte contre la piraterie en Asie (ReCAAP ISC) a été informé par une compagnie maritime qu’un de ses pétroliers, le HAI SOON 12, ne répondait plus.

Le HAI SOON 12, immatriculé aux île Kiribati et chargé de 4000t de gazole marine, était parti de Singapour pour ravitailler des flottilles de pêche dans l’océan Austral.

Peu après l’appareillage cependant, il avait dévié de sa route et avait pris la direction de la mer de Java et s’est mis à ne plus répondre à la radio.

L’information a été transmise au Badan Keamanan Laut ( BAKAMLA en abrégé, l’agence de sécurité maritime de la République Indonésienne) qui l’a relayée à la TNI-AL (la marine indonésienne) et au Information Fusion Centre (IFC). Deux bâtiments de la TNI-AL ont été dépêché pour pister le pétrolier.

Arrivé à proximité de l’île de Bawean, le 8 mai, il a changé de route à 22h11 pour mettre cap à l’est, en direction de la mer des Moluques. L’interception a eu lieu le 9 mai vers 14h30. Une équipe de prise s’est rendue maître du HAI SOON 12 ; neuf pirates ont été arrêtés et les vingt-et-un membres d’équipage libérés sains et saufs. Le navire, qui avait été rebaptisé AI SO, n’avait subi aucun dégât.


L’enquête a permis d’établir que les neuf pirates avaient grimpé à bord par la poupe le 7 mai 2016 vers 20h45 à proximité de l’île de Belitung (Indonésie). Ils étaient arrivés à bord d’un petit canot. Ligoté et enfermé dans le carré, l’équipage a entendu les pirates discuter de la vente de la cargaison, vente qui devait se faire de nuit.

Raté. Le HAI SOON 12 et les pirates ont été internés à Surabaya pour complément d’enquête.

C’était le premier détournement d’un tanker depuis le début de l’année 2016. Parmi les raisons de leur succès, les autorités soulignent la rapidité du signalement (via l’application mobile du ReCAAP ISC) et la réactivité de toutes les autorités et organisations impliquées.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Mar 14 Juin 2016, 19:19

Le vendredi 10 juin 2016, la marine indonésienne a arraisonné deux bateaux de pêche philippins au nord-est de l’île de Morotai, dans les Moluques septentrionales. Elle les soupçonne de s’être illégalement introduits dans les eaux territoriales.

L’équipage du patrouilleur SURA, envoyé en interception, a repéré le TWIN J-105, 40 tonnes, à 19h39 par 04°46’N et 129°11’E. Trois hommes se trouvaient à bord mais ils n’avaient pris aucun poisson. Puis, à 20h45 et par 04°24’N et 129°03’E, le même patrouilleur a intercepté le SANTO NINO, 22 tonnes, à bord duquel ils ont trouvé vingt hommes d’équipage et 250kg de thons.

Les lieux des interceptions sont nettement hors des eaux territoriales (ils sont à une centaine de milles des côtes) mais à l’intérieur de la Zone Économique Exclusive de la République Indonésienne.


Un certain nombre d'îles ne sont pas représentées sur cette carte, notamment toutes celles entre Sulawezi et Mindanao.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Jeu 16 Juin 2016, 05:47

Le samedi11 juin 2016, la frégate KAREL SATSUITUBUN (FF-356) de la marine indonésienne a procédé à l’arraisonnement de quatre bateaux de pêche philippins dans les eaux au nord de la province des Moluques Septentrionales.

Il s’agit du PAMBOD NINO AQUA IV, qui naviguait isolément à 12 milles à l’intérieur de la ZEE, et des BRASSHELL 3030, BRASSHELL DUM et YANREI, qui naviguaient en groupe. À bord, les Indonésiens ont trouvé un total de 152 marins pêcheurs philippins, 300kg de thons et aucune autorisation de pêcher dans les eaux indonésiennes.


Le 13, les quatre bateaux et leurs équipages ont été internés dans la base navale de Ternate en attendant la conclusion de l’enquête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Ven 17 Juin 2016, 05:37

Le 9 juin 2016, la marine indonésienne a déployé cinq bâtiments de combat, un navire de soutien et un avion de patrouille maritime sur les îles Natuna pour un vaste exercice qui va durer douze jours, c’est-à-dire jusqu’au 20 juin.

Les bâtiments de combat sont les corvettes de la classe KAPITAN PATTIMURA (Parchim I) SULTAN THAHA SYAIFUDIN (n° de coque 376), SUTANTO (377), IMAM BONJOL (383) et TEUKU UMAR (385), la corvette lance-missiles TODAK (361), accompagnés du pétrolier BALIKPAPAN (901). L’avion est un Casa CN-235-220.


La corvette TODAK

Le thème de l’exercice est la coopération entre navires et avions dans le cadre d’interventions de souveraineté, de lutte antinavires, d’escorte et de recherche et sauvetage en mer.

Il se déroule près de la zone de la mer de Chine méridionale unilatéralement revendiquée par Pékin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Sam 18 Juin 2016, 13:30

Le vendredi 17 juin 2016, la marine indonésienne a arraisonné un bateau chinois surpris en train de pêcher illégalement près des îles Natuna.

Ce jour-là, le patrouilleur IMAM BONJOL (383) a surpris une douzaine de bateaux étrangers dans sa zone de patrouille. Quand le patrouilleur s’est approché, les intrus ont fui, malgré les tirs de semonce de l’IMAM BONJOL. Le patrouilleur indonésien a réussi à obliger l’un d’eux à stopper.


Selon les autorités indonésiennes, le bateau battait pavillon chinois. À son bord de trouvaient sept membres d’équipage : six hommes et une femme, apparemment tous de nationalité chinoise. Ils ont été ramenés à la base navale de Ranai pour interrogatoire.

L’IMAM BONJOL fait partie du groupe de patrouilleurs que la TNI-AL a déployés sur les îles Natuna pour un exercice aéromaritime de lutte contre les pêches illégales.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Dim 19 Juin 2016, 22:15

Selon un communiqué publié le dimanche 19 juin sur le site du ministère chinois des Affaires étrangères, les tirs de semonce du patrouilleur IMAM BONJOL ont atteint un autre bateau chinois dont un membre d'équipage a été légèrement blessé. L'homme a été hospitalisé à Hainan.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Jeu 23 Juin 2016, 18:03

L'Indonésie nie avoir touché un bateau chinois et blessé un de ses marins lors de l'intervention du 17 juin dernier.
Elle rejette le communiqué chinois selon lequel l'accrochage aurait eu lieu dans "une zone traditionnelle de pêche chinoise".
Elle nie à Beijing le droit de considérer la ZEE indonésienne au nord des îles Natuna comme une "zone maritime contestée".
Le jeudi 23 juin 2016, elle a annoncé avoir basé cinq navires de sa marine militaire dans les îles Natuna.
Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Dim 26 Juin 2016, 02:46

Le dimanche 19 juin 2016, la police maritime des îles Riau a arraisonné quatre bateaux de pêche vietnamiens près de l’île Natuna où deux grands patrouilleurs viennent d’être déployés suite aux nombreux incidents de ces dernières semaines. La nouvelle de cet arraisonnement n’a été divulguée que le vendredi 24, après transfert des quatre bateaux sous bonne escorte à Batam, en face de Singapour, pour y être mis à la disposition des autorités (la base navale des Natuna est déjà saturée de bateaux saisis et d’équipages incarcérés).
 

Les quatre bateaux vietnamiens sont immatriculés BV 5162 TS, BV 4557 TS 20GT, BV 92639 TS et BV C459 TS. Ils déplacent de 70 à 100t. Trente hommes ont été arrêtés à leurs bords. Leurs cales contenaient une vingtaine de tonnes de poissons de diverses espèces.

Interrogé, Nguyen Van Tien, le capitaine du BV 5162 TS, a expliqué que le propriétaire de son bateau lui avait ordonné d’arborer le pavillon indonésien pour leurrer les garde-côtes – une ruse grossière dans des eaux désormais aussi surveillées que la ZEE indonésienne des Natuna.


Les trente Vietnamiens sont accusés d’infraction à la loi indonésienne sur les pêches. Ils encourent théoriquement jusqu’à six ans de prison et 20 milliards de roupies d’amende (1,3 millions d’Euros).

La ministre des Affaires Maritimes et des Pêcheries, Susi Pudjiastuti, a commenté les récents arraisonnements en des termes clairs : « Les voleurs sont des voleurs. Nous ne soucions pas du pays d’où ils viennent. Nous les arrêtons si nous les surprenons à voler du poisson dans nos eaux, et en particulier dans notre ZEE. »

Le 16 juillet, trente bateaux de pêche saisis par les autorités indonésiennes seront détruits à l’explosif dans les provinces de Sulawesi (Célèbes), Maluku (Moluques) Septentrionales, Batam, Kalimantan et Riau. Sur ces trente navires, 1 est chinois, 1 vietnamien, 6 malaisiens et 8 philippins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Mer 29 Juin 2016, 18:55

Le parlement indonésien vient d’approuver une augmentation de près de 10% du budget de la Défense. Cette augmentation vise essentiellement à améliorer la surveillance et le contrôle des approches maritimes. En particulier, la base navale des îles Natuna va voir ses capacités croître : 6,59 milliards de Roupies indonésiennes (soit environ 450 millions d’Euros) vont être consacrés à l’extension des infrastructures de la base navale, de la base aérienne et des casernements. Trois nouvelles corvettes, des avions d’armes et des unités des forces spéciales devraient y être déployés en permanence, portant le total de l’effectif militaire de l’archipel de 800 à quelque 2000.


Le jeudi 23 juin 2016, le président de la République Indonésienne a tenu un conseil des ministres à bord d’une corvette de la marine dans la base navale de Natuna (photo). Plusieurs communiqués officiels ont suivi ce conseil extraordinaire, dans lesquels la volonté de défendre la Zone Économique Exclusive au nord des Natuna contre les empiètements des pêcheurs et des patrouilleurs chinois a été clairement affirmée, nonobstant les prétentions de Beijing sur ces eaux qui sont à l’intérieur de la « ligne des neuf pointillés ».
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Jeu 14 Juil 2016, 09:40

Le 13 juillet 2016, au lendemain de la publication du verdict de la Cour Permanente d’Arbitrage invalidant les prétentions de la Chine sur la zone maritime délimitée par la « ligne des neuf pointillés », le ministre indonésien de la Défense, Ryamizard Ryacudu, a détaillé les moyens que son gouvernement allait déployer sur les îles Natuna : détachement de chasseurs F-16, missiles antiaériens, radar, drones de surveillance, agrandissement de la base navale et de la base aérienne (installée sur l’emprise de l’aéroport de l’île), déploiement de navires de la marine militaire.

Selon le ministre, tout cela sera opérationnel dans moins d’un an et contribuera à sécuriser la Zone Économique Exclusive indonésienne autour des îles Natuna, dont une partie se trouve à l’intérieur des « neuf pointillés ».

Un détachement des forces spéciales aériennes et un autre des fusiliers marins vont venir s’ajouter à ces moyens. Leurs casernements viennent d’être achevés.

Le ministre s’est défendu de chercher l’affrontement avec la Chine mais a comparé la ZEE indonésienne à la « porte d’entrée » de l’archipel, une porte d’entrée qu’il n’entend pas laisser sans surveillance. Depuis plusieurs mois, la République Indonésienne mène une campagne musclée contre tous les trafics dont ses eaux font l'objet - et pas uniquement en mer de Chine.
 
L’affaire n’est certainement pas finie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: SIGMA 10514   Mar 19 Juil 2016, 04:42

Le lundi 18 juillet 2016, le chantier naval PT PAL a commencé les essais à la mer de la première frégate lance-missiles SIGMA 10514. Portant le numéro de coque 331, ce navire sera le RADEN EDDY MARTADINATA une fois admis au service. Les premiers essais portent sur un essai de vitesse, un essai d’arrêt d’urgence et des essais de manœuvrabilité.


La frégate, lancée le 18 janvier dernier, est une des deux construites par PT PAL en collaboration avec le néerlandais Damen Schelde Naval Shipbuilding (DSNS) au titre d’un contrat signé en juin 2012. Déplaçant 2400t et armée par un équipage de 120 hommes, elle peut mettre en œuvre un hélicoptère de 10t. Sa vitesse maximale est de 28nd, son autonomie de 5000Nq à 14nd ou 4000Nq à 18nd. Son armement comprend un 76mm Oto Melara, des MM40 Block II, deux lanceurs triples pour torpilles B515, un CIWS de 35mm de Rheinmetall et 12 cellules à lancement vertical pour missiles VL-MICA. Le système de gestion de combat est dérivé du Tacticos de Thalès.

Le RADEN EDDY MARTADINATA est prévu entrer en service en janvier 2017.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Sam 30 Juil 2016, 03:28

Le mercredi 20 juillet 2016, la marine indonésienne a procédé à la mise en service du quatrième patrouilleur de la classe PC-43. Ce navire, nommé CAKALANG et numéroté 852, a été affecté à la Flotte de l’Ouest. Bien que mis en service à Sunda Kelapa près de Jakarta, il est prévu être basé à Belawan dans la province de Sumatra-Nord.


Les PC-43 sont construits par le chantier PT Caputra Mitra Sejati. Le premier de la série a été livré en 2013. Le CAKALANG a été lancé en mars 2016.

Les PC-43 font 43,25m de long. Propulsés par trois moteurs de 1800cv, ils ont une vitesse maximale de 24nd. Armés d’un canon de 30mm et d’une mitrailleuse de 12,7mm, ils sont destinés à l’action de l’état en  mer (lutte contre la contrebande, police des pêches et de la navigation, recherche et sauvetage en mer).

Cakalang est le nom indonésien d’un thon (Katsuwonus Pelamis, bonite à ventre rayé en français) que l’on trouve en océan Indien, dans le Pacifique et dans l’Atlantique.

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Sam 06 Aoû 2016, 14:04

Le 6 août 2016, la marine indonésienne a commandé un cinquième LPD de la classe MAKASSAR aux chantiers PT-PAL de Surabaya. Il devrait être livré à la marine en mai 2017.

La TNI-AL dispose déjà de quatre de ces unités de 11 300 t (MAKASSAR, SURABAYA, BANJARMASIN et BANDA ACEH). Quatre exemplaires en variante export ont également été construits pour le Pérou et les Philippines.

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Lun 15 Aoû 2016, 13:09

Le vendredi12 août 2016, la marine indonésienne a effectué une spectaculaire opération anti-piraterie. Parti de la base navake de Tanjung Pinang, un patrouilleur rapide a intercepté et arraisonné des pirates qui tentaient d’attaquer le pétrolier singapourien AD MATSU près de l’île d’Aur. L’équipe de prise n’a arrêté qu’un seul pirate, les autres ayant réussi à prendre la fuite. L’interception a eu lieu près de Belakang Padang dans la province de Batam.


Le pirate arrêté s’est mis à table : nommé Henry Alfree Bakari Bin Hengki, connu des services de l’état pour avoir déjà purgé une peine de prison pour détention illégale de munitions, ce marin qui s’estimait sous-payé a expliqué avoir monté l’équipe avec cinq de ses amis. Avec eux, il est parti dans une embarcation de Tanjung Berakit dans la province de Bintan (îles Riau), direction le sud de l’île Mangkai où le groupe est tombé sur l’AD MATSU qu'il a tenté d'arraisonner. Mais le tanker a eu le temps d'appeler au secours par radio, déclenchant la prompte réaction de la marine indonésienne. La part de Henry Alfree Bakari Bin Hengki, qui devait prendre la barre du tanker détourné, devait s’élever à 100 Dollars US et 500 000 Roupies indonésiennes (l’équivalent de 38 Dollars).

La marine indonésienne pense qu’il n’en était pas à son coup d’essai. L’homme va être confié à la justice indonésienne.

Le gouvernement singapourien a remercié son homologue indonésien pour cette action.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Mer 17 Aoû 2016, 18:50

Le 15 août 2016, la marine indonésienne a procédé au retrait du service du KARIMATA, un transport de la classe TISZA construit en Hongrie et qui avait été mis en service en 1965.


Le KARIMATA

La cérémonie de désarmement s’est tenue dans la base navale de Tanjung Priok dans la province de Jakarta-Nord.

salut


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Sam 20 Aoû 2016, 08:42

Le mercredi 17 août 2016, 71e anniversaire de l’indépendance, les autorités indonésiennes ont procédé au pétardage de 66 bateaux de pêche saisis en 2016 après avoir été surpris en train de pêcher illégalement dans les eaux indonésiennes.

La plupart de ces bateaux étaient immatriculés au Vietnam mais il y avait aussi quelques chinois ainsi que quelques indonésiens qui n’avaient pas appliqué la règlementation des pêches.


Les bateaux ont été coulés près des ports de pêche de Ranai, Batam, Tarempa, Kalimantan, Maluku et Sorong pour servir de récifs artificiels. Les pétardages ont été moins spectaculaires et moins violents que les précédents pour que les récifs soient de bonne tenue et pour limiter la pollution, néfaste aux pêcheurs légaux… En particulier, les artificiers avaient retiré les huiles et combustibles et se sont attachés à ne pas incendier les coques en bois de manière à ce qu’elles coulent entières ; les explosifs n’ont fait qu’ouvrir des brèches sous les flottaisons. Du coup, l’évènement n’a pas fait l’objet d’une couverture médiatique aussi importante que les précédents, par manque de photos choc à mettre à la Une.

Le lundi 15 août, les autorités indonésiennes avaient déjà sabordé huit bateaux de pêche philippins de la même manière.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Ven 16 Sep 2016, 04:58

La frégate RADEN EDDY MARTADINATA (331, classe SIGMA 10514) a pratiquement terminé ses essais à la mer. Après sept jours d'essais à quai, elle a effectué deux semaines d'essais en mer de Surabaya puis en mer de Java. Tous ses équipements ont été testés. La plupart d'entre eux ont passé les tests du premier coup. Quelques réglages et ajustements restent à faire ; ils sont prévus être validés par trois jours d'essais complémentaires qui devraient être bouclés avant la fin de ce mois de septembre.


Les essais ont été mis à profit pour enregistrer la signature acoustique et électromagnétique du navire : la furtivité faisait partie de ses caractéristiques militaires.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Lun 26 Sep 2016, 18:10

Le lundi 26 septembre 2016, le voilier-école DEWARUCI de la marine indonésienne est arrivé en escale à Balikpapan dans la province de Kalimantan-Est. À son bord se trouve vingt-cinq cadets de diverses marines de l’ASEAN : Cambodge, Malaisie, Philippines, Singapour, Thailande et Vietnam. Le sultanat de Brunei n’a pas envoyé d’élève cette fois et le Laos (dernier pays de l’ASEAN) n’a pas de marine.

 
Mercredi, le vieux gréement repartira de Balikpapan pour gagner Semarang dans la province de Java Centre, puis il rentrera à Surabaya, son port d’attache.

Lancé en 1953, le voilier est en fin de carrière : l’an prochain, il doit être remplacé par le nouveau DEWARUCI qui est actuellement en construction à Vigo en Espagne (voir l'article du  Sam 05 Déc 2015, 17:57).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Lun 17 Oct 2016, 23:56

Entre le 13 et le 16 octobre, la marine indonésienne a arraisonné deux bateaux vietnamiens et deux singapouriens qui se livraient à des activités illicites dans les eaux indonésiennes.

Le 13 octobre, entre 14h45 et 15h, la corvette SILASPAPARE (n° de coque 386, photo) a intercepté près des îles Natuna les deux vietnamiens qui utilisaient un type de filet interdit par la loi indonésienne sur les pêches et qui n’ont pu présenter aucune autorisation de pêche dans les eaux indonésiennes ; quinze hommes se trouvaient à bord, ils ont été ramenés à la base navale de Ranai dans les îles Riau où ils sont gardés pour les besoins de l’enquête. Les deux chalutiers sont le BV 92 764 TS (40 tonnes, trois hommes d’équipage) et le BV 92 765 TS (80 tonnes, douze hommes).


Le SILASPAPARE

Le 16 vers 21h45, c’est un tanker singapourien de 1257 tonnes, le ZAMIDAH, qui a été intercepté près du cap Gelasa (Sumatra, province de Bangka) par le patrouilleur CUCUT (866, ex-JUPITER singapourien, deuxième photo). Il transportait une cargaison de 400 tonnes de carburant. Les douze hommes d’équipage (tous indonésiens) n’ont pu produire aucun document légalisant l’importation ou même le transport de la cargaison, et le navire a été mis sous séquestre à Batam dont le bureau des douanes s’est vu confier l’enquête. Le capitaine du navire n’a pas été en mesure de présenter plusieurs documents administratifs (registre d’équipage, livrets des marins, manifeste de cargaison, etc.).


Le CUCUT

Le 16, le ferry LCT EMPEROR, un autre bateau singapourien de 835 tonnes, a été arraisonné devant Tanjung Pinggir, près de Bantam. Il transportait du matériel électronique (TV, réfirgérateurs), du mobilier et des lots de vaisselle qu’il a transféré dans plusieurs petites embarcations qui s’étaient approchées. Ses douze hommes d’équipage, tous indonésiens, ont été mis en garde à vue ; selon eux, la cargaison appartient à un ressortissant singapourien. Ils n’ont pas été en mesure de présenter les documents autorisant l’importation de leur cargaison, qui ne figurait pas sur le manifeste ; le capitaine n’a pas non plus présenté de permis de navigation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Lun 31 Oct 2016, 00:01

Le 24 janvier 2016, les chantiers sud-coréens Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering (DSME) ont procédé au lancement du deuxième des trois sous-marins Type 209/1400 commandés par la marine indonésienne.


Le premier de ces navires, lancé en mars dernier, doit être livré en mars 2017.

cheers


Dernière édition par Takagi le Ven 04 Aoû 2017, 03:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1772
Age : 48
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: MARINE INDONESIENNE   Lun 31 Oct 2016, 10:47

bonjour , ces moi où bien se sous marin , coté designe hydrodynamique , n'est pas très moderne .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5392
Age : 45
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   Mar 01 Nov 2016, 09:57

valdechalvagne a écrit:
bonjour ,  ces moi où bien se sous marin , coté designe hydrodynamique , n'est pas très moderne  .

Ils sont basés sur le design des U-209... Le premier des U-209 a été construit en 1970... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MARINE INDONESIENNE   

Revenir en haut Aller en bas
 
MARINE INDONESIENNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» MARINE INDONESIENNE
» MARINE INDONESIENNE DU PASSE
» SPACE MARINE 1500pts
» Essai - Ulysse Nardin Marine Diver
» [vente] Flottes BFG, ork, impériale/space marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Asie :: Asie du Sud-Est-
Sauter vers: