AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2283
Age : 46
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Sam 26 Aoû 2006, 17:25

L801 Johan de Witt Landing Platform Dock

Le Johan le Witt est le deuxième LPD de la marine royale néerlandaise et une version améliorée du LPD 1 Hr.M. Rotterdam. Le navire a été appelé ainsi d'après le personnage qui a crée le corps Mariniers en l’an 1666 au Pays-Bas.

Dans une note de défense en 2000, il a été décidé de bâtir un deuxième LPD, parce qu' un grand besoin de capacité de transport pour les missions lointaines dans les lieux où les ports ne sont pas toujours sûrs ou accessibles est assez fréquents pour les Pays-Bas. La tâche la plus importante de ce navire est l'exécution des opérations amphibies. Le navire peut soutenir 10 jours et reprendre à bord une unites de 555 hommes du corps des fusiliers marin.
Le navire peut mettre en oeuvre :
- avec les bateaux de débarquement LCVP et LCU
- différents types de véhicules sont transportés, des Land rovers jusqu'aux tanks
- transporter des hélicoptères et effectuer des opérations d’héliportage, NH-90 jusqu' au Chinooks ( 4 !)
- font fonction comme quartier général d'un staff international de 400 personnes.

Si la base pour ce projet c’est Hr.M. Rotterdam qui fut choisi. Pourtant il y a des différences. Ainsi le Johan de Witt n'a pas d’hélices mais des pods, plus d'espace pour un staff, la meilleure technologie de communication (aussi bien en interne qu'externe) et un plus hélideck plus lourd pour que les Chinooks puisse également s’y poser. Le nouveau navire est en outre, plus long (environ 12 mètres), plus large, plus haut, plus lourd et plus rapide.

Le navire sera transféré en août 2006 à la marine et en 2007 opérationnel.

Specifications:
Déplacement : 15.500 tonnes max
Tirant d'eau : 5.9 m
Equipage : 139 Officiers et equipages + 555 Marines
Largeur : 29.2 m
Longueur : 177 m
Vitesse : Maximum 19,5 noeuds.
Propulsion : Diesel-electrique
Armement :
2 X Goalkeeper 30mm
4 X Oerlikon 20mm
Countre-mesures:
SRBOC
AN/SLQ-25 Nixie
Aviation : 6 NH-90, Lynx ou Seaking ou 4 Chinook.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: johan de witt   Sam 09 Sep 2006, 16:55

c'est un beau bébé!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Sam 09 Sep 2006, 18:33

et un veritable best-seller : 2 aux Pays BAs, 2 en Espagne, au moins 1 au Portugal et l'Allemagne ainsi que la Belgique et le Luxembourg avait des projets pour respectivement 2 et 1 unité. Sans oublier que les Largs Bay sont largement inspirés des Rotterdam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: JOHAN DE WITT   Mar 19 Sep 2006, 16:09

à propos, voici un lien qui explique le concept Enforcer:

http://www.scheldeshipbuilding.com/enforcer/

interessant: tu choisis une coque, et tu l'équipes en LPD ou LHD selon les besoins. Pour l'instant, seuls des LPD ont été construits, mais, qui sait, peut-être verra t'on bientôt des porte-hélicoptères (flat deck) dans le chantier Hollandais... thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: J de Witt   Mar 03 Oct 2006, 13:42

Le Johan De Witt a débuté ses essais à la mer. La photo date du 29/09

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Mar 20 Mar 2007, 15:22

on peut dire que la marine Neerlandaise dispose à présent de deux LPD.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Jeu 15 Nov 2007, 22:23

au fait, a t'il été mis en service officiellement? (je n'ai pas suivi son parcours depuis les essais) Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Dim 18 Nov 2007, 09:09

Salut
Les rotterdam et de witt durant l'exercice Bright Archer 2007

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Dim 18 Nov 2007, 09:44

X07 a écrit:
à propos, voici un lien qui explique le concept Enforcer:

http://www.scheldeshipbuilding.com/enforcer/

interessant: tu choisis une coque, et tu l'équipes en LPD ou LHD selon les besoins. Pour l'instant, seuls des LPD ont été construits, mais, qui sait, peut-être verra t'on bientôt des porte-hélicoptères (flat deck) dans le chantier Hollandais... thumleft

Celà fait une sacré concurrence pour DCNS....Cette modularité est un vrai point fort et démontre tout l'aboutissement de ce concept !
Je ne sais pas si on va en vendre beaucoup des BPC de n'importe quelle taille ! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Dim 18 Nov 2007, 10:17

Merci pour la photo!

pour ce qui est du choix du type de navire, je ne pense pas que j"aurais choisi le modèle Johan de Witt pour seconder le rotterdam... avec tous les ponts plats que propose de Schelde, un LHD aurait eu ma préférence (le nombre de spots d'appontage est beaucoup plus grand dans ce type de configuration, ce qui permet des manoeuvres beaucoup plus rapides), et puis ethétiquement, un LHD est, à mon avis, plus harmonieux que le Johan de Witt, dont la silhouette est un peu lourde (c'est le genre de profil qui plait beaucoup aux autodirecteurs radars....)
X thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Dim 18 Nov 2007, 11:31

salut ,

en ce qui concerne les belges , ceux-ci ont voulu être plus malin que tout le monde et ont fait cavalier seul ...

Résultat des courses , les offres qui sont rentrées des chantiers dépassaient de 30 % le budget alloué ...

le nouveau gouvernement en place à cette époque ( fin 2002 - début 2003 ) a refusé de cracher le pognon supplémentaire et le projet a été mis au frigo ...

Si on s'était commandé un bidule pareil ( Johan de Wit ) , je crois que ça aurait financièrement été faisable ...

Mais bon , on ne va pas trop râler , le pognon du NTBL ( Navire de Transport Belgo-Luxembourgeois ) a été utilisé pour l'achat des deux M-Frégates .

TSHAW !

Laurent
Revenir en haut Aller en bas
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Dim 18 Nov 2007, 11:47

ouais, la marine Belge, ça a l'air encore plus compliqué que la Marine nationale...bon courage!
X Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Mer 28 Nov 2007, 12:13

Quelques questions au sujet du JDW :
- quelles sont les dimensions du radier?
- il porte bien 4 LCVP en bossoirs?
- quelle est la surface des ponts véhicules?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Mar 29 Jan 2008, 14:39

Personne n'a les informations que je recherche?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Mar 29 Jan 2008, 14:40

Ah oui, une question supplémentaire : quelqun sait-il quel est le prix ou le coût du Johan de Witt?
Revenir en haut Aller en bas
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Mar 29 Jan 2008, 16:11

http://www.cdef.terre.defense.gouv.fr/publications/Objdoc/objdoc36/article_fr/art7.pdf

radier de 575 m2, capacité deux LCU, plus court et plus large que celui du Rotterdam qui fait 880 m2 (55x16 mètres, 4 LCU, ou 2 LCAC, ou 6 LCA Mk3).

2 LCVP sous bossoirs pour le J de Witt d'après FDC 2006, mais il semble bien en avoir 4.

pont véhicules: 2100 m2 pou JDW, 1400 m2 pour R.

http://www.meretmarine.com/bateauclasse.cfm?classeid=132

pour le coût, je ne sais pas exactement... demandes à Wielingen si il est au courant, il pourra toujours poser la question sur son site?
X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Mer 30 Jan 2008, 09:25

Merci pour ces infos X07, c'est vrai que le site de "Mer et marine" est bien, je l'oublie tout le temps.

A+
fanaPHIB
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Mer 30 Jan 2008, 09:45

Salut, j'ai demandé pour le prix et j'attend la réponse.

A+

salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Mer 30 Jan 2008, 13:08

Merci Wielingen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Ven 15 Fév 2008, 09:12

D'après le texte suivant que j'ai trouvé sur le site du ministère de la défense néerlandais, le JDW coûterait environ 232,9 M d'euros et son coût d'entretien annuel serait de 11,8 M d'euros.

Par contre, si un néerlandophone pouvait traduire ce texte, ce serait très sympa :


Citation :


19-03-2002

NewSince('20020319');



Project tweede "Landing Platform Dock,"

Ondertekenaar: staatssecretaris H.A.L. van Hoof



Inleiding
Het project tweede Landing Platform Dock (LPD-2) behelst de bouw en indienststelling van een tweede amfibisch transportschip voor de Koninklijke marine. De behoefte aan een tweede LPD komt enerzijds voort uit de noodzaak op grote afstand van het eigen grondgebied te kunnen opereren en anderzijds uit een bondgenootschappelijke behoefte aan uitbreiding van strategische zeetransportcapaciteit. Zoals de Defensienota 2000 aankondigde, moet het schip in 2007 operationeel zijn. Met mijn brief van 18 december 2000 (Kamerstuk 27 564, nr. 1) heb ik u geïnformeerd over de behoeftestelling van het LPD-2. Op 2 mei 2001 heb ik geantwoord op schriftelijke Kamervragen over dit onderwerp (Kamerbrief nr. DEF 01-77). Een B/C brief met informatie over de gecombineerde voorstudie- en studie fase heb ik u op 25 september 2001 aangeboden (Kamerstuk 27 564, nr. 3). Thans informeer ik u over de resultaten van de verwervingsvoorbereiding. Behoefte
De operationele behoefte is sinds de A-brief niet gewijzigd. Zowel nationaal als internationaal bestaat er behoefte aan uitbreiding van amfibische capaciteit en strategische transportcapaciteit. Daarnaast is er behoefte aan zeegaande commandofaciliteiten voor combined en joint optreden. Het LPD-2 moet in deze behoeften voorzien. Om het voortzettingsvermogen te garanderen moet het schip minimaal over dezelfde functionaliteiten beschikken als Hr.Ms. Rotterdam. In de amfibische rol moeten beide LPD´s samen in staat zijn om in één keer een volledig uitgerust mariniersbataljon, inclusief de benodigde logistieke en gevechtsondersteunende elementen, te transporteren en aan land te zetten. Daarnaast kan het LPD-2 in het kader van de strategisch-maritieme transporttaak worden ingezet voor het transport van personeel en materieel van de gehele krijgsmacht. Verder moet het schip een (inter)nationale commandostaf kunnen accommoderen en faciliteren. Ten slotte moet het LPD-2 kunnen worden ingezet als platform bij humanitaire hulpverlening en evacuaties. Invulling van de behoefte
Op grond van de behoefte zijn functionele eisen vastgesteld die hebben geleid tot het ontwerp van het LPD-2. De eisen voor het platform en de eisen voor de Sewaco-systemen en de commandofaciliteiten worden hieronder toegelicht. Platform
Het ontwerp van het LPD-2 is gebaseerd op dat van Hr.Ms. Rotterdam. Tijdens de B/C-fase werd uit doelmatigheidsoverwegingen besloten om dit ontwerp te combineren met elementen van het door de Koninklijke Schelde Groep (KSG) uitgewerkte Enforcer-concept. De B/C-brief meldde dat er nog aanvullend onderzoek zou worden verricht naar de hydrodynamische eigenschappen, zoals de lekstabiliteit en het zeegangsgedrag. Uit dit onderzoek bleek dat het gecombineerde ontwerp van de B/C-fase op beide gebieden verbeteringen behoefde. Daarnaast werd tijdens de verwervingsvoorbereiding duidelijk dat de kostenraming van het geplande ontwerp aanzienlijk boven het beschikbare budget lag. Deze problemen zijn opgelost door het ontwerp aan te passen. De scheepskarakteristieken zijn niet wezenlijk veranderd ten opzichte van de B/C-fase van het project. Het LPD-2 is in vergelijking met Hr. Ms. Rotterdam nog steeds circa 12 meter langer en circa 1 meter breder, is voorzien van een versterkt helikopterdek en van davits voor landingsvaartuigen en heeft een korter en breder dok. Het schip wordt voorzien van een extra dek in de bovenbouw voor de hoofdkwartierfunctie. Door een efficiëntere indeling zijn de afmetingen van de bovenbouw van het schip kleiner dan die uit de B/C-fase. De meer doelmatige indeling van het schip heeft onder meer geleid tot een afname van het scheepsvolume, het staalgewicht en de waterverplaatsing. Het resultaat is een ontwerp voor het LPD-2 met een lengte van ongeveer 177 meter en een breedte van ongeveer 27,2 meter bij een maximale waterverplaatsing van ongeveer 15.500 ton. De voortstuwing vindt plaats door middel van podded propulsors (pods) in plaats van met schroefassen zoals bij Hr.Ms. Rotterdam. Door het gebruik van pods, die tevens dienst doen als roer, neemt de wendbaarheid van het schip toe. Zo kan worden volstaan met één boegschroef. Deze dieselelektrische voortstuwing geeft het schip een maximale snelheid van ongeveer 19,5 knopen. Modelproeven tijdens de verwervingsvoorbereiding hebben voorts aangetoond dat het brandstofgebruik bij het gebruik van pods lager is dan bij voortstuwing door schroefassen. Evenals Hr.Ms. Rotterdam krijgt het schip de beschikking over een hospitaalcomplex met een operatiekamer, een high care-afdeling, behandelingskamers en een ziekenboeg. Voor de bescherming tegen nucleaire, biologische en chemische (NBC) aanvallen wordt het schip uitgerust met een overdruksysteem. Sewaco-systeem
Evenals Hr.Ms. Rotterdam zal het LPD-2 beschikken over systemen voor navigatie en voor amfibische en helikopteroperaties. Het ontwerp gaat uit van de plaatsing van Link-11, een systeem dat een algemeen omgevingsbeeld van maritieme eenheden presenteert. Verder houdt het ontwerp al rekening met de opvolger daarvan, namelijk Link-22. Ook is voor wat betreft de benodigde ruimte, koeling en energie al rekening gehouden met de installatie van Link-16. Dit systeem is bestemd voor de aansturing van luchtoperaties en wordt onder andere door jachtvliegtuigen als de F-16 gebruikt. Omdat het schip in principe onder bescherming van een maritieme taakgroep opereert, kan met een zelfverdedigingscapaciteit worden volstaan. Daartoe wordt het schip voorzien van twee gekoppelde Goalkeeper-systemen en een aantal posities voor mitrailleurs. De Goalkeeper-systemen zullen worden overgeplaatst van af te stoten S-fregatten. Daarnaast wordt ruimte vrijgehouden voor chaff (een radarmisleidingssysteem), een torpedodefensie-systeem, een infra rood scanner en de mogelijkheid voor een degaussing-systeem, dat het magnetisch veld onder water reduceert.

Commandofaciliteiten
Op het gebied van commandofaciliteiten voor de inzet als zeegaand hoofdkwartier, wijkt het schip af van Hr. Ms. Rotterdam. Zo worden in de bovenbouw werkruimten ingericht voor een (inter)nationale staf van 400 personen voor het leiden van operaties tot op divisieniveau. Deze staf krijgt de beschikking over eigen commandocentrales en ruimten voor conferenties, briefings en ondersteuning. De ruimten worden voorzien van verplaatsbare wanden zodat ze aan de aard en omvang van de missie kunnen worden aangepast. Waar mogelijk worden de ruimten geïntegreerd met ruimten voor de amfibische rol. Aan de accommodatie voor geëmbarkeerde eenheden worden andere eisen gesteld dan bij Hr.Ms. Rotterdam. De inzet als zeegaand hoofdkwartier, de personele samenstelling van een (inter)nationale staf en de langere verblijfsduur van die staf aan boord verschillen immers van de amfibische inzet. De accommodatie kan daarom worden aangepast: bij inzet als commando-platform worden de hutten ingericht voor maximaal zes bewoners. De permanent aan boord beschikbare middelen op het gebied van Command, Control, Communications, Computers and Information (C4I) zijn voldoende om een amfibische operatie te leiden en om te voorzien in de externe verbindingen van een (inter)nationale staf. Voor de hoofdkwartierfunctie is het schip verder onder meer voorzien van satellietcommunicatieapparatuur in de vereiste militaire frequentiegebieden en, in vergelijking met Hr. Ms. Rotterdam, van extra zenders en ontvangers. Voor de interne communicatie wordt het schip uitgerust met automatiserings- en presentatiemiddelen. Deze zijn gekoppeld aan een netwerkstructuur met universele koppelingsmogelijkheden, waaraan een (inter)nationale staf volgens het plug and fight principe naar behoefte eigen hard- en software kan koppelen. Dit systeem biedt de nodige flexibiliteit om een hoofdkwartier een operatie tot op divisieniveau te laten leiden. Personeel
De vaste bemanning telt 146 personen. Voor de hoofdkwartierfunctie zal accommodatie worden geboden aan circa 400 stafleden. In de amfibische rol kan het schip naast de vaste bemanning 555 personen accommoderen. Deze aantallen zijn voor beide configuraties inclusief de ondersteunende elementen zoals een helikopterdetachement. Verwervingsvoorbereiding
Verwervingsstrategie In het kader van de overname van de KSG door de Damen Shipyards Group (Damen) is de Staat voornemens het LPD-2 aan te besteden bij de KSG, mits er sprake is van redelijke voorwaarden en een aanvaardbare prijs. De Koninklijke marine heeft de KSG bij het contractbestek betrokken. De KSG zal als bouwmeester zorgdragen voor de verwerving van de platformsystemen. De Nederlandse industrie is door de bouwmeester, na overleg met de Stichting Nederlandse Industriële Inschakeling Defensieopdrachten, ingeschakeld voor delen van de uitrusting van het schip. Resultaat
Met de KSG bestaat overeenstemming over de voorwaarden en de prijs. Omdat de initiële aanbieding van de KSG het beschikbare budget te boven ging, is een aantal bezuinigingen in het ontwerp uitgevoerd. De bezuinigingen lagen vooral op het technische vlak, maar er zijn ook besparingen bereikt door een eenvoudiger vorm van projectmanagement, een doelmatiger wijze van ontwerpen, een kortere bouwtijd en de onderbrenging van een groter deel van de cascobouw bij een dochteronderneming van het Damen-concern, Damen Shipyard Galatz, te Roemenië. Daarnaast heeft de eerder genoemde aanpassing van het schip ten opzichte van het ontwerp uit de B/C-fase in belangrijke mate bijgedragen aan de reductie van de kosten. De bezuinigingen op technisch gebied hebben voornamelijk betrekking op de uitvoering van de technische installaties en de inrichting van het schip en hebben niet geleid tot een aanpassing van operationele en functionele eisen. De bezuinigingen en de commerciële onderhandelingen over het contract hebben geleid tot een contractprijs voor het LPD-2 van ¬ 167,5 miljoen (prijspeil 2001).

Internationale samenwerking
Met mijn brief van 25 juni 2001 (Kamerstuk 27400, nr.48) meldde ik dat de EVDB-voorziening ruimte biedt voor de volledige financiering van de commandofaciliteiten van het LPD-2. Niettemin is met het oog op de bevordering van de Europese doelmatigheid internationale co-financiering gewenst. Tot nu toe heeft Duitsland als enige land interesse getoond om financieel bij te dragen aan de commandofaciliteiten van het LPD-2 danwel intensiever samen te werken met deze en andere faciliteiten. Nederland onderzoekt thans samen met Duitsland de mogelijkheden daartoe. Exploitatiekosten
De totale exploitatiekosten voor het LPD-2 worden geraamd op ¬ 11,8 miljoen per jaar. Voor de commandofaciliteiten is hierbij rekening gehouden met exploitatiekosten van ongeveer ¬ 0,5 miljoen per jaar. De operationele levensduur van het schip is gesteld op 25 jaar. De totale levensduurkosten worden geraamd op ¬ 527,9 miljoen (prijspeil 2001).

Budget
Het projectbudget voor het LPD-2 is vastgesteld op taakstellend ¬ 232,9 miljoen (prijspeil 2001). Van dit bedrag is ¬ 34,9 miljoen bestemd voor de realisatie van de commandofaciliteiten. De verwerving van boord- en reservedelen is bij het projectbudget inbegrepen. Verder zijn de gebruikelijke kosten voor onder meer initiële opleiding, onderzoek, aanbouwverzekering en proeftocht in het projectbudget opgenomen. Tijdschema
De contractsluiting voor de bouw van het LPD-2 is voorzien in het tweede kwartaal van 2002. De detail-engineering wordt uitgevoerd in de periode 2002-2004. Het schip wordt in de periode 2003-2006 gebouwd en begint in 2006 met de proefvaart. De overdracht aan de Koninklijke marine staat medio 2006 gepland, waarna het schip in 2007 operationeel inzetbaar zal zijn. Slotopmerking
Ik ben voornemens, eventueel na overleg met u, het tweede Landing Platform Dock bij de KSG aan te besteden. DE STAATSSECRETARIS VAN DEFENSIE, H.A.L. van Hoof


Revenir en haut Aller en bas
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2283
Age : 46
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Ven 15 Fév 2008, 11:25

Traduction en cours , mais bon c'est pas ma langue de prédilection hein lol!

1er Jet :
Citation :


Le projet d' un deuxième « plate-forme Dock, »

Signataire : le secrétaire d'État H.A.L. le Hoof



L'introduction
Le projet d' une deuxième plate-forme d' atterrissage Dock (LPD-2) contient le tiroir construction d'un deuxième cargo amphibie pour tiroir marine royale. Le besoin d'un deuxième LPD provient d'une part le tiroir nécessité aïe le vu le tiroir grande distance le son propre territoire pour pouvoir y opérer et d'autre le part d'un besoin le l'élargissement le tiroir capacité le transport stratégique. Comme tiroir note le défense 2000 l' a .annonce, le navire doit et 2007 être opérationnel. Avec ma lettre du 18 décembre 2000 (Kamerstuk 27 564, n. 1) ton vous ai informés du recensement le besoin d'un LPD-2. Le 2 mai 2001, j'ai répondu aux questions le tiroir chambre par écrit aïe sujet le ce sujet (lettre le chambre. DEF 01-77). Un brieffing avec l'information sur le sujet des pré-études combinées et j' ai expliqué la phase de l’étude le 25 septembre 2001 (Kamerstuk 27 564, n. 3). Maintenant, vous m’informez des résultats de la préparation d'acquisition.



Le besoin
Le besoin opérationnel n'a pas seulement été modifié depuis le brieffing A. Aussi bien le besoin le l'élargissement de la capacité amphibie et la capacité de transport stratégique existe nationalement que sur le plan international. Et de plus il y a le besoin de toutes les facilités pour les commandos et les interventions combinées. LPD-2 doit pourvoir à ces besoins. Pour garantir la capacité, la poursuite du navire doit au minimum avoir les mêmes fonctionnalités que Hr.Ms. Rotterdam. Dans le rôle amphibie les deux LPD´s doivent ensemble être en mesure en une fois récupérer entièrement un bataillon de Marines, y compris les éléments logistiques et permettre sa vie nécessaires, transporter et débarquer. Et de plus le LPD-2 dans le cadre d’une stratégie maritime peut être utilisé pour la tâche du transport en personnel et matériels des forces armées entières. En outre, le navire doit pouvoir intégrer un staff de commando national. Et définitive il doit pouvoir être utilisé comme plate-forme lors le l'assistance et l’humanitaire.




La concrétisation du besoin
Et vertu du besoin, la leçon fonctionnelle qui ont conduit jusqu'au projet de LPD-2, ont été déterminées. La leçon d’exigences pour la plate-forme et la leçon exigences pour Sewaco-systemen et leçon des facilités pour les commandos sont commentées ci-dessous.




La plate-forme
Le projet LPD-2 a été basé sur le Hr.Ms. Rotterdam. Les Phases B/C prennent en considérations l’efficacité et ont été décidés de les combiner dans le concept enforcer. Le Briefing B/C a communiqué que des recherches encore additionnelles serait effectuées comme les caractéristiques hydrodynamiques, comme la stabilité et le comportement. Ces recherche, on fait ressortir que le projet combiné Phase B/C, a deux domaines qui nécessitent des améliorations. Et plus a été aïe cours le tiroir préparation d'acquisition claire que le devis du projet projeté se trouvait considérablement aïe dessus du budget disponible. Ces problèmes ont été résolus et adaptant le projet. Le scheepskarakteristieken essentiel vis-à-vis n'eu seulement changé B/C-fase du projet. LPD-2 l'Estonien par rapport à Hr. M. Toujours environ 12 le mètres Rotterdam et environ 1 mètre plus plus largement, l'Estonien munissent d'un le bac le hélicoptère renforcé et le bossoir pour leçon bateaux d'atterrissage et a plus courte et plus plus largement casque. Le navire Estonien munir d'un bac supplémentaire danse tiroir superstructure pour tiroir fonction le quartier général. Par une répartition plus efficace, la leçon dimensions le tiroir superstructure du navire sont plus petites que ceux-ci B/C-fase. Le tiroir plus le répartition efficace du navire a conduit entre autres jusqu'à une diminution du scheepsvolume, du poids d'acier et du déplacement d'eau. Le résultat Estonien un projet pour LPD-2 avec une longueur d'environ 177 mètres et une largeur environ 27,2 du mètre à un déplacement d'eau maximal d'environ 15.500 tonnes. Le tiroir propulsion a lieu moyennant podded propulsors (pods) l'aïe lieu d'avec schroefassen comme chez Hr.Ms. Rotterdam. Par l'utilisation le pods qui fait également le service comme gouvernail, le wendbaarheid du navire augmente. Ainsi on peut suffire avec un hélice d'étrave. Cette dieselelektrische propulsion donne le navire une vitesse d'environ 19,5 noue maximal. La leçon essais le modèle aïe cours le tiroir préparation d'acquisition ont montré par ailleurs que le brandstofgebruik Estonien pour l'usage le pods plus la basse que lors le tiroir propulsion par la leçon schroefassen. Comme Hr.Ms. Rotterdam le navire obtient la disposition au sujet d'un hospitaalcomplex avec une chambre d'opération, care-afdeling high, les chambres de traitement et une étrave de malade. Pour la protection, nucléaire, biologique et chimique (NBC) attaquer est appareillé le navire avec un système de décalque.




Sewaco-systeem
Comme Hr.Ms. Rotterdam le LPD-2 aura un système pour diriger les opérations Amphibie et héliportée. Le projet part du placement Link-11, un système d’imagerie de l'entourage générale des unités maritimes présente. Le projet tient compte en outre, du successeur Link-22. Aussi il a déjà été tenu compte en ce qui concerne l'espace nécessaire, à la réfrigération et l’installation énergétique d’un Link-16. Ce système a été destiné à la supervision des opérations d'air et autre d'avions de chasse comme le F-16. Comme le navire opère en principe en dessous de la protection d'un groupe chargé d'une tâche maritime, il peut se suffire avec une capacité d'autodéfense. Pour cela le navire est muni de deux systèmes goalkeeper et un nombre de positions pour les mitrailleuses. Les systèmes goalkeeper seront retirés des S-fregates. En plus l'espace est prévu pour un système chaff , un système de défense anti-torpille, un infra-rouge scanner et la possibilité pour un système degaussing qui réduit sous eau le magnétisme.

Les facilités de commando
Dans le domaine des facilités de commando pour le dévouement comme quartier général, le navire dévie de Hr. M. Rotterdam. Ainsi il est aménagé dans la superstructure des cabinets de travail pour un staff national (inter) de 400 personnes pour la direction des opérations au niveau d’une division. Ce staff obtient la disposition au sujet des propres centrales de commando et espaces pour les conférences, les briefings et le soutien. Les espaces sont munir de cloisons mobiles pour qu'ils puissent être adaptés à la nature et à la taille de la mission. Si possible les espaces sont intégrés avec les espaces pour le rôle amphibie. Aux équipements pour unités, d'autres exigences sont affirmées alors sur le Hr.Ms. Rotterdam. Le quartier général, la composition en personnel (inter) d'un staff national et la longue durée d’un séjour de ce staff au bord diffère en effet du déroulement des opérations amphibies. Les équipements peuvent pour cette raison y être adapté : lors du déployement comme plate-forme de commando, les cabines sont aménagées pour six habitants max. A bord les moyens disponibles dans le domaine de Command, Control, Communications, les ordinateurs and Information ( C4I) sont en permanences suffisants pour mener une opération amphibie et afin de prévoir dans les liaisons externes (inter) d'un staff national. Pour la fonction de quartier général, est ensuite de munir le navire d’appareillage de télécommunication par satellite sur des fréquences militaires exigées et, par rapport à Hr. M. Rotterdam, des émetteurs et des destinataires supplémentaires. Pour la communication interne, le navire est appareillé avec les automatisations et les moyens de présentation. Ceux-ci ont été liés à une structure de réseaux avec les possibilités de couplement universelles auxquelles (inter) un staff national peuvent s’attacher selon le besoin propre. Ce système offre la flexibilité nécessaire pour un quartier général puisse mener une opération au niveau de division.




En personnel
L'équipage fixe compte 146 personnes. Pour la fonction de quartier général, les équipements seront d’environ 400 membres de la direction. Dans le rôle amphibie, le navire à côté de l'équipage des accommodations pour 555 personnes. Ces nombres sont pour les deux configurations y compris les éléments d'appui comme un détachement hélicoptère.




La préparation d'acquisition
La stratégie d'acquisition dans le cadre de l'incorporation du KSG par Shipyards Group est à mettre en adjudication, à condition de conditions raisonnables et un prix acceptable. La marine royale a impliqué le KSG au devis de contrat. Le KSG en tant que maître de construction pour l'acquisition des systèmes de plate-forme. L'industrie néerlandaise a été intégrée par le maître de construction, après la concertation avec la fondation de l'emploi industriel néerlandais les missions de défense, pour les parties de l'équipement du navire.


Avec le KSG, l'accord au sujet des conditions et le prix existent. Comme l'offre initiale du KSG le budget disponible est allé à un nombre d'économies a été effectué dans le projet. Les économies sont surtout sur le plan technique, mais il y a les économies qui ont également été atteintes par une forme plus simple de management du projet, une manière plus efficace de gérer, un plus court temps de construction et l'hébergement d'une plus grande partie de la construction auprès d'une filiale du groupe, Shipyard Galatz, en Roumanie. En plus l'adaptation précitée du navire vis-à-vis du projet de phase B/C a contribué dans une large mesure à la réduction des frais. Les économies dans le domaine technique se rapportent essentiellement à l'exécution des installations techniques et l'organisation du navire et n'ont pas conduit jusqu'à une adaptation des exigences opérationnelles et fonctionnelles. Les économies et les négociations commerciales au sujet du contrat ont conduit jusqu'à un pris du contrat pour LPD-2 de ¬ 167,5 le million (niveau 2001).

La coopération internationale
Avec ma lettre du 25 juin 2001 (Kamerstuk 27400, nr.4) si j'ai communiqué cela à l'espace offre pour le financement complet des facilités de commando du LPD-2. Néanmoins il n'a pas été souhaité en vue de la promotion de l'efficacité un cofinancement international. L'Allemagne a montré à ce jour un intérêt pour une contribution financière aux LPD-2 et pour collaborer intensivement avec ceux-ci et d'autres facilités.




Les frais d'exploitation
Les frais d'exploitation totaux pour LPD-2 sont estimés à ¬ 11,8 million par an. Pour les facilités de commando, il a été tenu compte des frais d'exploitation d’environ de ¬ 0,5 million par an. La longévité opérationnelle du navire a été affirmée à 25 ans. Les frais de longévité totaux sont estimés à ¬ 527,9 million (niveau 2001).

Le budget
Le budget de projet pour le LPD-2 a été déterminé sur ¬ 232,9 million (niveau 2001). ¬ 34,9 million a été destiné de ce montant à la réalisation des facilités de commando. L'acquisition des bords et les parties en réserve est inclue au budget. les coûts habituel pour la formation initiale, la recherche, l'assurance de construction et la mise à l'essai a été reprise dans le budget du projet.


Le calendrier
La fermeture du contrat pour la construction LPD-2 est prévue dans le deuxième trimestre de 2002. L'ingénierie de détail est effectuée dans la période 2002-2004. Le navire est prévu d’être construit dans la période de 2003-2006 et commence en 2006 avec les essais. Le transfert à la marine royale se trouve projeté au milieu de 2006, après quoi le navire sera opérationnellement employable en 2007.




Les remarques
Après concertation avec vous, sur la deuxieme plate-forme du KSG à mettre en adjudication.


LE SECRÉTAIRE D'ÉTAT DE LA DÉFENSE, DE H.A.L. de Hoof

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Lun 18 Fév 2008, 13:19

Excellent, merci. thumright
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   Ven 18 Avr 2008, 17:52

Ah noter que le type Rotterdam est en passe de devenir un best-seller puisque le NAVPOl portugais devrait en être dérivé et le Canada envisage de commander deux Rotterdam après 2010 salut

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)   

Revenir en haut Aller en bas
 
JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOHAN DE WITT (Koninklijke Marine)
» KAREL DOORMAN (Koninklijke Marine)
» TROMP (Koninklijke Marine)
» WALRUS (Koninklijke Marine)
» ROTTERDAM/GALICIA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: Benelux-
Sauter vers: